• Le jardin d'Emilia Hazelip

    Le jardin d'Emilia Hazelip

     

    Pour tous ceux qui s'intéressent au jardinage, il faut revoir les pratiques de nos parents. On peut jardiner, avoir des récoltes fabuleuses sans travail du sol et avec un minimum de travail. Emilia Hazelip nous explique cela en pratique dans sa vidéo.  Lorsqu'on voit son jardin, ça fait envie. Allons, mettons un pas sur le chemin de la permaculture et participons à la biodiversité, au respect de la terre et de ce qui y vit.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=E7A3qEBEm6A&feature=youtu.be

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 22:55

    Géniale cette façon de cultiver la terre. Il faut vraiment que je me mette à faire mon jardin moi-même ! Mon père ne le fera pas toujours pour moi. Merci pour ce partage Pestoune.

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 07:15

        Depuis 3 ans, je paille mon jardin partout. J'ai fait deux petites buttes potagères cet hiver.

        Le début d'année trop pluvieux me donne le jardin le plus piteux que je n'ai jamais eu mais sur les buttes, tout est luxuriant.

        J'avoue que seule, je n'ai pas le courage de faire des grandes plate-bande comme celles d'Emilia. Mais c'est sans conteste le moyen le plus naturel et le plus riche de jardiner.

        Et manger ses propres légumes, cultiver sans pesticides c'est à la fois plus sain et plus économique. Je suis en quasi autonomie potagère. J'ai fini mes carottes de l'année dernière, il y a quinze jours. Il me reste des céleris rave, des pommes de terre pour faire la jonction avec la nouvelle récolte. Au congel encore des poireaux, des navets, petits pois.  En conserve des haricots et des bettes.  Mais pour l'année prochaine pas d'autonomie, hélas. Je prévois une récolte minimale.

         

        Bon début de semaine Isadis

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 10:29

        Au niveau des conserves de haricots verts, depuis trois ans les bocaux ne se conservent pas et tournent. L'eau serait-elle en cause ? Toi qui sait beaucoup de chose, le saurais-tu ?

    2
    Lundi 11 Juillet 2016 à 10:48

    As-tu ébouillanté tes bocaux avant de les remplir ? Blanchis-tu les haricots et les refroidis-tu sous l'eau froide ? Tes caoutchoucs ne sont-ils pas trop anciens ? Il y a plein de facteurs pour expliquer l'échec. Je ne penses pas que l'eau soit en cause mais en cas de doute, fais-là bouillir avant de remplir les bocaux. Cela fera fondre le sel.

    Parfois on ne trouve pas la cause de l'échec. Pendant 2 ans, mes bocaux pourtant bien stérilisés et qui ne s'ouvraient pas seuls avaient au fond comme une petite poudre blanche qui troublait l'eau. Les haricots avaient un goût acide donc j'ai du tout jeter. Je n'ai jamais su pourquoi.

    Il y a une autre façon de faire les bocaux. Les haricots restent plus fermes mais ça use plus de gaz.

    Il faut mettre les haricots crus dans le bocal ébouillanté au préalable. Tu mets du sel, de l'eau froide. Tu ébouillantes tes caoutchoucs comme d'habitude, tu fermes. Dans le stérilisateur démarrage à froid comme d'hab mais tu laisses près de 3h30 cuire à 100°

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 10:56

        Merci, merci Pestoune pour ces précieux conseils ! Je vois que tu as eu les même problèmes comme beaucoup de personnes. Le mystère reste entier... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :