• Emmanuel BRAULT   Les Peaux rouges

     

    Amédée Gourd est ouvrier et vit avec sa mémé qui l’a élevé depuis que sa mère l’a abandonné. Mémé, c’est tout pour Amédée. Il vit une petite vie rangée mais il a un problème, il est raciste. Et le racisme dans sa société est sévèrement puni. Ils sont peu nombreux à l’être encore et ceux-là sont isolés dans des centres de détention.

    Alors quand une rouge le bouscule et l’insulte par ailleurs, il ne peut s’empêcher de la traiter de rougeaude. Amédée va aller en prison puis se faire rééduquer. Il faut réapprendre à penser autrement, à comprendre les autres, à ne plus les voir comme des ennemis. Pas facile de changer une façon de voir que l’on a depuis toujours en trois mois. Le défis est de taille et Amédée n’a pas le choix. Pour revoir sa mémé, il doit le relever.

    Une fable étrange sur le racisme. La question se pose, pourquoi devient-on raciste. Cela mérite réflexion à chacun de nous.

    Pin It

    votre commentaire
  • Nickolas BUTLER – Des hommes de peu de foi.

     

    Voici un portrait de l’Amérique racontée sur deux générations. Cela commence par Nelson qui sera le lien directeur du roman.

    Fils et petit fils d’ivrogne, Nelson est un garçon droit, ayant un sens de l’honneur très développé, excellent élève, bon scout, il raflera tous les insignes. Mais souffre-douleur et mal aimé des jeunes. Il n’a qu’un ami ou ce qui se rapproche le plus d’un ami : Jonathan.

    Des années plus tard, Nelson revient après avoir fait le Vietnam. Il est aujourd’hui le chef de camp et s’apprête à recevoir le fils de Jonathan qui véhicule lui aussi les mêmes valeurs qu’il avait. Mais ces valeurs s’effondrent peu à peu. Le monde change, la mentalité américaine change. Les misogynes, les fachos et leur vision radicale prennent le relais dans l’Amérique bien-pensante. Les valeurs morales semblent s’effondrer, les idéaux se perdent.

    Un roman que j’ai beaucoup aimé. Très Amérique profonde, il y a une nostalgie qui en émane. La nostalgie d’une époque, de certaines valeurs, la nostalgie des êtres.

    Mais ce roman évoque aussi les failles des êtres, leur fragilité, leur inconstance.

    Pin It

    votre commentaire
  • Kabouna KEITA - L'Enfant cadeau


     

    Une histoire de vie extraordinaire, celle d’un malien qui fut offert en cadeau à une femme stérile et qui a fini par devenir éducateur spécialisé en France après avoir passé 5 ans aux Etats-Unis dans des conditions difficiles.

    Kabouna a été offert à l’une des femmes de son grand père qui était stérile. Offrir un enfant, ça ne se fait pas à la légère, il faut que la personne soit méritante et Boli l’était. Elle a choyé, protégé, aimé Kabouna. A l’âge de 5 ans, Kabouna retourne vers ses parents, ses frères et sœurs avec Boli trop malade pour pouvoir s’occuper de lui seule. Et là ce petit enfant va vouloir aider celle qui l’aime si bien. Très vite il va trouver des petits boulots jusqu’à ce que germe en lui l’idée qui va lui permettre de faire de jolis fins de mois : la récupération Kabouna ne comptera ni son temps, ni sa peine.

    Puis à 19 ans, le rêve américain le saisit et il embarque seul, sans point de chute pour New York. Il passera 5 ans aux Etats Unis enchaînant les boulots les plus pénibles, économisant sou par sou pour se faire un petit pactole et pouvoir vivre avec son amour Marie-Jeanne qui l’attend là-bas dans son cher Mali.

    Le retour se fera dans la gloire. Marie et Kabouna vont vivre quelques temps heureux au Mali puis la famille s’installera en France où notre ami découvrira qu’il peut apporter à des jeunes égarés toute l’attention, l’amour, la protection qui leur ont fait défaut toute leur enfance. Kabouna est devenu et est encore éducateur spécialisé auprès de jeunes délinquants. Il les a vu évoluer au fil du temps, perdre de plus en plus leurs repères, devenir sans cesse plus violents et plus perdus. Et beaucoup auront trouvé grâce à lui une nouvelle voie pour évoluer dans la vie.

    Il a été un enfant cadeau dès sa naissance, il est aujourd’hui un cadeau d’espoir pour tant de jeunes errants. Un parcours de vie plein d’espérance.

    Ecrit, en collaboration avec un journaliste, Fred Muller, ce livre est le livre du courage, de l’acharnement et de l’amour.

    Pin It

    votre commentaire
  • Pascal Assemat – Ces animaux qui ont marqué la France

     

    Un recueil d’anecdotes sur des destins exceptionnels d’animaux en France. Du chien de Victor Hugo qui a parcouru des milliers de km afin de le retrouver, aux araignées mélomanes, en passant par l’âne de Louis XI ou les dromadaires des landes, ce recueil est une mine d’or d’histoires surprenantes et pourtant véridique.

    Pin It

    votre commentaire
  • John GRISHAM – Le testament

     

    Le milliardaire Troy Phelan dupe sa famille en les laissant croire qu’ils seront ses héritiers. Pour cela il se laisse expertiser par des psychiatres engagés par les avocats de ses 6 enfants et 3 ex-femmes. Mais pour lui hors de question de donner quoi que ce soit à ces nantis qui n’ont jamais rien fait d’autre de leur vie que de profiter de sa fortune en espérant toucher un maximum lors de sa mort. Il leur réserve un tour à sa façon. Après l’expertise, il signe un dernier testament manuscrit devant ses propres avocats avant de mettre fin à ses jours. Il y désigne comme seule héritière une fille illégitime et inconnue de tous qui serait missionnaire au cœur du Brésil. Comment retrouver cette jeune femme vivant au sein d’une tribu primitive au cœur du sauvage et inaccessible Pantanal alors qu’elle a tout fait pour disparaître aux yeux de la civilisation.  Cette mission échoue à Nate avocat sortant tout juste d’une ultime cure de désintoxication.

    Un roman sensiblement différent du style habituel de Grisham qui écrit plutôt dans le policier juridique. Néanmoins j’ai aimé ce livre et j’ai particulièrement apprécié la description de cette partie du Brésil, le Pantanal ainsi que de ses habitants. C’est pour nous un autre monde.

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique