• Pin It

    2 commentaires
  • Gaspard, soldat de l'amour / Documentaire

     

    Gaspard, soldat de l´amour » est un long-métrage qui retrace la vie de Gaspard CLERMONT, décédé le 1er février 2017 à l´âge de 3 ans et demi, à travers les témoignages de ceux qui l´ont accompagnés pendant sa courte mais si féconde existence.

    Atteint d´une maladie neurodégénérative incurable diagnostiquée à l´âge d´un an (maladie de Sandhoff), Gaspard a bouleversé un nombre incroyable d´hommes et de femmes.

    Ses parents, son frère et ses 2 soeurs, le corps médical, sa famille et leurs amis ou encore les membres du clergé soulignent tous son charisme inouï et sa faculté à toucher les âmes par un simple regard.

    Soins médicaux, rôle de la fratrie, souffrance, espérance du Ciel, amour conjugal, acceptation et accompagnement vers une mort certaine : autant d´aspects de cette épreuve dévoilés avec bienveillance au fil des minutes.

    Les témoignages recueillis après son décès par Steven et Sabrina Gunnell illustrent tous la prodigieuse fécondité de cette vie si inutile aux yeux du monde : Gaspard n´a jamais dit un seul mot, n´a jamais marché, il ne pouvait rien faire par lui-même. Et pourtant, son lumineux exemple éclaire désormais le regard sur la vie d´une multitude de personnes... Lui, si faible, est devenu pour eux un chemin d´essentiel. Et tous souhaitent le remercier, en attendant de le retrouver au Ciel pour l´Eternité.

    UNE PRODUCTION KREA FILM MAKERS 2017 - Réalisé par Sabrina et Steven Gunnell

    Une vie courte, souvent difficile, mais pleine d’amour, de bisounes et de tendresse ». Voilà comment ses parents résument l’existence de Gaspard. Une histoire bouleversante. Oui chaque vie a son importance. Chaque vie compte. Le petit Gaspard en est l’exemple.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=qit-X7pMrMY

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    https://www.youtube.com/watch?v=cdX2UKDy4Cs 

     

     

    Que puis-je lui donner,

    Moi, qui suis si pauvre ?

    Si j’étais un berger,

    Je lui apporterais un agneau.

    Si j’étais un mage,

    Je ferais ce que j’ai à faire.

    Mais moi, que puis-je lui donner ?

    Je donnerai mon cœur.

    Christina Rossetti

     

    Un Sauveur est né

     

    Que cette journée de Noël vous soit douce et lumineuse. Je vous retrouve dans quelques jours.

    Joyeux Noël à tous, amis lecteurs.

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Une belle histoire pour ouvrir nos cœurs à la vraie joie de Noël.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=elEcN29w73o 

     

    Le véritable sens de Noël : Conte de Noël

    Un enfant nous est né !

    Dieu avec nous !

    Pin It

    3 commentaires
  • Une bougie vous parle

     

    Vous m’avez allumée et vous me regardez, rêveur. Vous êtes peut-être heureux de m’avoir. Moi, en tout cas, je me réjouis d’être allumée. Si je ne brûle pas, je serai comme les autres, dans une boîte, où je n’ai pas de signification. Ma raison d’être, je l’ai seulement, lorsque je suis allumée, car alors j’existe. Bien sûr, depuis que je suis allumée, j’ai rapetissé et bientôt je ne serai plus qu’une pâle lueur. Mais il en est ainsi : ou bien je reste entière, rangée dans une boîte et dans ce cas, je ne sais pas vraiment ce que je fais sur terre... ou bien je répands lumière et rêveries et alors je sais pourquoi je suis là, pourquoi j’existe. Pour cela, je dois donner quelque chose de moi, me donner moi-même. C’est mieux que d’être dans une boîte en carton.

    Il en est de même pour vous. Ou bien vous vivez pour vous, vous ne perdez rien, mais aussi, vous ne savez pas au juste pourquoi... ou bien, vous donnez lumière et chaleur, alors les gens se réjouissent de votre présence. Vous n’êtes pas pour rien sur terre mais vous devez aussi donner quelque chose de vous. N’ayez pas peur si, ce faisant, vous devenez plus petit, c’est seulement de l’extérieur...

    Je suis une bougie unique. Lorsque je suis allumée la lumière et la chaleur qui se dégagent de moi ne sont pas fortes mais avec d’autres bougies, toutes ensemble, grande est notre clarté et forte est notre chaleur.

    Il en est de même pour vous. La lumière que vous donnez n’est pas grand chose, mais avec celle des autres, c’est énorme.

    Il y a parfois des pannes de courant à la maison, il fait noir d’un seul coup.

    Alors tout le monde pense : « Vite, une bougie ! » et l’obscurité est ainsi vaincue grâce à une seule flamme.

    Il en est de même pour vous. Tout n’est pas idéal dans ce monde. Beaucoup se plaignent, certains n’arrêtent pas de se lamenter. N’oubliez pas qu’une seule flamme est encore plus que l’obscurité.

    Prenez courage et n’attendez pas les autres. Soyez allumés et brûlez.

    Et si vous avez des doutes, alors prenez une bougie et allumez-la. Regardez cette flamme et comprenez.

     

    Source : http://ursulines.union.romaine.catholique.fr 

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique