• Baptiste BEAULIEU – La ballade de l’enfant gris

     

    Un jeune interne Jo prend en affection No’ un petit patient de 7 ans atteint de la maladie de l’enfant gris. Tout est bon pour le distraire, lui faire fuir sa réalité et surtout pallier à l’absence de la mère Maria qui ne vient qu’une fois par semaine. Bien sûr tout le monde la trouve indigne comme mère. Et pourtant quand elle est près de No’ une complicité se fait entre les deux. Maria raconte son histoire dans un petit carnet. Elle raconte comme il lui a difficile de se sentir mère, comme elle aurait voulu l’éviter et comment elle a découvert qu’elle était maman.

    Et lorsque l’enfant s’éteint la mère n’est pas là. Et c’est là que la vie de l’interne va être bouleversée. No’ apparait à Jo. Petit fantôme en quête d’une vérité sur ses origines. Jo décide de retrouver Maria pour que le petit garçon puisse enfin trouver la paix. La quête va l’emmener à Rome, puis  à Jérusalem.  La mère indigne ne l’est pas tant qu’elle le paraissait et son histoire reconstituée est bouleversante.

    Un roman qui m’a émue, profondément. La mise en route a été un peu longue. Mais dès que nous entrons dans le cœur de l’histoire, l’émotion est là tout le long. Un superbe livre de cet auteur qui est aussi médecin et blogueur.

    Pin It

    votre commentaire
  • Pauline GEDGE – Le conseiller du pharaon

     

    Dernier opus de la trilogie.

    Comme Huy l’avait prédit, Amenhotep III va monter sur le trône à la mort de son père alors qu’il n’a que 12 ans. Sa mère sera la régente et elle appelle immédiatement notre devin à la cour. Il va devoir laisser derrière lui tous ceux qu’il aimait et sa vie va radicalement changer. Sa tâche est immense et le pouvoir qu’il acquiert va faire bien des jaloux. Mais il saura guider le jeune pharaon. Hélas une nouvelle vision va bouleverser Huy car elle annonce la déchéance de l’Egypte. Le seul moyen de la sauver est de déchiffrer enfin le livre de Thot.

    Une trilogie à lire absolument si vous aimez les romans historiques. J’ai adoré et je me suis régalée à lire l’histoire d’Amenhotep le devin de l’Egypte.

    Pin It

    votre commentaire
  • Pauline GEDGE  -  Le devin d’Egypte

     

    Le second volet de la trilogie concernant Amenhotep.  Le premier est à voir ici : http://pestoune.kazeo.com/gedge-pauline-amenhotep-l-elu-des-dieux-a130220610 

    Huy, fils d’Hapou est devenu le plus grand devin d’Egypte depuis que Pharaon est venu le consulter. Avec les largesses que celui-ci lui octroie, il s’achète un petit domaine que dirige son amie et scribe Ishat. Mais le don qu’Amon lui a donné à un revers : Huy souffre de terribles migraines après chaque consultation et seul le pavot peut le soulager et  il doit rester vierge. Il ne peut donc connaitre l’amour d’une femme à son grand désespoir et celui d’Ishat.

    Le jour où le Pharaon le convoque à Memphis avec son fils ainé à ses côtés, Huy trahit Amon par peur que lui et les siens perdent tout. En appuyant implicitement un prétendu rêve prémonitoire, il change le cours du destin de l’Egypte. La colère d’Amon risque d’être terrible, il le sait.

    En quittant la cour de Pharaon, il rencontre la seconde épouse de Pharaon avec son fils nouveau né. En touchant accidentellement l’enfant, il voit que son destin sera étroitement lié à ce bébé, et que celui-ci sera amené à régner. Le destin d’Huy fils d’Hapou va basculer une fois de plus.

    Une suite intéressante qui annonce le troisième volet que je vais lire avec hâte. Vraiment cette trilogie est fascinante.

    Pin It

    votre commentaire
  • Fabienne Juhel – Les hommes sirènes

     

    Une histoire fabuleuse où le héros est l’héritier malgré lui d’une lutte du bien contre le mal. Un poids terrible pour l’homme qui doit faire un pèlerinage pour espérer s’en libérer un jour et pour cela, il abandonne femme et enfant. On le retrouve enfant adopté au sein d’un couple frère-sœur rescapé des camps de la mort. Ces deux ne savent plus ce qu’est l’amour alors c’est auprès d’une femme simple et d’un sorcier que l’enfant va trouver un semblant d’équilibre.  

     Une histoire dense, un conte d’ogres et d’agneau des temps modernes mais comment en parler sans trahir le récit, sans trop en dévoiler pour vous donner envie de le lire. Car si vous êtes amoureux de la belle littérature, de la belle écriture, c’est le livre qu’il vous faut. L’auteure a un style, une écriture riche ; c’est si agréable à lire. Et le récit tient de la poésie, du conte, du fantastique.  

    Pin It

    votre commentaire
  • Christian COMBAZ – Le troisième âge est un tiers état.

     

    Un petit roman sociologique qui nous concernera tous un jour prochain. Deux retraités Albert, 80 ans et Nicolas-René, 60 ans en butte à toutes sortes de tracasseries de tout ordre, d’escroqueries, de rejets  dans ce monde où l’on veut à la fois profiter des revenus des personnes âgées tout en les parquant dans des endroits sordides, décide de se révolter. Cette société qui ne tient aucun compte des plus âgés, ils vont la contrecarrer en se présentant aux élections législatives.  

    Traité à la fois avec réalisme, humour et tendresse, ce roman fait le triste état de la place que nous laissons à nos anciens. Dans cette société pratiquant le jeunisme à outrance, on oublie une chose c’est que les ex-babyboomers sont devenus aujourd’hui les papyboomers bientôt majoritaires. 

    Alors la place plus humaine, plus reconnaissante que nous leur faisons, sera aussi la nôtre dans un futur chaque jour plus proche.

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique