• Et tout le monde s'en fout #44 - Les politiques

     

    Faire de la politique rend-il fou ?  Axel Lattuada et Julien Joerger répondent à la question et je crois bien qu'il n'y a rien à ajouter. 

    Humour noir qui colle à une réalité qui se reproduit 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=RsSw9cMqh7Q

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Une sensibilisation sur la souffrance des animaux en captivité. Pour mieux comprendre les auteurs du court métrage ont inversé les rôles, afin d'avoir une autre approche sur les méfaits de l'enfermement qui permet de changer de paradigme et d’agir pour la liberté de tous.

     

     https://www.youtube.com/watch?v=tnpbiCRxngs

    Pin It

    votre commentaire
  • Théo LEMATTRE  -  Cinq pas vers le bonheur

     

    Un père de deux enfants décède. Si Sophie la fille est déchirée par cette perte, Tomas le fils essaye de se persuader que ça ne le touche pas. Il faut dire qu’entre le père et le fils la rupture est consommée depuis longtemps.  Et cette rupture a entrainé la chute de la famille.

    Tomas se contente de vivoter dans un appartement crasseux avec une aide financière du père.

    Alors lorsqu’en place et lieu de l’héritage attendu, il reçoit une enveloppe contenant 5 lettres du père défunt, il est fou de rage.

    Mais ces lettres vont l’amener à trouver la paix avec lui-même, avec sa sœur. Elles vont lui faire découvrir un père qu’il ne connaissait pas. Elles sont la porte qui lui permettra s’il le veut, de sortir de ce marasme dans lequel il survit.

    Mais va-t-il saisir la chance qui lui est offerte de s’en sortir ?

    Ce court roman amène à se poser la question de la reproduction du schéma parental. A trop souhaiter le meilleur pour ses enfants, on en oublie de leur demander parfois leur propre vœu.

    Une seule conclusion à ce roman : l’amour.  Ne pas oublier l’amour que l’on se porte, ne pas l’étouffer. C’est l’essence même de la vie.

    J’ai adoré ce livre, vraiment. Il se lit trop vite mais l’essentiel y est dit.

    Pin It

    votre commentaire
  • Love d'Alexander Milov

     

    L’artiste ukrainien Alexander Milov est né en URSS et vit à Odessa. « Je suis né en URSS et je suis l’enfant d’un pays qui n’existe plus », déclare le sculpteur ukrainien Alexander Milov à BBC Culture, au téléphone d’Odessa, via son épouse anglophone Margaret. « Je voudrais sauver les monuments de l'histoire. J'essaie de nettoyer le système d'exploitation et de le conserver sur le disque dur de la mémoire. » Margaret son épouse se moque de la métaphore.

     

    Love d'Alexander Milov

     

    Une des créations les plus folles de l’artiste ne ressemble pas à la plupart des monuments historiques. Debout sur une place, à côté d'une usine dans la banlieue d’Odessa, une figure noire et lisse. Selon le sculpteur, il s’agit du premier monument au monde dédié à Dark Vador. Il a été réalisé à partir d’une statue de Vladimir Lénine qui se trouvait au même endroit.

    Pourtant, c'est loin d'être un coup de pub. Milov réagit à la loi dite de «dé-communisation» adoptée par le parlement ukrainien en avril 2015, appelant à la suppression des symboles communistes tels que les monuments ou les noms de lieux. « Nous ne voulions pas vandaliser la statue, mais le monument à Lénine  devait être démantelé dans le cadre de la nouvelle loi », a déclaré l’artiste. « J'ai décidé de transformer Lénine en un monument à la gloire de Dark Vador, puisqu’il était une figure politique de l'Ukraine. »

     

    Alexander Milov

     

    En effet des candidats portant le nom de Dark Vador et d'autres personnages de Star Wars, tels que Chewbacca et Yoda, se sont inscrits pour participer aux élections législatives de 2014 en Ukraine.  Pour créer sa nouvelle sculpture, Milov a renforcé la structure originale en ajoutant un casque et une cape en alliage de titane. Il a également inséré un routeur Wi-Fi dans la tête de Vader. Une métaphore en quelque sorte nous rappellant que personne ne peut contrôler les souvenirs qui durent ou qui ne durent pas.

     

    Alexander Milov

     

    Une autre œuvre particulièrement émouvante a fait parler de l’artiste. Il a créé  pour le festival annuel Burning Man du Nevada que sculpture qu’il a appelé 'Love' mettant en scène deux adultes en fils assis dos à dos, avec deux statues d'enfants à l'intérieur des deux adultes qui s'illuminent la nuit. Cette pièce peut être interprétée de différentes manières, mais voici ce que l’artiste a dit à ce sujet : « Elle met en évidence un conflit entre un homme et une femme, ainsi que l’expression extérieure et intérieure de la nature humaine. Les enfants transparents ont leurs mains qui tentent de se rejoindre à travers la grille. À la tombée de la nuit, les enfants se mettent à briller. Ce brillant est un symbole de la pureté et de la sincérité qui rassemble les gens et leur donne une chance de se réconcilier. » Moi j’y vois notre enfant intérieur qui ne demande de lui laisser la liberté d’exister et de s’exprimer.

     

    Alexander Milov

     

    https://www.youtube.com/watch?v=aFPPa11GNBM

    Pin It

    votre commentaire

  • "Ô Jour, lève-toi!
    Fais resplendir ta Lumière, les atomes dansent.
    Grâce à Lui l'Univers danse, les âmes dansent, éperdues d'extase,
    libérées du corps et de l'esprit,
    Je te murmurerai à l'oreille où les entraîne leur danse.

    Tous les atomes dans l'air et dans le désert dansent,
    étourdis et ivres dans un rayon de lumière,
    comme fous.

    Tous ces atomes ne sont pas si différents de nous,
    heureux ou malheureux,
    hésitants et déconcertés
    Nous sommes tous des Êtres dans le rayon de lumière du Bien-Aimé,
    au-delà des mots."

     

      https://www.youtube.com/watch?v=oewbC5KgKrc 

     

    Le poème des atomes - Jalal dine Rûmî

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires