• David FOENKINOS – Les souvenirs

    David FOENKINOS – Les souvenirs

     

     

     

     

    Un beau livre qui nous parle de la vie tout simplement avec des mots justes qui nous poussent à la réflexion et peut-être à la compréhension des choses. 

    Le narrateur nous fait part de l’évolution de ses pensées en même temps qu’il découvre la vie de ses proches. Jeune garçon qui perd son grand-père avec toute une réflexion sur la fin de vie. Puis plus grand l’accompagnement dans la vieillesse de sa grand-mère. Son entrée en maison de retraite est comme un naufrage. Et lorsqu’elle fuit pour retrouver la trace de son passé et boucler sa vie, il sera là auprès d’elle.

    Arrive enfin l’amour dans sa vie et en même temps le drame de la séparation de ses parents. La retraite est vécue comme un autre naufrage et il n’est pas simple de s’y préparer.

    La vie d’homme se couple à la vie de père jusqu’à ce drame inattendu : la séparation. Et c’est une autre vie qui commence. Mais surtout c’est à partir de tout ce vécu qu’enfin, il atteindra le rêve de toute une vie : écrire. Les mots arrivent enfin pour exprimer ce qu’il ressent. L’écriture demande à être nourrie et le déclic ne peut se faire qu’au moment où se sont  accumulés assez de vécu et de sentiments.

    Voilà David Foenkinos nous a fait le cadeau d’une vie ordinaire mais pas banale. Il n’y a pas de vie banale. Il y a des étapes clés pour chacun, de la naissance à la mort. Ce que j’ai aimé dans ce livre c’est cette façon d’aller au bout des sentiments. On suit la pensée de chacun : du grand-père sur son lit de mort, de la grand-mère se sentant abandonnée et infantilisée alors qu’elle a gardé son esprit vif, des parents qui doivent faire face à ce nouvel état qu’est la retraite et enfin la découverte de la vie d’adulte et de père du narrateur. Il y a beaucoup d’amour partagé, beaucoup de tendresse. J’ai été infiniment touchée par cette lecture et elle m’a fait prendre conscience de l’importance à passer du temps, à écouter ceux que nous aimons.

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    DF
    Jeudi 19 Janvier à 14:12

    Un auteur faussement léger... qui se bonifie au fil des livres successifs.

      • Jeudi 19 Janvier à 14:44

        Je le connais assez peu et ce roman ne m'a pas donné l'impression d'un auteur léger. Non il y avait une telle profondeur de sentiment dans cette histoire que j'en ai été chavirée. Merci de votre petit mot DF

    2
    DF
    Vendredi 20 Janvier à 15:05

    Avec plaisir! :-)

     

    Ses premiers romans m'avaient paru un peu légers; en revanche, "Les cœurs autonomes", plus grave dans son propos et dans le fond, était une petite merveille. Cela, sans que l'auteur ne se renie...

      • Vendredi 20 Janvier à 19:50

        Merci DF, je prends note de celui-ci aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :