•  

    Des histoires de la Franche-Comté profondes racontées par les grands-pères, les anciens que l’auteur a recueillies. Comme il est écrit en 4ème de couverture : Ce sont des histoires, à faire sourire, à faire peur, à faire rêver…

    Pour qui aime les contes, un ouvrage plaisant s’adressant aux petits comme aux grands.

    Pin It

    2 commentaires
  • Aude LE CORFF  Les arbres voyagent la nuit

     

    Une petite fille Manon se retrouve seule tous les soirs, triste au pied d’un bouleau où elle lit, parle aux chats et aux fourmis. Un voisin, vieux professeur de retraite perclus de douleurs, sent confusément que cette enfant aurait besoin d’une écoute, d’une présence. Prenant son courage à deux mains, il décide de la rejoindre avec un allié : Le petit prince d’Antoine de St Exupéry. C’est à la lecture quotidienne qu’Anatole découvre l’histoire de Manon : une mère partie brutalement abandonnant les siens, un père qui ne surmonte pas ce départ et se laisse aller sans s’occuper de sa fille. Il y a bien une tante mais Manon est persuadée que celle-ci est complice avec sa maman.

    Et un jour Anaïs la maman reprend contact avec les siens. Dans une lettre elle apprend à sa fille qu’elle est au Maroc, qu’elle a commencé à écrire un roman, qu’elle commence à se sentir mieux.

    Alors le papa sur un coup de tête décide de partir à la recherche de son épouse pour la ramener. Il embarque à bord de sa voiture avec sa fille, Anatole et Sophie la tante, en direction d’Essaouira.

    Au cours de ce voyage chacun apprendra à connaitre l’autre mais apprendra aussi à apprivoiser sa propre histoire.

    Un roman formidable plein de tendresse. On part à la découverte de la psychologie des personnages et on les porte dans nos cœurs. Ils sont tous tellement attachants avec leurs failles et leurs forces. Avec un coup de cœur particulier pour Manon et Anatole dont l’amour rappelle celui qu’avaient l’un pour l’autre le Petit prince et son aviateur d’ami.

    Mon coup de cœur de l’été, un vrai bonheur.

    Pin It

    2 commentaires
  • François Vallejo – L’incendie du Chiado

     

    Un roman à huis clos au Coeur d’un quartier en feu de Lisbonne : Le Chiado où 5 inconnus investissent les décombres pour des raisons que nous allons découvrir au fil des pages.

    Il y a d’abord ce vieux gardien de cinéma qui refuse de quitter son appartement par peur des pillards, puis il y a le Français qui avait un rendez-vous avec un inconnu pour découvrir des vérités sur son passé, Eduardo le photographe qui se persuade qu’il aura un scoop au cœur des ruines fumantes,  Agustina qui cherche sa fille. Et le cinquième individu les retrouvera plus tard : Juvenal, personnage étrange qui saura les faire parler et leur faire dévoiler une histoire personnelle qu’ils souhaitaient taire.

    Ces 5 personnages s’habituent les uns aux autres et surtout semblent refuser le retour à la réalité. Que cachent-ils donc pour ressentir le besoin de se cacher ? Quels secrets fuient-ils ? Les vérités douloureuses extirpées par Juvenal vont-elles les libérer ?

    Un roman passionnant où la psychologie des personnages est décortiquée avec talent et brio. J’ai aimé.

    Pin It

    votre commentaire
  • Pierre D’OVIDIO – Etrange sabotage

     

    Pierre D’Ovidio brode autour d’un véritable mystère historique : le 4 décembre 1947, le rapide Paris-Lille déraille à dix kilomètres d'Arras. Un sabotage qui n’a pu être fait que par des cheminots. Mais quels cheminots oseraient mettre la vie de voyageurs en danger ?

    L’auteur nous entraine dans une enquête où se côtoie ou plutôt s’affrontent les communistes, les gaullistes, les syndicats. Dans ce contexte politique sensible avec un gouvernement fragilisé, les grèves qui se multiplient la répression est violente.

    Le commissaire Cecchi aura fort à faire avec ses seconds pour dénouer cet imbroglio. D’autant plus qu’il a la pression d’un préfet qui souhaite aiguiller l’enquête et faire tomber les communistes.

    Nous découvrons le contexte social et politique d’après-guerre. La nourriture manque, les gens ont du mal à joindre les deux bouts, à nourrir les familles. Les grèves éclatent un peu partout, mineurs, dockers, cheminots. Un roman bien documenté et une intrigue intéressante.

    Pin It

    votre commentaire
  • Catherine VELLE – Un pas dans les nuages.

     

    Alex doit fuir pour se retrouver, faire le deuil de sa jumelle comédienne connue décédée dans des circonstances dramatiques, fuir la presse à scandales qui veut faire d’elle une coupable. Et la voilà au cœur des Cévennes, animatrice de la radio locale,  bien loin de son métier de cascadeuse. Pour refaire sa vie, elle prend son deuxième prénom Sophie. Ainsi elle va réapprendre le contact avec les gens, la confiance en elle, faire son travail de deuil et éloigner la peur. Mais la peur n’est jamais très loin et le passé qu’on cherche à enfouir, finit toujours par ressurgir.

    Un roman que j’ai énormément aimé. Hormis l’histoire on découvre ce lieu sauvage des Cévennes si magnifiquement décrit par l’auteure. Un super moment à passer avec ce livre qu’on lit d’une traite.

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique