• Jean-Louis POIREY – Dix-huit histoires d’eau en Franche-Comté

    La découverte de la Franche-Comté à travers 18 nouvelles autour de l’eau. Intrigue policière, ésotérisme, aventure, mystère…

    La Franche-Comté est une région d’eau avec ses 5.350 km de cours d'eau, avec ses étangs dont le plateau des milles étangs, ses sources, ses canaux, ses lacs, ses fontaines… L’auteur les met en valeur à travers ses histoires. A suivre avec une carte de la région pour découvrir cette merveilleuse région qu’est la Franche-Comté

    Pin It

    votre commentaire
  • Chimamanda Ngozi ADICHIE – Americanah

     

    Ifemelu, une jeune nigériane narratrice de ce roman, quitte le Niger pour suivre des études aux USA, persuadée qu’elle retrouvera rapidement l’homme qu’elle aime.  Mais rien ne se passe comme elle l’avait prévu. La vie aux Etats-Unis n’a rien d’idyllique et surtout elle découvre la notion de race. Être noire pour elle était un fait naturel qui ne lui posait aucun questionnement mais dans ce pays où les rêves sont permis, c’est totalement différent. Elle découvre qu’être noire, c’est être différent dans une société où tout est fait pour les blancs.

    Pour faire sa place, il faut s’américaniser : prendre l’accent américain, se lisser les cheveux, changer son mode de vie, bref changer son identité profonde. Ifemelu ne s’y reconnait pas, elle en fait une dépression, une crise d’identité ou existentielle. Au point qu’elle décide de redevenir ce qu’elle est et de revenir au Niger, retrouver ses racines, son être profond.

    C’est une histoire sur l’identité, le racisme quotidien, sur la façon insidieuse qu’il a de s’installer dans nos sociétés, qui se cache même dans le langage où on pratique le politiquement correct.

    J’ai adoré l’écriture de l’auteure, cette ironie teintée de sensibilité, d’émotion. Le roman est à la fois grave et léger. On y est accroché jusqu’à la dernière ligne. Un vrai bonheur à lire.

    Pin It

    votre commentaire
  • Guillaume MUSSO - La jeune fille et la nuit

    Lorsque son meilleur ami Maxime appelle Thomas Degalais complètement paniqué, celui-ci sait que leurs vies vont basculer à jamais. Il sait que le secret qu’il partage avec Maxime depuis si longtemps est en passe d’être découvert. Il rentre en France près à assumer son geste fou de l’époque qui l’a amené à tuer un homme.  Un geste qu’il a fait par amour pour une belle adolescente Vinca, qui déclenchait toutes les passions, et qui a disparu depuis.

    Ce secret va être découvert par des travaux entrepris dans le gymnase où est caché le corps. Mais surtout, ce secret semble connu de quelqu’un d’autre. Un mystérieux personnage qui crie vengeance.

    Pour Thomas et Maxime tout parait évident. Ils sont découvert et vont payer. Mais si le secret qu’ils partagent, n’est pas celui qu’ils croient. Et si les évidences sont loin d’être ce qu’ils imaginent.  Nos deux amis vont au-devant de découvertes surprenantes donnant à leur histoire un tout autre chemin auquel ils ne sont pas préparés.

    Un thriller qui nous tient en haleine. Quid des critiques jaloux, j’ai aimé ce roman. Oh je les entends qui fustige l’écriture de l’auteur trop simpliste manquant de tournure littéraire. Mais faut-il que la lecture ne soit consacrée qu’aux seuls intellectuels ? Le plaisir de la lecture est un plaisir commun et ça fait du bien de lire des phrases simples, percutantes, à la portée de tous.

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Claude RIZZO Le vent s'en souvient encore

    Des ouvriers tombent sur le squelette d’un homme enterré avec un médaillon.  L’enquête va vite révéler l’identité du mort : Augustin Ferrier, entrepreneur en vue avec son frère, héros de la guerre. Le hic est qu’Augustin est sensé être mort pendant les combats. Mais il se trouve qu’il était là sous  la terre du village depuis trente ans, assassiné et caché. Avec l’aide de son neveu qui a repris l’entreprise familiale et premier adjoint de la commune, une longue et difficile enquête commence mettant à jour des rancoeurs et des jalousies passées et présentes.

    Un beau roman prônant de belles valeurs telle l’amitié, l’entraide et dénonçant l’ignorance et la jalousie. J’ai bien aimé

    Pin It

    votre commentaire
  • Michel BUSSI – Maman a tort

     

    Vasile Dragonman, un psychologue scolaire, croit en dépit du bon sens lorsque le petit Malone 3 ans affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman. Malgré les preuves apportées par les parents, malgré le refus de le croire de sa hiérarchie, Vasile sur les conseils de sa petite amie, va voir la commandante Marianne Augresse afin de l’aider à découvrir ce qu’il croit être la vérité.  Mais celle-ci ne l’écoute que d’une oreille distraite. Elle a une affaire de braquage en cours. Deux des braqueurs ont été abattus, un troisième est grièvement blessé et est recherché par toutes les polices et un quatrième reste à identifier.

    Mais l’histoire du petit Malone finit par rejoindre celle des membres de ce braquage tous originaire du même village minier. Quel est son secret ?

    Sa peluche Gouti contient peut-être la solution dans les histoires qu’il lui conte toutes les nuits afin que Malone n’oublie rien.

    Un étrange roman bien alambiqué où les contes tiennent un rôle essentiel. Même les noms des personnages du roman tiennent du conte : Augresse, Dragonman, Pasdeloup et Lechevalier. Un univers intéressant pour une histoire policière qui nous embarque.

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique