• Kery James - Vent d'Etat

     

    Ils nous maintiennent dans la peur

    Ils nous maintiennent dans le stress

    Les uns contre les autres, ils nous dressent

    Je ne prétends pas être une lumière mais je suis trop intelligent

    Pour accepter qu'il fasse de moi un raciste anti-blanc

    Ils essayent de diviser, j'essaye de construire des ponts

    Et je n’arrêterais de penser que la cervelle remplie de plombs

    Si je fais du rap français c'est pour contrecarrer leurs plans

    Si aux échecs je dois jouer, ce ne sera jamais pour être un pion

    J'écris des textes explosifs et je n'ai pas besoin de bombes

    Si la France a un défi, il s'nomme "savoir et vivre ensemble"

    Les noirs et les arabes contre les Français de souche

    C'est le rêve des fouteurs de troubles qui n'ont que des mensonges à la bouche

    La pilule est trop grosse je n'arrive pas à l'avaler

    Je sais que l'ordonnance est fausse, le médecin veut m'anesthésier

    Je suis un soldat qui choisit

    A quel moment il se tait, à quel moment il se bat

    Contre qui

    Et pourquoi !

    Donc j'serai toujours mal à l'aise face aux médias et la presse

    Comme un alter-mondialiste faisant face à un CRS

    Toujours les mêmes qu'ils protègent, toujours les mêmes qu'ils blessent

    Comment peuvent-ils prétendre être libres, le cou attaché à une laisse

    Le système prend des décisions, les médias s'empressent

    D'influencer l'opinion afin que le peuple acquiesce

    Vers le choc des civilisations, les médias nous pressent

    La troisième guerre à l'horizon n'est plus une menace mais une promesse

     

    J'accuse les médias d'être au service du pouvoir

    De propager l'ignorance et de maquiller le savoir

    Pour ne pas l'voir il faut être stupide, ou alors il faut l'vouloir

    J'refuse de croire un agent cupide chargé d'travestir l'histoire

     

    Vent d'État, les médias véhiculent les mensonges d'État !

    [Pétrole, pouvoir, coup d'État, vent d'état

    Propagande, manipulation, désinformation, vent d'état

     

    Les médias n'se contentent plus de cacher l'information

    Ils sont carrément passés maîtres dans la désinformation

    Au service du crime car au service de l’oppression

    Dans la désinformation ils se font passer pour une victime celui qui commet l'agression

    Entre les médias et le pouvoir, je n'parle plus de relation

    J'dis qu'les médias sont le pouvoir, je parle plus que de fusion

    Plusieurs angles d'attaque pour défendre la même vision

    Leur prétendu clivage gauche-droite c'est du bluff, de l'illusion

    Une pensée unique, une seule liberté d'expression

     

    C'est le ballet-folklorique des salariés indépendants

    Y'a-t-il des journalistes intègres qui ont le courage de dire "Non !" ?

    Dis-moi qui tu protèges, j'te dirai qui paye l'addition

    L'Irak n'a jamais possédé les dites armes de destruction

    Mais on peut tout justifier avec l'arme d'abrutissement

    La vérité n'a plus pied dans l'océan des confusions

    Plus le mensonge est osé, plus il convainc l'ignorant

    J'accuse les médias français de diviser la Nation

    De diviser la Nation entre les gentils et les méchants

    Tout l'monde l'aura compris : pour vous le méchant c'est le Musulman

    Et le coupable désigné de la crise que nous connaissons

    Les médias pyromanes nous poussent vers l'autodestruction

    En opposant le peuple, ils espèrent la collision

    Manipulent nos sentiments, jouent de nos appréhensions

    Tu veux reprendre ta liberté : éteins ta télévision

    Ils nous amènent vers une guerre civile, ils le font consciemment

    Ils sont payés pour nous asservir, ils le font indécemment

    Commerce de blasphème et de la provocation

    Mais quand tout le monde attaque les mêmes : où est donc la subversion ?

     

    https://www.youtube.com/watch?v=m17Bqul1TyE

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :