• Tous allergiques

     

    Nous pouvons tous nous en rendre compte, le nombre de personnes allergiques ne cesse de croître. En effet si les allergies ont toujours existé, aujourd’hui on peut dire que le nombre de personnes atteintes a explosé. Environ 30% de la population mondiale est touchée et ce chiffre va en augmentant. Les allergies ont pris des proportions épidémiques. Du simple rhume au choc anaphylactique, les symptômes sont nombreux. Pratiquement tout peut rendre allergique du pollen, au soleil en passant par divers produits chimiques ou même alimentaire.

    Alors pourquoi l’allergie est-elle si répandue ?

    L’une des hypothèses avancées est un excès d’hygiène. En effet dans le passé, le corps en ayant contact constant avec des agents microbiens et parasitaires, présentait un système immunitaire bien plus développé que le nôtre actuellement. Du coup notre système immunitaire réagit à des éléments inoffensifs, les détectant comme potentiellement dangereux et la réaction devient inadéquate. Mais cette hypothèse n’explique pas tout.

    Une autre cause serait la pollution de l’air qui affecte notre système immunitaire mais aussi elle affecte les pollens des plantes en les rendant plus allergisants et en leur permettant de rester plus longtemps en suspens dans l’air.

    Les pesticides agissent aussi. Rhinite allergique et asthme sont aussi une réaction aux pesticides qui sont ingérés par l’alimentation. Les pesticides (particulièrement le dichlorophénol) tuent également les bonnes bactéries de nos corps, la microflore de nos intestins, préparant ainsi notre organisme aux allergies.  D’autres produits chimiques (dont le phtalate que l’on trouve dans le PVC souple que l’on trouve dans les jouets par exemple, dans le bisphénol dans le PVC rigide…) auxquels nous sommes exposés et qui n’ont jamais été testés pour savoir les risques qu’ils font courir aux humains, sont responsables des allergies en perturbant le système endocrinien. Ces produits chimiques perturbateurs endocriniens affectent notre ADN en altérant la lecture des informations génétiques.

    Les carences en minéraux dans les fruits et légumes en raison des productions aujourd’hui génétiquement modifiés et qui poussent trop vite et étant naturellement appauvris en minéraux, sont aussi une raison de plus des allergies. Les façons de cultiver moderne ont le même effet en ne permettant plus aux plantes, aux céréales de synthétiser les substances anciennes qui sont éliminées avant les semis et en choisissant des variétés qui poussent plus vite et plus riches en amidon et en gluten.

    Pollution de l’air et pesticides affectent les fœtus dès que la formation du système immunitaire. On a constaté que les personnes allergiques voient leur ADN affecté.

    Où se cachent les produits chimiques ?

    Dans une maison moyenne l’environnement intérieur est plus pollué que dans l’extérieur. Dans les bureaux, salons, salles à manger il y a les produits ignifuges dans les canapés, les anti-tâches et imperméabilisants des meubles, les produits électroniques ont des ignifuges, leurs boitiers plastiques contiennent du bisphénol A. Dans les chambres ce sont les moquettes, les literies, les tenues de nuit des enfants avec les décalcomanies plastiques les décorant. Dans la cuisine, les emballages divers, certaines boites de conserves tapissées de bisphénol A, les boites plastiques ( un symbole de recyclage avec un 7 au milieu signifie qu’il y a du bisphénol), les casseroles anti-adhésives…. 

    Bref il est quasi impossible d’échapper à la pollution chimique. Nous sommes exposés en non-stop tout au long de la journée dans nos maisons, nos bureaux, nos usines… D’autant plus qu’il n’y a pas d’informations donnés par les industriels, il est donc impossible de pouvoir les éviter. Aujourd’hui nos corps contiennent un cocktail de plusieurs centaines de produits chimiques dont nous ignorons les risques. Quelle dose supporterons-nous ? Quand peut-elle se révéler dangereuse ? N’y a-t-il pas un risque d’interaction entre ces différents éléments chimiques ?

    En conclusion :

    Il n’y a pas une cause mais de multiples causes aux allergies. Notre système immunitaire se trouve agressé par de multiples facteurs qu’il ne connaissait pas et de fait il réagit violemment en jouant parfaitement son rôle de défense contre des éléments anormaux.

    De fait l’allergie pourrait être une forme de défense biologique contre tous les agresseurs externes. C’est une nouvelle façon de voir les allergies qui ne sont donc plus une maladie mais une réponse aux agressions diverses.

    Une chose est sûre, nos enfants sont en danger avec cette accumulation de pollutions qu’elle soit atmosphérique, chimique et/ou alimentaire.

    Mais soyons conscients aussi que toute cette accumulation de pollutions est aussi responsable de maladie de cancers et autres maladies. Les scientifiques sont unanimes à ce sujet mais il n’y a aucune volonté politique pour aller dans le bon sens. Les enjeux financiers sont trop grands et ce au détriment de la santé.

    Néanmoins alimentairement, nous avons un pouvoir en tant que consommateurs. Nous avons le pouvoir de pouvoir choisir une alimentation saine, locale et biologique.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=Dc_nP6SGD00

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 20:25

    Allergique à tout! c'est affolant le nombre de connaissances qui souffrent d'allergie...Et en souffrent vraiment! Elle est très invalidante quelque soit sa forme. On nous a bien mazoutés... Sacrifiés sur l'hôtel de l'économie de marchés et de la production à outrance! Résultat , nous sommes tous malades mais nous consommons,pourquoi s'inquiéter? Reste à savoir si la génération future sera immunisée au final ou si nous allons tout simplement disparaître... C'est sûrement ce qui va se passer si nous ne réagissons pas rapidement...madfrownfrown

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 20:44

        Mes deux petites filles de 3 ans et 20 mois sont allergiques aux pollens, allergiques aussi aux produits d'hygiène pour bébé hypoallergénique et là, ça me pose question.

        Un monde sale, pollué, dangereux voilà ce qu'on leur offre à la génération future. Je n'en suis pas fière et même si je fais de mon mieux pour ne pas y participer, je n'ai pas toujours eu conscience des risques.

    2
    Samedi 9 Juillet 2016 à 11:10

    Nous avons contribué à la naissance de ce monde très dur, invivable pratiquement pour l'homme, où la Nature nous fait la guerre en rendant coup pour coup! Nos enfants et petits enfants vont devoir faire face...Pas très réjouissant!frownmad

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :