• Le Grand Orgue de la cathédrale Notre Dame de Paris

     photo du pélerin

    Le Grand Orgue de la Cathédrale de Paris est un instrument remarquable avec ses cinq claviers, ses 109 jeux et ses près de 8 000 tuyaux, construit il y a près de 6 siècles. Il semble avoir miraculeusement survécu à l'incendie qui vient de détruire la cathédrale. Mais il faut pouvoir le démonter afin de le protéger d'un possible effondrement des clés de voûte. 

    Avec son acoustique hors du commun, il fait parti des instruments les plus exceptionnels. 

    Je vous propose d'écouter ce son magnifique. 

     

    Pour commencer : la Toccata et Fugue en ré mineur BWV 565 de Bach interprétée par Pierre Cochereau

     

    https://youtu.be/EmMPKYkvTMA

     

     

    Michel Chapuis en concert au Grand-Orgue de Notre-Dame-de-Paris en Juin 2007. Trois extraits : Pièce en La mineur de Louis Marchand, improvisation libre sur les ondulants et les fonds, Improvisation sur le Choral "Wie schön leuchtet".

     

    https://www.youtube.com/watch?v=S8T9Vy-9OqQ

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Regarde il gèle là sous mes yeux
    Des stalactites rêvent trop vieux
    Toutes ses promesses qui s'évaporent 
    Vers d'autre ciel vers d'autres ports

    Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
    Je t'aime trop fort ça te dérange
    Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
    Je t'aime trop fort
    Mon ange mon ange
     
    De mille saveurs une seule me touche
    Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche
    De tous ses vents un seul m'emporte
    Lorsque ton ombre passe ma porte
     
    Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
    Je t'aime trop fort ça te dérange
    Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
    Je t'aime trop fort
    Mon ange mon ange
     
    Prends mes soupirs donne moi des larmes
    A trop mourir on pose les armes
    Respire encore mon doux mensonge
    Que sous ton souffle le temps s'allonge
     
    Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
    Je t'aime trop fort ça te dérange
    Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
    Je t'aime trop fort 
    Mon ange mon ange
     
    Seul sur mon sort en équilibre
    Mais pour mon corps mon cœur et libre 
    Ta voix s'efface de mes pensées
    J'apprivoiserai ma liberté
     
    Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
    Je t'aime trop fort ça te dérange
    Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
    Je t'aime trop fort 
    Mon ange mon ange
     
    Paroliers : Olivier Lucien Paul Coursier / Simon Buret 
     
     
     

    AaRON-LE TUNNEL D'OR - Version Symphonique

     
     
    Pin It

    votre commentaire
  • Ask The Mountains – Vangelis

     

    Une merveilleuse vidéo montrant la beauté de la montagne sur une composition de Vangélis Papathanassíou ancien membre des Aphrodite childs avec Demis Roussos, et grand compositeur de talent.

    A voir en grand écran, une merveille

     

    https://www.youtube.com/watch?v=QFlcs8vwLK4

    Pin It

    1 commentaire
  • Fatigué, fatigué  -  François Morel

     

    Fatigué, fatigué François Morel

     

    Ils ont marqué des mots de haine

    Incognito

    Des croix gammées, des mots obscènes

    Sur mon tombeau

    Ont renversé le livre en pierre

    Et l’ont cassé

    Ils se sont saoulés à la bière

    Et ont pissé

    Tu ne peux pas imaginer

    Comme ils ont ri

    Quand ils se sont débarrassés

    De leurs habits

    Quand ils se sont, le cul à l’air,

    Photographiés

    Sur le mausolée de ma mère

    Se sont branlés

     

    {Refrain:}

    Je suis fatigué, fatigué

    J’imaginais que je pourrais

    Après la vie me reposer

     

    Des nostalgiques de la guerre

    De la terreur

    Ont invoqué le nom d’Hitler

    Et j’ai eu peur

    Je me suis dit "Ça recommence

    C’est pas fini !"

    J’espérais au moins le silence

    Presque l’oubli

    Votre président a promis,

    L’air solennel

    Que seront durement punis

    Les criminels

    C’est tous les jours que l’on écrit

    "Plus jamais ça !"

    Et qu’avance la barbarie

    À petits pas

     

    {au Refrain}

     

    Il paraît qu’il y a des gens

    Ici en France

    Qui osent douter maintenant

    De ma souffrance

    Ils expliquent, l’air dégagé

    Qu’ils ne croient pas

    Que des enfants sont morts gazés

    À Treblinka

    Quand les maîtres sont enragés

    Est-ce étonnant

    De voir leurs chiens encouragés

    Montrer les dents ?

    Ils ont marqué des mots de haine

    Incognito

    Des croix gammées, des mots obscènes

    Sur mon tombeau

     

    https://www.youtube.com/watch?v=3RtVbA7Ihho&feature=share

    Pin It

    votre commentaire
  • Tchaikovsky-Hymn of the Cherubim

     

    L'hymne des Chérubins composé par Piotr Illitch Tchaïkovski est une merveille.

    C'est un chant inspiré par le Cherubikon de la liturgie de Saint Jean Chrysostome ou Hymne des Chérubins ou, en slavon d'église, Chant des Chérubins qui accompagne,  dans les Églises d'Orient, la procession, durant laquelle les oblats destinés à être consacrés sont amenés à l'autel.

    Il y a quelque chose de fort, d'angélique dans cette composition. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=ggUtlUHIqQQ

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique