• Songe d’une forêt de Nicolas Goudeau-Monvois

     

    Un merveilleux petit documentaire sur le monde de la forêt, de sa flore et de ses habitants. C’est beau, c’est gai, c’est vivant.

    Et la voix off du réalisateur Nicolas Goudeau-Monvois nous entraîne à sa suite au cœur de sa forêt telle qu’il l’aime.

    Ce n’est que du bonheur.

     

    https://vimeo.com/76484526

    Pin It

    1 commentaire
  • Les grands mystiques : Charles de Foucault

     

    Né à Strasbourg le 15 septembre 1858, le petit Charles de Foucault perd ses parents alors qu’il n’a que 6 ans. Dès lors c’est son grand-père maternel qui va s’occuper de lui et de sa petite sœur Marie.

    En grandissant il s’éloigne de la religion. Dès qu’il obtient son baccalauréat, il se dirige vers la carrière militaire en intégrant l’école de St-Cyr. A partir de là, il jouit de la vie de façon dissolue. Reçu au terme de ses études, il entre à l’école de cavalerie de Saumur. C’est là que décède son grand père. L’héritage qui lui revient, lui offre une vie plus que confortable. Il dilapide ses revenus en organisant des soirées de plaisirs. Plus rien d’autre que lui ne l’intéresse à ce moment et il use et abuse de tous les excès.

     

    Les grands mystiques : Charles de Foucault

     

    A la fin de ses études il est nommé à Sétif en Algérie. Là encore sa vie dissolue lui porte tort. Il se heurte à ses supérieurs et se fait rayé des cadres de l’armée.

    Réintégré quelques mois plus tard, il reprend sa vie militaire. Mais l’Algérie l’a touché. Il aime de plus en plus ce pays, il s’intéresse à sa culture, apprend l’Arabe, étudie l’Islam.

    C’est à ce moment qu’un bouleversement se produit en lui. Il se rend compte de la futilité de sa vie jusqu’à présent, de sa vanité.

    Il démissionne de l’armée et entreprend de découvrir la civilisation arabe. Il décide d’affronter les interdits et entreprend de découvrir le Maroc fermé aux européens. Il revient au bout de 11 mois après avoir parcouru plus de 3000 km de ce pays si peu connu. Un voyage dont il ramènera une somme de connaissance ethnologique qu’il racontera dans un ouvrage : Reconnaissance au Maroc, publié en 1885.

    Mais c’est un homme différent qui revient à Paris. Dieu est à l’œuvre et Charles de Foucauld s’ouvre doucement à la pensée de son existence. « Mon Dieu, si Vous existez, faites que je Vous connaisse ! »

     

    Les grands mystiques : Charles de Foucault

     

    Guidé par l’Abbé Huvelin, vicaire de la paroisse saint Augustin, son cœur s’ouvre enfin à la Foi. C’est au cours d’un pèlerinage en Terre Sainte que sa vocation se fait jour, il entrera chez les moines trappistes. Après un passage au monastère de Notre Dame des Neiges, en Ardèche, il partira pour Akbès, en Syrie pendant 7 ans. Mais il ne trouve pas la sérénité dont il a besoin dans sa Foi, il part donc pour la Palestine où il vivra une vie d’ermite dans la pauvreté, l’abnégation et la pénitence. C’est là qu’il écrira ses plus belles méditations. C’est à son retour qu’il sera ordonné.

    Mais il veut vivre dans la simplicité et la pauvreté comme l’ont fait le Christ, St François d’Assise auprès des plus délaissés.

    Il part donc pour l’Algérie, s’installe à Béni-Abbès dans le Sahara. Il ne réussit pas à fonder une congrégation et décide donc de partir pour  Tamanrasset afin de vivre parmi les Touaregs du Hoggar, au cœur du désert. Il voulait être le serviteur, le frère de celui qui croiserait sa route. C’est ainsi qu’il a passé 12 années au sein des tribus nomades des Hommes Bleus devenant même une référence dans la connaissance de la culture touarègue. Menant auprès d’eux une vie faite d’humilité, de fraternité, il n’eut cesse de  les défendre contre les autorités coloniales.

    Charles de Foucauld mourra assassiné le 1er décembre 1916 à l’âge de 58 ans laissant un héritage spirituel immense. Sa ligne de vie était l’humilité, le service, l’abandon en Dieu. Il a voulu mener les hommes à la rencontre avec Dieu par l’exemple. Il aura vécu une vie faite de plusieurs vies : jouisseur, militaire, explorateur, religieux, scientifique mais sa plus belle vie a été d’être le serviteur du Seigneur.

     

    Les grands mystiques : Charles de Foucault

     

    Charles de Foucauld fut béatifié le 13 novembre 2005 par le Pape Jean-Paul II. Le film, à l'aide de témoignages passionnants, d'images d'archives et de belles séquences tournées sur le site du fortin de Tamanrasset, devant lequel il trouva la mort, retrace avec rigueur l'existence passionnée du marabout blanc et met l'accent sur son projet missionnaire. Il nous aide par ailleurs à mieux connaître son oeuvre et sa personnalité sous les divers aspects de sa vie : le militaire, l'explorateur, le religieux, le prêtre et le scientifique.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=sA7h6S6wl54 

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Eric-Emmanuel a cité cette merveilleuse prière d’abandon de Charles Foucault dans son livre.

     

    Mon Père,

    Je m’abandonne à Toi,

    Fais de moi ce qu’il Te plaira.

    Quoi que Tu fasses de moi,

    Je Te remercie.

    Je suis prêt à tout, j’accepte tout,

    Pourvu que Ta volonté se fasse en moi, en toutes Tes créatures.

    Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

    Je remets mon âme entre Tes mains.

    Je Te la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur, parce que je T’aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner, de me remettre entre Tes mains, sans mesure, avec une infinie confiance, car tu es mon Père.

     

    Mon Père, je m’abandonne à toi – Charles de Foucault

     

    Cette prière où Charles de Foucault remerciait Dieu, s’émerveillait de ses grâces, adorait avec humilité est devenue un très beau chant que voici

     

    https://www.youtube.com/watch?v=hIYB3TtZG78

    Pin It

    2 commentaires
  • Eric-Emmanuel SCHMITT – La nuit de feu

     

    Eric-Emmanuel Schmitt, dans le cadre d’un repérage pour un film sur Charles de Foucauld, se retrouve dans le Sahara en compagnie de Gérard le réalisateur du film. Un groupe les accompagne dans ce voyage organisé et chaque membre se trouve là pour des raisons très personnelles. Donald le chef de groupe au physique de surfeur entend se faire obéir pendant la longue traversée. Mais celui qui a marqué d’emblée Eric-Emmanuel c’est leur guide, un fier Seigneur touareg Abayghur. Il ressent très vite un énorme coup de cœur pour cet homme simple et pieux.

    La randonnée est dure. La chaleur diurne insupportable et tout autant le froid nocturne mais peu à peu la beauté du désert atteint Eric-Emmanuel jusqu’à ressentir une ivresse qui l’éloigne du groupe. Le voilà égaré au cœur du Sahara, sans vivres, avec 4 gorgées d’eau, dans la nuit glaciale. Alors qu’il devrait trembler de peur, le voilà qui se trouve transporté dans un autre monde. S’ouvre devant lui une autre perspective qui va changer à jamais sa vie. La rencontre qu’il fait, le rend heureux, le tranquillise et lui ouvrira la porte de la paix et du bonheur. Faut-il appeler la rencontre, Dieu ? En tout cas pour notre ami commence l’heure de la renaissance.

    Une formidable aventure humaine et spirituelle racontée avec sincérité et cœur. J’ai beaucoup aimé découvrir le cheminement de l’auteur au cours de cette randonnée. J’ai beaucoup aimé la façon dont il l’a raconté.

    Pin It

    2 commentaires
  • Compléments alimentaires : des produits pas sans risques.

     

    Les compléments alimentaires sont devenus la panacée santé pour régler tous les problèmes. En effet on trouve des compléments pour tous les problèmes médicaux, pour tous les dérèglements, pour compenser les excès etc… Bref ils sont la promesse de beaucoup de choses à un prix souvent onéreux. Or ces compléments sont-ils nécessaires ? Sont-ils aussi sains qu’on veut nous le faire croire ? Sont-ils inoffensifs ?  Nous vend-on de la bonne santé ou du rêve ?

    Il y a plus de 3000 références proposées avec des allégations les plus farfelus.

    L’Europe vient d’interdire 95% des indications thérapeutiques inscrites sur les emballages des compléments alimentaires.

    Le marché des compléments alimentaires  affichait en 2013, un chiffre d’affaires de plus  de 1,3 milliard d’euros et une croissance annuelle de 3,5 %.

     

     

    Mais c’est quoi des compléments alimentaires ?

    Selon le site du ministère de la santé, les compléments alimentaires sont définis comme « des denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique ». Ces produits sont destinés à être pris par voie orale et sont conditionnés en doses sous forme de comprimés, gélules, pastilles, ampoules.

    Ils sont régis par une réglementation européenne concernant leur fabrication et leur commercialisation. Ce ne sont pas des médicaments même s’ils en ont la forme.

     

    Compléments alimentaires : des produits pas sans risques.

     

    Que contiennent les compléments alimentaires ?

    Toujours selon le site du ministère de la Santé, les compléments alimentaires peuvent contenir des nutriments (vitamines et minéraux), des plantes (sont exclues de ce cadre les plantes destinées à un usage exclusivement thérapeutique), des substances à but nutritionnel ou physiologique (substances chimiquement définies, à l’exception des substances pharmacologiques), des ingrédients traditionnels (ex. : gelée royale…), des additifs, des arômes et des auxiliaires technologiques (support d’additifs) dont l’emploi est autorisé en alimentation humaine. Evidemment tous ces éléments doivent être sans danger.

     

    Y a-t’il des risques à prendre des compléments alimentaires ?

    En 2015  le dispositif de nutrivigilance de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) affichait presque 300 signalements d’effets indésirables liés à la consommation de ces produits. C’est dire qu’il n’y a pas d’innocuité.

    Il faut savoir que les compléments alimentaires mis sur le marché ne sont pas soumis systématiquement à une évaluation scientifique préalable visant à garantir leur qualité. C’est le distributeur qui est responsable de la conformité de la mise sur le marché dans le respect des normes en vigueur, de sécurité et de non-tromperie du consommateur.

    Mal utilisés, ces compléments peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé des consommateurs et entraîner des effets toxiques en raison notamment de surdosage ou de surconsommation (dépassement des doses ou prises concomitantes de plusieurs compléments alimentaires). En effet, même si deux compléments alimentaires ont des objectifs différents, ils peuvent avoir des ingrédients en commun, notamment des vitamines et des minéraux. Dans ces conditions, la prise simultanée de ces deux produits, même aux doses recommandées individuellement par leur fabricant respectif, peut provoquer un surdosage.

    Certains compléments alimentaires sont même particulièrement contre-indiqués chez les patients atteints de cancers gynécologiques, du sein, de la prostate et de leucémies.

     

    Compléments alimentaires : des produits pas sans risques.

     

    Que faire pour éviter des risques éventuels ?

    Ces produits sont vendus sans ordonnance et sont largement distribués dans les pharmacies, les grandes surfaces, les magasins spécialisés en diététique ou bien sur Internet. D’abord ne pas acheter vos compléments alimentaires sur internet car la provenance des compléments alimentaires proposés sur les sites Internet est inconnue et leur authenticité, leur composition exacte et leur qualité ne sont pas garanties. Nous savons que certains d’entre eux contiennent des médicaments et des substances chimiques rajoutées à l’insu des consommateurs et qui représentent un grave danger.

    Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre un de ces produits afin d’éviter toutes interactions médicamenteuses et tous risques de surdosage. La prise de compléments alimentaires s’ils peuvent être bénéfiques, peuvent aussi vous mettre en danger.

     

    Quand faut-il prendre des compléments alimentaires ?

    Aujourd’hui un régime alimentaire varié nous apporte tous les nutriments nécessaires à une bonne santé sans carence.

    Or il peut arriver que des apports de vitamines ou minéraux soient pertinents dans certains cas : la grossesse, l’âge avancé. Il est plus prudent de prendre un conseil médical plutôt que de se lancer dans une automédication qui n’est jamais sans risques.

    Les compléments alimentaires aident aussi à combattre certaines maladies mais là aussi en restant dans le cadre médical.

    Ils sont aussi indiqués dans le cas de certains régimes alimentaires. Par exemple, fer, acide folique dans les régimes végétaliens, végan.

    Il y a des bénéfices mais pour des cas particuliers. Je le répète, une personne en bonne santé mangeant de façon variée et équilibrée, n’a nul besoin de se supplémenter en compléments au risque de se mettre en danger.

    Soyez conscients d’une chose : les produits miracles n’existent pas. Méfiez-vous de la poudre aux yeux qu’on veut vous vendre au risque de vous rendre malade voire de vous tuer. Ne prenez pas de compléments alimentaires sans prendre conseil auprès de professionnels de santé.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=u3Jg4PHghxs

     

     

     

     

    Sources :

    http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/denrees-alimentaires/article/complements-alimentaires

    https://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-societe/complements-alimentaires-demeler-le-vrai-du-faux

    http://www.agrobiosciences.org/IMG/pdf/DOSSIER_SANTEV2.pdf

    https://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/dgccrf/securite/produits_alimentaires/Complement_alimentaire/colloque14oct2011/Expo_Fabrice_Arella.pdf

    http://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/nutrition-complements-alimentaires-dangereux-bons-sante-2018/

     

    Compléments alimentaires : des produits pas sans risques.

    Pin It

    3 commentaires