• FOENKINOS David - Le cœur autonome

    FOENKINOS David  -  Le cœur autonome

     

    Elle fait partie d’une famille de silencieux avec un papa atteint d’un trouble grave. Elle aime se réfugier chez son amie dans une famille qui lui semble bien vivante. Et il y a le frère de l’amie, il ne la voit pas, elle est trop jeune mais déjà son cœur bat pour lui, éperdument. Lorsqu’enfin ils se parlent, se rapprochent, elle est subjuguée. Il est tellement intelligent, tellement charismatique et il a une conscience sociale poussée qui le pousse à la révolte. Ils finissent par s’aimer passionnément. Elle le suit aveuglément dans tous les combats, dans toutes les actions. C’est à travers son regard qu’elle se sent vivante, être quelqu’un et jamais elle ne veut le décevoir.  Quoi qu’il demande, elle le fait et même si elle le peut, elle va au-devant de ses désirs. Jamais elle ne lui montre ses peurs, ses indécisions. Il faut qu’elle soit forte pour lui, pour sentir son admiration, sa fierté.

    Mais lui n’est jamais heureux, perpétuellement en révolte contre tout et tous, il se marginalise et elle avec. Et un jour, on lui propose de voler leurs armes à deux policiers de la fourrière pour pouvoir faire des braquages ultérieurs.  Elle ne veut pas laisser son amour seul et veut prendre une part active à ses côtés à l’action. Mais rien ne se passe comme prévu. La panique les prend, ils fuient dans un taxi qu’ils prennent en otage avec le chauffeur et le passager. Le chauffeur a peur,   jette son véhicule contre une voiture de police. Les tirs fusent. Le chauffeur est mort, trois policiers décèdent, c’est l’engrenage. Dans la riposte, il meurt la laissant seule, désespérée. Seule avec son amour, seule avec sa conscience, seule avec les regrets de toute une vie.

    Un roman qui laisse un drôle de goût. Tous reconnaitront ce jeune couple qui a fait les chroniques en 1994 qu’on a appelé les tueurs de flics. Une triste histoire de passion qui les entrainera dans une chevauchée qui n’eut rien d’héroïque.

    Jamais elle ne parlera. Jamais elle ne s’expliquera. Il n’y a rien à dire. Ce qui est fait, est fait, nul ne peut le défaire. Elle a aimé, elle a perdu, elle paiera à jamais dans son silence.  Elle finira en prison pour de longues années où elle se reconstruira peu à peu.

    Foenkinos a bien raconté le cheminement de ce couple, leur état d’esprit. Un livre qui ne peut nous laisser indifférents et qui nous touche.

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :