• Didier Van Cauwelaert – La maison des lumières

    Didier Van Cauwelaert – La maison des lumières

     

    Jérémie Rex, ancienne vedette enfant, se retrouve seul à Venise pour un voyage qu’il a gagné. Il espérait faire ce voyage avec l’amour de sa vie Candice, mais celle-ci ne l’a pas suivi. Il ne se remet pas de cette rupture. Il décide d’aller voir au musée Guggenheim le tableau préféré de son amour : L’Empire des Lumières de René Magritte. Alors qu’il se trouve devant cette œuvre, le temps semble se suspendre pour lui et il est tout surpris lorsqu’on vient lui dire qu’il est l’heure de la fermeture. Au moment de s’en aller, il lui semble que la lumière d’une des fenêtres du tableau s’éteint. Aucune explication ne peut être trouvée au phénomène. Il revient le lendemain et se trouve happé par la toile. Il est à l’intérieur du tableau, à l’intérieur de la maison et il est accueilli par une jeune femme prénommé Martha. Celle-ci l’amène à Candice, à la Candice qui l’a aimé, à la Candice d’avant.

    Lorsque Jérémie revient à lui, il est sur une civière. Que lui est-il arrivé ? On évoque une NDE mais il n’y croit pas. Tout ça a un rapport avec Candice. D’abord, il faut retrouver qui est Martha. Il finit par découvrir qu’elle a été une proche de Magritte, elle a disparu alors qu’elle était en partance pour Auschwitz.

    Une drôle d’enquête commence pour notre héros qui va le mener dans des situations étranges.

    Un peu longuet pour commencer, on finit par entrer dans le livre au bout d’un moment. Un roman étrange qui se laisse lire sans déplaisir mais qui ne laissera pas un souvenir inoubliable.

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :