• Hervé LE TELLIER - L'anomalie

     

    Juin 2021 un avion pris dans de violentes turbulences se voit dérouter par l’armée américaine vers une obscure base. Tous les passagers et membres d’équipage sont évacués dans le plus grand secret sous étroite surveillance.

    Le mystère s’éclaircit lorsqu’on apprend que ce même avion, avec les mêmes passagers, la même équipe à bord a déjà atterri en mars.  Nous nous trouvons face à des doubles qui se retrouvent en même temps sur la planète. Les uns se croient en mars, les autres ont continué leur vie.

    Comment une telle chose est possible ? Après de multiples spéculations, quelques hypothèses peu convaincantes émergent.

    Comment les doubles vont-ils accepter ces copies d’eux-mêmes ? Comment la société va-t-elle les accepter ? Quelle vie peuvent-ils espérer ? Comment les religieux vont-ils pouvoir expliquer les choses afin d’éviter un lynchage ? Autant de questions, autant d’hypothèses diverses.  A travers quelques personnages choisi au hasard, on suit les destins parallèles. Et vient la question, comment faire face à son double ? Est-il un miroir de ce que nous sommes ? Peut-il mener une existence indépendante de la nôtre ? Fera t’il des choix différents ? Aura-t’il les mêmes réactions, les mêmes émois, les mêmes colères ? Que pourra t’il en résulter : amour, haine ? Union, déchirement ?  Ainsi nous nous trouvons face à des réflexions philosophiques, sociétales, religieuses. Et la question la plus étrange à prendre en cause : avons-nous à faire à une réalité ? Sommes-nous réels ?

    Un roman surprenant que j’ai lu avec plaisir. Il a reçu le prix Goncourt. Ce prix est-il mérité ? A chacun de voir.

    Pin It

    2 commentaires
  • Florian FERRIER  - Une saison de granit

     

    Seconde guerre mondiale, les bombardements détruisent tout et le pensionnat à Rennes de Léonie, 17 ans, est détruit, obligeant la jeune fille à retourner dans sa famille sur son île natale de St Kirsteni. Et pour elle, c’est remettre les pieds en enfer. En effet, sa mère la hait pour une raison qu’elle ignore, comme elle déteste le père mutilé de la grande guerre qui met un frein à ses ambitions d’enrichissement. Bien qu’elle fasse de son mieux, pour aider, se faire discrète, Léonie est régulièrement battue, torturée. Tout le monde sait sur l’île mais on détourne les yeux. D’autant plus que l’île est occupée par les Allemands.

    Pourquoi cette femme qu’elle ne peut se résoudre à appeler maman, lui veut autant de mal ?  Quel secret se cache derrière cette haine contre nature ? Qui est cet oncle dont on lui a caché l’existence ?  Léonie a besoin de comprendre, de savoir. Sa vie doit prendre un sens et il ne le peut sur la base d’un secret.

    La découverte d’un parachutiste anglais échoué sur l’île va tout changer pour elle. Enfin elle a un but dans la vie : sauver cet homme et l’aider dans sa mission, au péril de sa vie. Enfin elle compte, elle peut accomplir quelque chose, enfin sa vie prend un sens 

    Un beau roman que j’ai aimé. Le thème principal est la maltraitance, le poids des secrets mais on y aborde aussi l’occupation, la relation des soldats avec la population.  C’est le second roman que je lis de cet auteur (après Déjà l’air fraîchit) et j’aime beaucoup sa plume.

    Pin It

    2 commentaires
  •  Metin ARDITI – Prince d’orchestre

     

    Alexis Kandilis est un chef d’orchestre adulé. Chacune de ses prestations est saluée, ovationnée, tant par le public que par la presse.  Il est face à une étape de sa carrière qui la couronnerait : enregistrer l’intégrale de Beethoven avec les musiciens de son choix Un projet faramineux, intitulé le B16, le coffret du siècle. Mais il n’est pas le seul en lice.

    Imbu de lui-même, il est certain que ce projet ne peut lui échapper. Mais un doute subsiste, une angoisse sourde s’installe.  Alexis Kandelis finit par montrer un visage de lui qui va le précipiter dans la chute. Habitué à être le centre de toutes les attentions, exigeant un amour exclusif, méprisant envers les autres, il finit par injurier et humilier un musicien. C’est le pas de trop, celui qui va le faire plonger dans les affres de la descente aux enfers. 

    Après avoir été adoré, le chef d’orchestre va être haï et rejeté par la profession.

    Nous assistons à la longue agonie d’Alexis, la façon dont il va perdre pied. A ses côtés nous découvrons que toute faille tient sa racine dans des traumatismes passés. Et survient une bouffée d’espoir : Alexis renoue avec son premier amour : la composition. Un projet fou nait et il s’attèle à la tâche. Un premier pas vers la guérison d’une âme ? ou le sursaut final d’une âme damnée ?

    Un roman qui emporte, qui a sa musique personnelle allant crescendo vers une apothéose finale. J’ai adoré.

    Pin It

    1 commentaire
  •  GIACOMETTI - RAVENNE Le cycle du soleil noir : La relique du Chaos

     

    Les Allemands sont à la recherche du dernier svastika, celle qui doit donner la victoire à Hitler. Et celle-ci se trouve à… Londres. Une occasion peut être pour Tristan de se libérer du joug des Allemands, d’autant qu’Erika semble retrouver la mémoire après sa blessure par balle. Cette relique appartenait à la famille du dernier Tsar de Russie. Il s’en était séparé au moment de la révolution bolchevique où lui et sa famille ont été assassinés.

    Aujourd’hui, c’est Staline qui s’intéresse à cette relique. Si elle est importante pour les Allemands, elle l’est pour l’URSS.

    Dans la coopération entre l’Angleterre et l’Union soviétique, la relique aura son poids important.

    Pourtant Tristan commet une erreur qui le fait passer pour un traitre aux yeux des Anglais et aux yeux des Allemands. Son but ultime : assassiner Himmler qui détient les clés du pays juste derrière Hitler.

    Le jeu de l’espionnage et du contre-espionnage se dévoile. La mégalomanie des dirigeants allemands et russes est sans mesure. La guerre se joue tant sur le plan ésotérique que sur le plan du terrain.

    Un opus qui se termine de façon surprenante et qui laisse espérer une suite.

    Pin It

    1 commentaire
  • GIACOMETTI - RAVENNE Le cycle du soleil noir : La nuit du mal

     

    Tristan et Erika ont retrouvé la seconde Svastika. Mais Malorley a pu la subtiliser et l’échanger contre un faux à l’insu des Allemands.  De retour en Angleterre avec Laure d’Estillac, il l’engage dans son service après lui avoir fait subir un entrainement intensif. Ils sont près pour aller à la quête de la 3ème relique.

    La même quête a lieu chez les Allemands. Celle-ci les mène en Crête, où ils feront une découverte qui les mène vers une Abbaye en Allemagne où un étrange moine a beaucoup de choses à raconter. Mais toujours aucune trace de la relique.

    Pendant ce temps Hitler se prépare à se rendre à Venise pour rencontrer le Duce. Tristan et Erika seront du voyage. Mais aussi Laure et un capitaine dont le nom deviendra célèbre dans d’autres circonstances. Leur mission : récupérer la relique, mais aussi assassiner les deux dictateurs.

    Dans ce second volume, on fait quelques retours en arrière nous permettant de découvrir comment Hitler est devenu le Maître de l’Allemagne grâce à la société Thulé. On apprend également cette guerre interne que se mènent tous les protagonistes au pouvoir : Goebbels, Goering, Himmler… On entre également dans les méandres du pouvoir anglais.  Cette suite est dans la lignée du premier volume mais c’est un opus de transition qui annonce un dénouement que nous pourrons lire au troisième tome.  

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique