• http://img15.hostingpics.net/pics/399909soeuremmanuelle.jpg

     

    A 98 ans, Sœur Emmanuelle nous montrait encore toute sa vivacité d’esprit et nous fait part de sa vision de la vie, du monde avec toute l’humilité que nous lui connaissions.  Dans cet entretien elle nous parle de sa vie au service de l’Amour. Quelle vie ! Quelle abnégation ! Quel courage ! Et pour cette volonté d’aimer, en 1991, le président Moubarak lui a accordé la nationalité égyptienne en remerciement pour son action auprès des petits chiffonniers du Caire. Elle a très vite compris ce que les médias pourraient lui apporter comme aide et c’est avec son franc parlé qu’elle est apparue un jour sur nos écrans et avec sa sincérité, elle a touché et ouvert les cœurs de bien des hommes et des femmes. Yala !

     

    https://www.youtube.com/watch?v=MqEtgK7hs3s&feature=share

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Prenons un instant pour admirer cette icône et suivons la proposition de méditation que nous offre la fraternité de Jérusalem. Laissons entrer en nous la paix et l’espérance tout en contemplant cette nativité. Puisse la paix entrer dans vos cœurs tout au long de ce temps d’attente avant Noël.

    http://jerusalem.cef.fr/flash/16icone_noel.html

     

     

    icnedelanativitfraternitdeJrusalem

    Pin It

    2 commentaires
  • yin-yang
     

    Méditer c’est vivre. La méditation n’est pas une fuite, ni une méthode d’évasion, pas plus qu’elle n’est un moyen de se distraire.

    Pour le philosophe d’origine  Jiddu Krishnamurti, « la méditation est un des arts majeurs de l’être humain » il rajoute « elle n’a aucune voie, aucun système, aucune méthode ; elle ne vous abstrait pas de la vie, de ses joies, de ses souffrances, de ses désespoirs, elle n’est pas une fuite, une évasion dans quelque monde mystique, irréel, romanesque, de votre imagination »

    Mais la méditation est une tentative de compréhension de l’existence et une connaissance de l’amour.

    Se mettre en état de lucidité, de clarté d’esprit, être conscient sans attente particulière, être en état d’attention sans chercher à contrôler quoi que ce soit ni même se concentrer, voilà une approche sensiblement différente de celle que l’on nous enseigne souvent où l’on doit adopter une certaine posture, contrôler sa respiration…

    Et lorsque l’esprit sera tranquille, libéré de ses pensées, il atteindra un dépassement de ce qui est.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=QmyoCNxKsuY

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Thich Nhat Hanh est un maître bouddhiste zen vietnamien. Poète, jardinier, moine, il œuvre pour la paix. Installé dans le Bordelais au village des Pruniers depuis 1982, il y propose des retraites pour souffler, méditer, se ressourcer.

    J’ai aimé cette petite vidéo amateur où Thich Nhat Hanh explique simplement en prenant l’exemple des mains ce que sont tolérance, compréhension, sagesse.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=vgQOpqN1ViY

     


    votre commentaire


  • therneumannph1 Thérèse Neumann avait pour mission de faire découvrir au monde le sens de l’eucharistie et de la souffrance rédemptrice. A partir de l’âge de 21 ans après de multiples chutes, elle devient souffrance : paralysie, escarres, gangrène, perte de la vue, crampes, son corps est malmené sans que les médecins ne puissent rien faire pour soulager son calvaire. Pour Thérèse, une seule voie, celle de l’acceptation puis de l’offrande de sa souffrance. A ces maux vont s’ajouter les souffrances de la Passion. Thérèse est l’objet de guérisons spontanées avant de connaître de nouveaux épisodes de douleurs. Tout comme Marthe Robin, elle ne pourra se nourrir et cela pendant plus de 35 ans, elle portera les stigmates du Christ. La vie de Thérèse est jalonnée de faits extraordinaires.  Mais elle subira en plus la surveillance constante des autorités, de la médecine (qui sans explication scientifique sur  son état, cédant à la facilité, conclura  à l’hystérie), des calomnies et une persécution. De plus les nazis ont tout fait pour la discréditer car la religion était pour eux à proscrire. Or cette femme avec ses visions, avec ses états de grâce, avec ses stigmates, avec ses états mystiques était un sacré obstacle dans les discréditations de l’Eglise catholique.

    Le fait de vivre sans nourriture et le besoin vital de recevoir la sainte communion tous les jours témoigne et confirme la doctrine de l’église catholique que la sainte communion n’est pas seulement un signe, mais en fait la présence réelle de Dieu dans le pain transformé. Thérèse nous a enseigné, démontré que la vénération de l’eucharistie et la participation à la sainte communion est une rencontre réelle avec Dieu.

    Pour nous aujourd’hui, qui sommes adeptes de plaisirs, de bien-être, qui faisons la course à la bonne santé ; le choix, le désir, l’offrande de la souffrance n’a aucun sens. Et pourtant, nous avons beau faire, tôt ou tard la souffrance nous rattrapera tous. Nous ne pourrons pas l’éviter. Thérèse, comme tous les grands mystiques, nous apprennent à la transcender, à la dépasser, à lui donner un sens.  « Je crois que même si je ne puis être active, le Seigneur Dieu acceptera ma vie comme une activité. Je dois intercéder pour tant de personnes dans mes prières, et je voudrais me consacrer à tout le monde.... Je suis, moi aussi une enfant de Thérèse (de Lisieux) et, en tant que telle, j'ai tant de supplications à présenter... Je n'ai plus qu'un seul désir : n'être qu'une source de joie pour le bon Sauveur et ne plus jamais l'offenser. »

     

    thc3a9rc3a8seneumann

     

    « La Terre produit suffisamment pour la nourriture de tous les hommes. Mais, comme ils ne soupirent qu’après les biens d’ici-bas, il en résulte l’oppression des uns par les autres; ils attirent ainsi le fléau d’une misère extrême.

    En revanche, pour immense que soit cette misère, il est toujours au pouvoir du Seigneur d’y remédier, car Il est Tout-Puissant.

    Il a créé le monde et soutient la Terre et les étoiles.

    Pourquoi ne pourrait-Il pas aider l’homme ? Cependant, Dieu désire que les hommes l’aiment et l’invoquent, s’ils veulent vraiment être aidés.

    Les hommes ne pensent pas assez à la puissance de Dieu et comptent beaucoup trop sur leurs propres forces»

    Thérèse Neumann

     

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Q5JHi0s2QBI

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique