• Comment les riches détruisent la planète : conférence avec clowns

     

    Cette vidéo a été tournée lors de la Rencontre de Reporterre le 13 juin 2018 au Samovar. La conférence - assez déjantée - portait sur "Comment les riches détruisent la planète"... et comment les en empêcher, avec Hervé Kempf, et Fred et Mathieu, des Chiche Capon.

    Un sujet grave et sérieux où le gaité s'invite. 

    Hervé Kempf est un ancien journaliste de Courrier international, La Recherche et du Monde, et est l'actuel rédacteur en chef de Reporterre. Il est probablement un des journalistes le plus informé sur le sujet et il a le mérite de nous le présenter avec clarté. Il n'a pas un discours culpabilisant mais il nous présente toutes les crises écologiques que traversent notre monde.  Le réchauffement climatique n'en est qu'un facteur . 

    Le constat est simple : un groupe social minoritaire mais puissant est responsable de la plupart de ces crises mais ils sont devenus l'objectif à suivre. Notamment grâce à la mondialisation. Ainsi tout le monde veut faire comme les plus riches, tout le monde veut son beurre et l'argent du beurre et toujours au détriment de la planète. 

    Les clowns ont pour rôle de refléter les émotions que ces questions suscitent en nous et permettent aussi de maintenir l'attention du public, ne le laissant pas s'assoupir.  

     

    https://www.youtube.com/watch?v=vvSwl1aBD1o

    Pin It

    1 commentaire
  • Canicules : nos villes sont-elles condamnées à devenir des fours

     

    Planter des arbres, repeindre les toits en blanc, arroser le goudron… Un simulateur de Météo-France permet d’évaluer les techniques pour limiter l’impact des canicules sur nos villes, où vivent près de huit Français sur dix.

    Avec le réchauffement climatique, il fera encore plus chaud qu’ailleurs en ville. En cause : l’effet d’« îlot de chaleur urbain », identifié il y a deux cent ans à Londres : la texture même des villes (morphologie, matériaux utilisés) retient la chaleur. Si c’était bien utile lors des rudes hivers du XIXe siècle, aujourd’hui, à mesure que la crise climatique se précise, le phénomène inquiète les pouvoirs publics des villes françaises, où vit 80 % de la population métropolitaine.

    Alors que faire ? Les citadins devront-ils déserter les agglomérations pour survivre aux canicules ? Un simulateur de Météo-France nous a permis d’évaluer les techniques pour limiter l’impact des canicules sur nos villes. Des villes, qui à l’instar de Lille, Lyon ou Paris, ont déjà engagé de profonds chantiers pour rester vivables.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=lg8hsNjTlUo

    Pin It

    5 commentaires
  • LES IMMIGRANTS DE L'UTOPIE - Un documentaire de Nicole MEDJEVESKI

     

    Dès les années 1970, le département de l’Ariège connait une forme de renaissance quand viennent s’installer, dans ses montagnes et ses vallées, de jeunes urbains qui fuient les villes et la société de consommation. Est-ce le rêve d’une vie libre et communautaire ou le désir de renouer avec la nature ? Force est de constater que ces « fous », idéalistes, écologistes, exclus économiques, par leur volonté, par leur énergie, leur créativité et leurs pratiques, parfois hors normes et innovantes, redynamisent une région condamnée à la désertification.

    Ce documentaire, magnifié par les décors spectaculaires des Pyrénées et par la musique originale de Dick ANNEGARN, a pour ambition de porter la parole de celles et ceux qui, dans une société en perte de repères, ont su trouver des clés pour se construire un monde meilleur. Pourquoi et comment ont-ils réussi à changer leur vie ?

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zI9hMH17zxY

    Pin It

    3 commentaires
  • Peut être une image de 1 personne

     

    Je ne peux pas ne pas partager la réflexion de l'acteur humoriste Gaspard Proust en ce qui concerne les écolos urbains qui donnent des conseils sans avoir conscience des réalités sur le terrain. Sont-ce les mêmes qui sont persuadés que la campagne est calme et silencieuse et sont tout surpris quand ils découvrent que la campagne, c'est bruyant, vivant, remuant ? Ou comme le dit un ami, les mêmes qui rêvent de grands espaces depuis leurs studios parisiens sont souvent les mêmes qui souffrent d'agoraphobie dès qu'ils dépassent le périphérique.

     

    « J'ai bien davantage de respect pour les soixante-huitards qui ont eu les couilles d'aller dans le Larzac pour élever des chèvres. Ils ont eu du bon sens et ont surtout appliqué leur idéologie plutôt que faire des fraises en rooftop. Ce localisme de pacotille me fait doucement rigoler. Je trouve ça grotesque. Et on va nous expliquer que c'est écolo ! Quel rapport véritable à la nature peut-on avoir en vivant à Paris ? Est-ce que ces gens ont regardé une fois avec un œil neutre où ils habitaient ? Les écolos-urbains, c'est un oxymore. Ils ne comprennent rien à la nature. Ils pensent que faire de l'écologie, c'est arroser trois carottes qui poussent sous un arbre greffé sur un trottoir de la place Monge dans un atelier « écolo-participatif jardinatoire de vivre-ensemble urbain à composter ». Ils ne savent pas ce que c'est d'aller chercher du bois en forêt, de le couper, d'allumer un feu de cheminée. Ils vivent en apesanteur. Si ce n'était que ça, ça m'irait encore, mais, en plus, ils donnent des leçons de morale aux autres. Je veux bien qu'on m'apprenne la vie quand on la connaît. Faire des pistes cyclables au milieu des voitures : quel intérêt ? Il n'y a que d'un esprit malade que peuvent sortir de telles idées. Et le pire ? On en est fier. Ils font tous la course pour être le plus écolo. Dans quel but ? Transformer Paris en Creuse... Mais, allez-y dans la Creuse ! Allez au bout de votre raisonnement, repeuplez les campagnes ! Il y a l'embarras du choix. »
     
                                                                                  Gaspard Proust
    Pin It

    4 commentaires
  • Alerte zones humides - Documentaire

     

    On estime que 60% des zones humides en France ont disparus depuis 1970. Ces zones humides constituent un véritable réservoir de biodiversité, faune comme flore, elles ont des rôles hydrographiques, biologiques et contribuent au réchauffement climatique.
    Les zones humides sont des trésors de biodiversité, protègent contre les inondations et la sécheresse. Leurs prairies de fauche et de pâtures ont pour fonction naturelle de retenir les eaux de rivière et d'empêcher les crues d'inonder les habitations. Elles contribuent aussi à la ressource en eau et ont une capacité d'épu.ration qui leur permet de filtrer certaines pollutions. 
     
     
    Dans ce documentaire, nous partons à la rencontre de diverses personnes, expliquant ce qu'est une zone humide, et ce que l'on peut faire pour les préserver.
    La CCB2V réalise actuellement un inventaire des zones humides dont l'objectif sera de mettre en place un programme d'actions pour préserver et restaurer cet écosystème
     
     
    Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique