• Les insectes en hiver.

    Les insectes en hiver.

     

    Comment font les insectes pour survivre à l’hiver ? Sachant qu’il y a peu de nourriture, que le froid est là et surtout qu’on ne les voit pas pendant cette période. Alors où sont-ils, que font-ils ?

    Aussi surprenant que ça puisse être, les insectes sont toujours là, mais bien cachés dans des abris les protégeant de froid. 

     

    Les insectes en hiver.

     

    Les espèces vivant en colonies comme les abeilles, les bourdons, se regroupent l’un contre l’autre et entre dans un état de somnolence : c’est l’hivernation.

    Les coccinelles, elles, entrent en hibernation, c’est-à-dire que leur métabolisme ralentit un maximum

    D’autres préfèrent entrer dans nos maisons en attendant les beaux jours et d’autre encore migrent vers des régions plus clémentes.

     

    Les insectes en hiver.

     

    Plusieurs espèces d’insectes ne survivent pas à l’âge adulte mais pondent des œufs bien à l’abri du froid dans une capsule qui les protège comme les papillons ou les sauterelles. Dès que les beaux jours reviennent les œufs éclosent et une larve ou une chenille s’épanouiront jusqu’à devenir adulte et recommencer un cycle. D’autres encore vivent à l’état larvaire dans le sol comme les hannetons par exemple.

     

    Les insectes en hiver.

     

    Quelques insectes vivent dans les grands froids notamment au Canada ou en Alaska et ont dû développer une stratégie particulière. Leur corps produit du glycérol qui agit comme un antigel et les protège de la formation de cristaux de glace.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zU9cXxNMQno

     

     

    Mais après l’hiver, le printemps. Alors comment préparer le printemps pour les insectes ?

    https://www.youtube.com/watch?v=N4Q27MUX90k

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Février à 07:04
    Séverine

    Heureusement qu'ils survivent, il y en aurait plus au printemps après. Remarque je serais pas contre le nom retour des moustiques.

    2
    Jeudi 8 Février à 07:52

    Deux reportages très intéressants.Si plus de monde faisait comme dans le deuxième cela irait mieux.

    Bonne journée.

    Christian 

    3
    Jeudi 8 Février à 10:28

    Un beau reportage. Merci. Bonne journée.

    4
    Jeudi 8 Février à 10:35

    Et pourtant les moustiques ont aussi leur rôle à jouer dans l'écosystème, Sev. Rien n'est inutile dans la nature. Même les tiques qui pourtant m'ont filé une saleté de maladie.  Je crois bien que la seule espèce inutile sur cette terre, c'est nous.

    5
    Vendredi 9 Février à 07:16
    jean Claude Divet

    Comme tu le dis Brigitte c'est bien l'homme qui est à éradiquer. En tout cas merci pour cet article très intéressant ainsi que pour les deux vidéos qui l'accompagnent Si tu le permets je le reblogue sur mon site. Bonne journée !!

    6
    Vendredi 9 Février à 09:59

    Merci pour le reblog, JC.  Pourtant l'homme aurait un vrai rôle à jouer dans la nature avec ses capacités et son intelligence : celui de réguler un dérèglement qui peut arriver dans la nature. Le problème est qu'il ne l'a pas compris et que c'est lui qui a tout déréglé tout seul.

    Bonne journée à toi aussi JC

      • Vendredi 9 Février à 10:25
        jean Claude Divet

        Ce n'est qu'en le rabâchant sans cesse que peut être ça va enfin rentrer dans les faits.  Ceci dit je rebloguerais ton article dans la semaine car j'ai d'autres articles qui sont en attente. Bonne journée à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :