• Samuel Barber - Agnus Dei

    Prière de frère Alois

    Jésus le Christ, par ta résurrection tu es devenu notre espérance. La mort, la violence et l’abandon n’ont pas eu le dernier mot. Même si tu restes invisible nous pouvons t’accueillir dans notre prière, et nous pouvons te servir en chaque personne que nous rencontrons, en particulier en ceux qui souffrent. À tous tu promets la joie de Dieu pour toujours.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=UR-wEbZqT1c

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Il y a la nuit et ses ombres géantes qui, aux détours imprévus de nos heures, font parfois s’assoupir l’espérance…
    Il y a l’obscurité dense et tenace qui, sans crier gare, vient comme un voile nous endeuiller le cœur…
    Il y a le crépuscule de Dieu qui s’abat, comme un glaive, sur notre foi qui s’essouffle à gravir ses petits Golgotha…
    Et nous voici fatigués, usés, blessés, isolés, déboussolés, crucifiés dans ce désert nocturne où notre âme assoiffée, brûlée, clouée, tend désespérément les mains vers une aube qui tarde…
    Qui n’a connu la nuit, ne connaît pas le jour…
    Qui n’a connu le doute, ne connaît pas la foi…
    Même toi, Jésus ! Même toi, le propre Fils de Dieu, tu hurles, sur le bois de ta croix, devant l’apparent abandon de ton Père : « Eloï, Eloï, lama sabachthani... 
    Osons-nous l’avouer : la foi en Ton Amour, nous ne l’avons que parfois, nous ne sommes croyants que par intermittence. Au calendrier de notre espérance, nous sommes si souvent Vendredi Saint… Tant de fois nous pourrions faire nôtre ce mot de Bernanos : "La foi ? Vingt-quatre heures de doutes moins une minute d’espérance…"
    Mais il nous faut franchir le gué de la nuit. Croire, malgré le poids des jours sans jour et sans lumière, à cette minute, cette toute petite minute, ces soixante pauvres secondes où l’espérance vient rouler la pierre des tombeaux de nos vies.
    C’est un dur métier, Tu le sais bien, Seigneur, que d’essayer de vivre. "Le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard", chantait le poète.
    I l y a l’amour qui cherche à aimer et qui retombe si souvent dans ses ornières.
    Il y a la parole qui cherche à dire et à se dire et qui, tant de fois s ‘enferme dans ses mutismes…
    Il y a les gestes, les gestes tendres et fraternels, qui voudraient ouvrir le cœur à l’autre, le frère, la sœur et qui passent et repassent leur chemin sans offrir un regard.
    Il y a les rêves, les projets, les belles utopies, tant d’appels de l’Esprit qui s’étouffent sous le poids des habitudes, des prétendues obligations et des conforts meurtriers.
    Pâques : heureuse minute où il nous est donné de croire que tout est encore possible, que nos existences, quelles qu’elles soient, peuvent se remettre debout, choisir enfin la liberté.
    Pâques : bienheureuse minute où la nuit cède enfin le pas aux premières lueurs de l’aube.
    Pâques : temps béni où nous pouvons enfin nous risquer à devenir ce que nous sommes : des marcheurs, des nomades, des aventuriers, les yeux rivés vers la Terre promise de notre propre résurrection.
    Viens, Seigneur ! Viens, Esprit consolateur, abattre l’arbre mort de nos doutes, où Tu gis, inerte et crucifié.
    Viens, Esprit créateur, habiter notre cœur pour mieux nous relever de l’intérieur.
    Écarte, de Ton Souffle, la cendre de nos vies et viens attiser la braise de notre espérance. Sois pour nous Parole qui guérit, Lumière qui éclaire, Amour qui transfigure.
    Viens, Seigneur, nous murmurer à l’âme que, déjà, Tu es là !

                                                                Bertrand Révillon (Panorama, Avril 2001)

                                                                              Source

     

    Résurrection

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Népal : A la rencontre de Buddha

     

    2005, voici l’histoire de Ram Bahadur Bomjan jeune moine, qui à l’âge de 15 a médité immobile en position du lotus pendant un an sans manger, ni boire avant de disparaitre pour réapparaitre quelques mois après  en pleine forêt. Sa méditation durera 6 ans, puis il enseignera à ceux qui veulent recevoir ce qu’il a à leur offrir.

    Des milliers de personnes viennent au quotidien se recueillir devant le jeune homme, réincarnation de Bouddha, selon certains. Il refuse d’être appelé petit Bouddha et préfère qu’on le surnomme le méditant. Son enseignement est digne de la sagesse des grands Maîtres.

    Les gens sont perturbés par le fait qu’il ne mange pas et ne boive pas. Il faut savoir que ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène a été constaté sans explication, notamment en France avec Marthe Robin qui fut surveillée étroitement.

     

    Voici l’histoire du petit Bouddha du Népal

    https://www.youtube.com/watch?v=LWo66NPEbcU

     

     

    Voici une seconde vidéo sur l’histoire du petit Bouddha : Le retour du Petit Buddha

    https://www.youtube.com/watch?v=U5GeSIzWrQY

    Pin It

    votre commentaire
  • ZAZEN Le film - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste

     

    De plus en plus de Français pratique le zazen. Pour toutes les personnes intéressées, voici ce qu’est et se pratique le zazen.

    Film pédagogique et documentaire tourné au Temple Zen Ryumonji à Weiterswiller en Alsace.

    Explication de la posture et de la vie au temple avec des moines et nonnes bouddhistes zen.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zFhJptNnum8

    Pin It

    votre commentaire
  • Les 12 Lois du Karma

     

    Connaissez-vous les 12 lois du Karma ? 3 minutes pour une vie simple et pleine de sagesse.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=gfKoLuqUz-Q

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique