• Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Photographe et photojournaliste brésilienne d'origine suisse et hongroise, Claudia Andujar est connu pour son soutien sans faille au peuple Yanomami du Brésil. 

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Claudia Andujar a documenté la culture des Yanomami au fil des ans, notamment dans son livre intitulé Yanomami: The House, The Forest, The Invisible, publié en 1998.

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Les Yanomami avaient eu peu de contacts avec le monde extérieur, mais, au cours des années 1980, un afflux de mineurs d’or illégaux dans cette région aggrave les problèmes de santé du peuple yanomami, et 20 % de la population meurt des effets d'une épidémie de paludisme et d'intoxication au mercure. Claudine Andujar joue un rôle important dans la création de la commission pour la création d'un parc, qui crée une zone protégée de 96 000 km2 réservée aux Yanomami. (Wikipedia) 

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Depuis plus de 50 ans la photographe défend la cause de ce peuple auprès de qui elle a fait plusieurs séjours, vivant comme eux, s'imprégnant de leur spiritualité, de leurs traditions. 

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Lorsque le gouvernement brésilien a créé de grandes trouées dans la forêt amazonienne, que les orpailleurs sont venus investir violemment le territoire du peuple racine causant destructions, maladies, morts, elle a décidé de faire de son appareil photo une arme.  Avec ses photographies, elle a alerté le monde sur ces dérives, sur la situation des Yanomami.

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Un combat encore et toujours d'actualité. Avec le nouveau gouvernement brésilien, la situation de cette population fragile est de plus en plus catastrophique. Nous assistons impuissant à un véritable ethnocide. 

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Et pour en savoir plus,  une interview de Claudia Andujar : 

    "Ça a changé ma vie" : la photographe Claudia Andujar raconte ses années passées avec les Yanomami

    https://www.youtube.com/watch?v=u4Y_x9iddFM

     

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Et le film d'exposition de la fondation Cartier 

    https://www.youtube.com/watch?v=DO0wFR3zZQQ

     

    Claudia Andujar des photos pour soutenir le combat des Yanomami

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Oxana Zaika

     

    Artiste d'origine russe, installée en France, Oxana Zaika est très inspirée par la culture, les traditions, les légendes, l'artisanat du monde.

     

    Oxana Zaika

     

    Peu importe le support, le matériau, que ce soit acrylique, aquarelle, encre de chine... l'essentiel est pour elle de pouvoir laisser libre court à son inspiration. 

     

    Oxana Zaika

     

     

    Personnages, animaux sont emplis de motifs complexes et représenté au coeur d'un décor fantastique ou au contraire parfaitement neutre. 

     

    Oxana Zaika

     

    « Le message principal que je veux faire passer est, selon une citation de Dostoievski, que la beauté sauvera le monde. » nous dit Oxana Zaika

     

    Oxana Zaika

     

    Pour en voir plus, le site de l'artiste 

    http://oxana.livegalerie.com/oeuvre.php

     

    Oxana Zaika

     

    Oxana Zaika

    Oxana Zaika

    Pin It

    4 commentaires
  • Mogens Trolle

     

    Mogens Trolle est un zoologiste  danois, spécialisé dans les mammifères. Il travaille sur la faune depuis plus de 25 ans et sur les sept continents. Après avoir mené des recherches sur les mammifères en Amérique du Sud pendant plusieurs années, il est devenu un photographe spécialisé dans la faune sauvage et a beaucoup photographié les mammifères en Afrique et en Asie pendant plus de dix ans.

     

    Mogens Trolle

     

    Il se spécialise dans les gros plans de mammifères, en zoomant sur leur visage et en laissant le spectateur les regarder au fond des yeux, d'où le nom de son projet photographique en cours, "Eye Contact". Au cours des cinq dernières années, il a surtout photographié des primates d'Afrique et d'Asie. Ses portraits de primates mettent en évidence des micro-expressions qui ressemblent à celles que nous avons l'habitude de voir chez les humains. Par ce biais, Mogens Trolle vise à montrer les primates comme des individus dotés de sentiments, d'humeurs, d'empathie et de personnalité et, en fin de compte, à créer une sensation de connexion.

     

    Mogens Trolle

     

    Né au Danemark, la passion de Mogens Trolle pour la vie sauvage a été stimulée lorsque, jeune homme, alors qu'il voyageait en Amérique du Sud, on lui a proposé un emploi de guide dans les zones humides du Pantanal au Brésil, le meilleur endroit du continent pour voir la vie sauvage. Il a fini par y vivre l pendant deux ans, s'impliquant dans des projets de recherche et de conservation de la faune sauvage. Depuis, la faune et la flore sauvages sont au cœur de sa carrière.

     

    Mogens Trolle

     

     

    En 2013, il a déménagé en Afrique pour passer une année entière à photographier la faune sauvage en Afrique du Sud, en Namibie et au Botswana. Au cours de cette année, il est devenu fasciné par la prise de portraits de mammifères en se concentrant sur leurs expressions faciales et leurs yeux. Cela a donné lieu à une grande exposition de photos au Danemark, "Eye Contact - Portraits de la faune africaine".

     

    Mogens Trolle

     

    Mogens Trolle a poursuivi son projet "Eye Contact" et sa quête pour capturer l'âme des animaux qu'il photographie. Au cours des cinq dernières années, il s'est spécialisé dans les primates, ce qui l'a conduit dans des destinations aussi diverses que le Gabon, l'Éthiopie, la Chine, le Vietnam, Bornéo, les Célèbes, le Japon et l'Inde.

     

    Mogens Trolle

     

    La plupart des primates, qu'il a photographiés, sont menacés et beaucoup ne sont pas bien connus du public. Mogens Trolle utilise ses portraits pour faire la lumière sur ces espèces, en espérant que son projet contribuera à inspirer les gens à soutenir les efforts de conservation.

     

    Mogens Trolle

     

    Mogens Trolle

     

    Le site de l'artiste : http://www.mogenstrolle.com/photography

     

    Mogens Trolle

    Mogens Trolle

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

    dark matter 

     

    Alberto Seveso s'est découvert une passion pour l'art graphique grâce aux maquettes et pochettes d'album de métal.  C'est ainsi qu'il s'est mis à bidouiller des logiciels avant de créer son propre style alliant photographie et graphisme, le monde réel et le monde numérique. 

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Il est devenu le  pionnier de la technique de "dispersion", une technique de rendu déconstruit où il prend des photos de visages et de corps et les mélange avec des motifs vectoriels.  Il est attiré par les portraits de personnes, et aime jouer sur les expressions des visages leur donnant une autre identité. 

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Alberto Seveso a poussé plus loin encore ses explorations artistiques en créant une série de photographies sous-marines pour lesquels il mélangeait de l'encre avec des poudres métalliques suspendues dans différents fluides et photographiées à grande vitesse. Il a appelé cette série : Heavy Metals.  

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Dans un autre projet, appelé Dropping,  il   capture l’huile en mouvement mélangée à des pigments qu'il photographie avec un temps d’obturateur court. 

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    L'artiste est un explorateur touche à tout. Il sublime toutes ses créations. Ses photos de paysages sont fabuleux.  Tout est sujet à créer. 

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Pour lui même si vous ne savez pas dessiner ou peindre, vous pouvez quand même faire quelque chose de beau, de créatif et d'intéressant. Lorsqu'on lui demande pourquoi il a choisi cette carrière, la réponse est facile. "Je fais ça parce que j'aime ça. C'est tout".  

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Pour en voir plus, le site de l'artiste   http://www.burdu976.com/phs/portfolio-3/

     

    Alberto Seveso, l'art digital à son paroxysme

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Félix Valloton - Intérieur avec femme en rouge de dos, 1903 ...

     

     

     

    Félix Vallotton est un artiste peintre, graveur, illustrateur, sculpteur, critique d'art et romancier franco-suisse. 

     

    On the beach by Felix Valloton |

     

     

    Son oeuvre parait fortement influencé par 3 épisodes dramatiques de son enfance. En effet Vallotton se sent coupable de 3 accidents malheureux dont il était l'auteur involontaire : la chute grave dans une rivière de son meilleur camarade... la mort d'un graveur admiré, provoquée par une espièglerie du petit Felix et l'empoisonnement d'un ami à qui il a donné par erreur un poison violent. (cf J.-D. Nasio L'inconscent de Vallotton) De ces drames naissent une amertume, une culpabilité qui vont avoir une influence sur ses créations. 

     

    Félix Valloton - fenêtres sur la cour

     

     

    Le peintre semble mettre sur la toile ses peurs, ses regrets sur la toile comme pour y échapper ou expier. De même l'artiste semble être attaché à exécuter des auto-portraits. Cela peut être interprété comme un besoin d'entrer au plus profond de lui-même et de projeter sur la toile ce qu'il y voit.

     

    Vallotton /1/ portraitiste de talent. - Maîtres et tableaux I

     

    Félix Vallotton — Wikipédia

    Fichier:Félix Vallotton, 1923 - Autoportrait.jpg — Wikipédia

     

    L'homme est un être angoissé, paraissant perdre pied devant la femme. Il semble être angoissé devant elle. Il disait lui-même : "Je peins la sexualité pour ne pas la vivre." Cette crainte a enrichi son oeuvre. Peindre pour lui vaut un acte d'amour. La peinture est un substitut lui permettant de ressentir ce que dans la vie réelle, il ressent comme étant un danger. Il vit à travers son art : "J'aurai toute ma vie été celui qui de derrière une vitre voit vivre et ne vit pas"

     

    Fichier:Félix Vallotton, 1925 - Nu de dos sur un canapé rouge.jpg ...

     

     

    Vallotton est un être torturé qui refoulait  la vie réelle pour faire vivre tous les personnages, toutes les vies enfermés en lui sur des toiles. 

     

    Le très singulier Vallotton

     

     

    Pour en savoir plus sur la vie intérieure de Félix Vallotton, je vous conseille de lire le livre de J.D Nasio : L'inconscient de Vallotton.

     L'inconscient de Vallotton

     

    Voici une petite vidéo où le psychiatre et  psychanalyste Nasio parle de l'artiste qu'il admire

     

    https://www.youtube.com/watch?v=Zi3Nr_cODFw

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique