• James Ensor et les masques de la vie

    James Ensor et les masques de la vie

     

    James Ensor est un peintre et anarchiste belge. Il est le précurseur de l’expressionisme.

    Il aura passé toute sa vie à Ostende et est mort à quelques pas de là où il est né. La plupart de ses œuvres ont pour point de mire son « chez lui ». Son intérieur, ses meubles, ses décorations, la vue depuis sa fenêtre figurent sur ses toiles. Il restera attaché à ses créations au point de dire : « Je ne pourrai me séparer de mes œuvres. Elles me sont indispensables et leur rayon m’est nécessaire… » 

     

    James Ensor et les masques de la vie

     

    Pour lui la beauté n’est pas le critère de l’art et il proclame que le laid y a sa place. La vie n’étant qu’un vaste carnaval, Ensor s’appliquait à dévoiler dans ces personnages tout le ridicule, le grotesque que l’apparence peut dévoiler. D’ailleurs les visages n’ont pas d’importance, ils ne sont que des masques sur des squelettes.

     

    James Ensor et les masques de la vie

     

    Ce qui faisait la force de l’artiste, c’est la lumière qui émane de ses œuvres. Le jeu des couleurs et de la lumière lui permettait des créations fortes en énergie.

     

    James Ensor et les masques de la vie

     

    James Ensor se dévoile aussi à travers ses nombreux autoportraits (112). Chacun d’entre eux raconte une partie de sa vie, de sa pensée, de sa psychologie.

     

    James Ensor et les masques de la vie

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Juillet à 07:38
    Séverine

    Pas trop fan, à part la dernière, cette petite cabane sur la plage me plait bien.

    2
    Jeudi 13 Juillet à 09:39

    Je préfère la dernière

    JP

    3
    Jeudi 13 Juillet à 12:45

    Moi aussi je préfère la dernière. Bonne journée Pestoune.

    4
    Jeudi 13 Juillet à 17:10

    Vous êtes unanime sur le sujet :)  Donc adjugé vendu :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :