• Les Créatures Mythiques de Curiot – Chambre237

     

    Curiot (de son vrai nom Favio Martinez) a commencé à dessiner dès son adolescence. Artiste autodidacte, il a peint pendant des années avant d'aller à l'Universidad Michoacana où il a obtenu sa licence en beaux-arts en 2008.

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

     

    Natif et originaire du Mexique bien qu'il ait passé ses 20 premières années en Californie, Curiot a été fortement influencé par la culture et l'esthétique mexicaine. Des estampes aztèques au style traditionnel, il synchronise ses peintures murales avec l'énergie vive du folklore mexicain.

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

     

    Quelque chose de puissant et d'énergique l'a ramené au Mexique. Il voulait explorer les symboles et les légendes et créer son propre monde de créatures mythiques mi-humaines, mi-animales

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

     

    S'il est un artiste de Street art reconnu, Curiot est aussi à l'aise sur une toile. Quelque soit le support de création, il enchante par sa maîtrise des couleurs et des formes. 

     

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

     

    Son univers coloré est enchanteur, fantasmagorique et puissant. Il me touche beaucoup. 

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

     

    Pour en voir plus 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=8XDOLrpd308

     

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

    Curiot (Favio Martinez) et Mexiq'street art.

    Pin It

    3 commentaires
  • L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

     

    Luca Luce est un maquilleur  professionnel italien passionné et talentueux.

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

     

    S'il a exercé son métier au sein de la télévision italienne, il a voulu aller très vite au-delà de la simple profession de maquilleur. 

     

    Aucune description de photo disponible.

     

    Il a fait un art de ses talents. Maitrisant la 3D comme personne, il a commencé  à jouer avec l'illusion d'optique. 

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

     

    Il joue avec les jeux d'ombre et réussi à créer des vues bluffantes où on se perd dans les formes, les contours, les creux, les vides qui n'existent pas. 

     

    L’image contient peut-être : 2 personnes

     

    C'est vraiment du grand art et le public ne s'y trompent pas avec les quelques 300 000 abonnés sur son compte Instagram lucaluceartgallery_makeup

    et sa page facebook https://www.facebook.com/LucaLuceOfficialPage/

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

     

    Pour en voir plus :

    https://www.youtube.com/watch?v=11eeFVs2Uro

     

    Aucune description de photo disponible.

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Ed Freeman a débuté sa carrière artistique en tant que musicien ; il a joué comme guitariste folk et luthiste classique. Il a joué de la guitare sur des dizaines d'enregistrements pop, a écrit des arrangements pour des artistes, a produit et arrangé plus de deux douzaines d'albums.

     

     

    Un jour il décide de changer de vie et se lance dans une autre passion, la photographie. Ainsi il crée des photographies tant commerciales qu'artistiques qui ont  fait l'objet de centaines de publications.

     

     

    Sa notoriété est grande et des tirages de ses images d'art se trouvent dans les collections permanentes de plusieurs musées américains et collections privées dans le  monde entier.

     

     

    Aujourd'hui, Freeman parcourt le monde en prenant des photos, enseigne Photoshop, joue toujours du piano, et jure puissamment que il écrira un jour la Grande Symphonie américaine -chaque fois qu'il a du temps libre.

     

     

    Ses sujets de prédilection sont divers. Sa série des nus sous l'eau a connu un retentissement mondial. Mais que ce soit l'architecture, les fleurs (notamment ses coeurs d'orchidées), le surf (avec des photos impressionnantes en noir et blanc), des portraits notamment de SDF absolument fantastiques, des photos de voyages. La palette de ses inspirations est infinie, nous offrant des photographies puissantes et de toute beauté.  

     

     

    Le site de l'artiste pour en voir plus 

    https://www.edfreeman.com

     

    et son compte Instagram 

     

    https://www.instagram.com/edfreemanphoto/

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Les sculptures de Gary Lee Price

     

    Gary Lee Price a ce talent inné d'insuffler la vie à l'argile et au bronze. Ses sculptures, maintes fois primées, sont plein de puissance et de vie. Le but de Gary Lee Price est d'élever l'esprit humain grâce à ses créations. On peut trouver ses œuvres dans des galeries, des musées, des bibliothèques, des entreprises, des villes, des établissements d'enseignement, des parcs et jardins et, bien sûr, dans les foyers.

     

    Les sculptures de Gary Lee Price

     

    Une de ces oeuvres majeure :  "Célébration",  de 2,5 mètres de long mettant en scène des enfants joyeux qui célèbrent la vie et s'envolent autour du globe, a été dévoilé pour la première fois dans le Surrey, en Angleterre, dans les American Community Schools. Une sculpture similaire a été inaugurée à Decatur, en Géorgie, par l'ancienne première dame, Rosalyn Carter. La sculpture de Gary "Communion", un monument de 4,5 mètres représentant des mains qui se touchent, orne l'église méthodiste unie de Brentwood, Tennessee. Des thèmes divers qui sont exposés dans des lieux divers mais touchant le plus grand nombre de public.

    Les sculptures de Gary Lee Price

    Les sculptures de Gary Lee Price

     

    Gary a toujours été un voyageur intrépide et il se passionne pour le processus de recherche et développement. Il a eu la chance de travailler avec de nombreux mentors généreux et désintéressés et son rêve est de transmettre ces dons à d'autres. Gary croit en la "perpétuité de l'étudiant" et enseigne régulièrement dans son studio et dans d'autres lieux.

     

    Les sculptures de Gary Lee Price

     

    "J'espère pouvoir aider le monde à visualiser un endroit où les barrières et les limites, réelles et imaginaires, sont inexistantes". Gary poursuit : "Voir un endroit où les préjugés et les partis pris sont depuis longtemps oubliés ; un endroit où les actes de gentillesse, de respect mutuel et d'amour deviennent des événements quotidiens".

     

    Les sculptures de Gary Lee Price

     

    Gary Lee Price oeuvre pour la paix dans le monde, c'est son credo, son leitmotiv et pour cause... À l'âge de 6 ans, il a été témoin de la perte inattendue et tragique de ses parents, puis a été victime de mauvais traitements. C'est ainsi qu'il a décidé de transformer ses adversités en une passion pour la sculpture dans l'argile. Une passion pour la positivité est née, une passion qui ne connaissait pas de limites. L'art a choisi Gary. Gary a choisi l'Humanité. Et à ce jour, l'œuvre de Gary continue de briller, avec la lumière et l'espoir d'un monde meilleur.

     

    Les sculptures de Gary Lee Price

     

    Le sculpteur de 63 ans  attribue sa réussite à sa mère, qui, avant son décès, oui a inculqué la capacité de s'exprimer par l'art ; et à ses enfants qui lui fournissent une inspiration constante. La sculpture préférée de Gary est un buste en bronze récent, grandeur nature, qu'il a sculpté à Tubac, en Arizona, de sa femme, Leesa Clark Price, intitulé "Oracle". Il dit : "Quand vous passez des heures à délimiter des détails merveilleux et uniques, et à regarder dans les yeux de vos meilleurs amis, cela peut être suprêmement spirituel".

     

    Les sculptures de Gary Lee Price

    Pin It

    4 commentaires
  • William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

    cette veste sur la chaise de l'artiste, premier signe de l'absence ?

     

    William Utermohlen est un peintre américain. Il est devenu, sans le vouloir, un référent sur la perception qu'a un patient de son corps au fur et à mesure que la maladie d'Alzheimer progresse. 

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

    1990

    Son témoignage est unique et de fait bouleversant. 

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

    1996

     

     

    Lorsque le diagnostique d'Alzheimer a été posé en 1995, Wiliam Utermohlen ressentait déjà des troubles depuis 4 ans au moins. Ces toiles de cette époque en témoignent déjà. 

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

    1997

     

    Puis  ses autoportraits successifs montrent son ressenti tant vis à vis de lui que du monde qui l'entoure.  Petit à petit on voit les changements dans sa perception tant de lui-même que de ses émotions. Sa façon de ressentir, de le montrer évolue dans sa pratique de la peintre de plus en plus abstraitement. 

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie *

    2000 sa dernière oeuvre

    William Utermohlen a peint tant qu'il restait un soupçon de lui en son for intérieur. L'artiste est mort en 2000 et l'enveloppe externe de l'homme est morte 7 ans plus tard mais comme le disait son épouse, ce n'était plus lui. 

     

    Pour aller plus loin et comprendre l'évolution de la maladie et de l'art de l'artiste : 

     

    https://www.williamutermohlen.org/index.php/fr/9-about/essays/42-pollini-francais

     

    Mais William Utermohlen c'était aussi ça 

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

    1964-66

     

    William Utermohlen et la conscience artistique de la maladie

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique