• "Dans la forêt toute endormie
    Je vais rêver quand vient la nuit
    Mais dans le soir qui tombe
    Je sens bien malgré moi
    Je sens mon coeur qui bat
    Qui bat je ne sais pas pourquoi

    L'eau murmure et me berce
    Avec tant de tendresse, tant de tendresse
    Que je ne sais plus où je suis
    Je veux partir mais je ne puis

    Et la brise me caresse
    Avec tant de tendresse, tant de tendresse
    Que je ne sais plus où je suis
    Je veux m'enfuir mais je ne puis "

     

    Je crains du lui parler la nuit (ou l'air de Laurette)

    de A. E. M. Grétry (extrait de Richard coeur de Lion)

     

    Je crains du lui parler la nuit - A. E. M. Grétry (extrait de Richard coeur de Lion)

     

    https://www.youtube.com/watch?v=ztgeMwDixJE

    Pin It

    votre commentaire
  • Le vrai visage des Gaulois.  Science Grand Format.

     

    Alors qu'un président fustige les gaulois récalcitrants, il est bon d'en savoir plus sur ce peuple que l'imagerie populaire a transformé en un peuple de redoutables guerriers mangeant du sanglier et ayant un  caractère belliqueux.

    Qui sont ces gaulois qui gouvernaient notre pays jusqu'à 50 avant notre ère et qu'on a voulu faire passer pour des barbares primitifs ?

    Depuis deux décennies, les archéologues et les historiens s’emploient à montrer que cette idée préconçue, véhiculée par les romains qui en grand vainqueur se devait de rabaisser les vaincus, est totalement fausse.

    Le savoir-faire des Gaulois touchait divers domaines : la guerre (ils étaient des guerriers redoutés), l'agriculture, l'artisanat, l'art culinaire, les arts, l'urbanisme, le commerce, la sidérurgie...

    Les gaulois, un peuple avec de multiples tribus,  était une civilisation majeure, brillante, complexe et raffinée aussi avancée que ses voisins romains ou grecque.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=1WgyveQZKEY

     

    Le vrai visage des Gaulois.  Science Grand Format.

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • La poya, cette montée en alpage, inspire les artistes

     

    Un documentaire du passé qui nous fait découvrir un art traditionnel et populaire de la montagne : la poya.

    La poya signifie « montée en alpage ». Dans le Pays-d'Enhaut, situé dans les Préalpes vaudoises, à 1 000 mètres d’altitude environ,  des artisans, des artistes manient le ciseau avec dextérité pour découper dans du papier de magnifiques et aériennes petites représentations de la vie Pastorale.

    Le réalisateur du documentaire, Jean-Claude Diserens, est allé à leur rencontre.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=prNar9ijefk

     

     

     

     

    La poya, cette montée en alpage, inspire les artistes

    Pin It

    1 commentaire
  • Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Takumi Kama est un peintre surréaliste japonais très inspiré par la nature.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Que ce soit les insectes foliaires, les bonsaïs animaliers ou les animaux en écolières, la nature est toujours présente dans ses œuvres.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    L’art du mimétisme des insectes semble fasciner l’artiste. Cette façon de disparaître aux yeux de tous tout en restant présent.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Sa façon de faire fusionner animaux et bonsaïs est fascinante. Nous nous retrouvons face à une entité étrange.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Quant aux dessins anthropomorphiques représentant des animaux en écolière, c’est pour lui une façon de lutter contre cette surprenante phobie, celle des lycéennes.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Il y a un réalisme incroyable dans la représentation de ces animaux. C’en est à couper le souffle.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Son travail long, minutieux, l’emploi de l’acrylique tout contribue à créer un monde en équilibre harmonieux où s’imbrique le vivant sous toutes ses formes. L’humain n’a qu’une place lointaine dans sa création. Pour une fois il est à sa place au sein de la création.

     

    Takumi Kama la nature surréaliste

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Une journée à l'école MATERNELLE AU JAPON

     

    Rentrée oblige, intéressons-nous à la façon d'enseigner ailleurs et notamment ici au Japon. On peut dire que les deux façons d'enseigner sont complètement à l'opposé l'une de l'autre. L'encadrement est important. Le Japon offre plus de moyens humains et pédagogiques à l'école. Les enfants paraissent plus épanouis. On note l'importance de la musique. Activité de chants, initiation à la musique, musique en mangeant. 

    Bref un climat parfait pour que les enfants s'épanouissent tout en restant poli et respectueux.

    C'est là qu'on voit à quel point l'école ici manque de moyen. Le résultat pourrait être similaire si les gouvernements successifs donnaient les moyens nécessaires pour éduquer les enfants en les aidant à s'épanouir, en leur ouvrant l'esprit par des activités ludiques.

    Cela dit, nous avons vu une journée dans une école haut de gamme. Qu'en est-il des écoles moins cotées.

    Et je me pose la question comment un pays ayant un système éducatif dès le plus jeune âge aussi performant, peut en arriver à être le pays où le taux de suicide reste le plus important.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=fv7w4C2sIZI

    Pin It

    1 commentaire