• Spécial "2 degrés avant la fin du monde"

    Spécial "2 degrés avant la fin du monde"

     

    L’objectif est de n’augmenter la température planétaire que de 2° d’ici 2100… Et bien, c’est mal parti, comme nous pouvons le voir dans le documentaire. En effet, la liste de nos méfaits vis-à-vis de la Terre et de ceux qui y vivent, est déprimante. Les explications données dans le reportage sont claires :  c’est l’apocalypse qui nous attend. Alors tout est-il perdu ?

    Cela ne tient qu’à nous. Une seule certitude : nous n’avons pas le choix, nous sommes obligés de changer nos systèmes de valeur, nos façons de fonctionner, notre rapport face à la planète. Que ce soit notre façon de cultiver, de manger, de partager… tout est à revoir. Nous sommes la population la plus invasive de la Terre : 7 milliards d’individus. En l’occurrence il est évident que nous avons un impact négatif sur notre environnement.

    Nous sommes majoritairement d’accord : il faut changer. Mais ce changement nous concerne tous et chaque écart de notre part accélère le réchauffement climatique, l’usure des sols, la disparition des biotopes….

    Certains vont arguer que l’économie fausse la donne et que les multinationales sont toutes puissantes et oeuvrent avec pour seul but : l’enrichissement.  Je n’ai qu’une chose à répondre en citant Coluche : et dire qu’il suffirait que ça ne s’achète plus pour que ça ne se vende plus. Et oui, le pouvoir est de notre côté en contrôlant ce que nous achetons et en privilégiant les choses bonnes pour la planète. Le raisonnement vous parait simpliste, il l’est bien sûr. Et pourtant selon la loi de l’offre et l’achat, c’est bien nous qui avons le pouvoir.

    Hélas je crains qu’il ne faille encore beaucoup de cataclysme avant que l’humanité ait assez peur pour changer de cap. Mais ne sera-t-il pas trop tard ?

    Ce documentaire nous donne de quoi réfléchir. Il devrait être vu dans les écoles, dans les associations, il faut le partager à grande échelle afin qu’enfin les yeux s’ouvrent et que la volonté de changer nous habite. Nous sommes déjà dans l’urgence.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=Hs-M1vgI_4A 

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Août 2016 à 00:11

    Je fais le maximum à pieds ou à vélo, je respecte le tri sélectif et je l'apprends à mes élèves en classe. Faire la compote avec les pommes du jardin et éviter les compotes individuelles à boire...Des petites choses, mais acheter aux producteurs du coin sur le marché c'est déjà beaucoup si tout le monde s'y met !

    Bonne soirée, bises

    Isa

      • Mercredi 10 Août 2016 à 05:23

        tout à fait d'accord Isa et j'ai préparé un article en ce sens qui paraitra dans quelques jours.  C'est l'affaire de tous et il n'y a pas de petites actions. Chaque action faite par chaque personne fera une grande action. Cela parait simpliste et pourtant c'est mathématique. Nous avons tous la responsabilité de la planète et nous pouvons agir à notre niveau.

    2
    Dimanche 14 Août 2016 à 12:42

    Malgré de beaux discours, j'ai bien peur que les décisions prises ne soient que des démarches politiques calculées...D'intentions,de décisions, de mesures efficaces :RIEN!, ça coûte trop cher... Et on met l'argent dans des puits sans fondfrown...Alors oui, je pense qu'il est déjà trop tard : juste une course en avant!...cry

      • Dimanche 14 Août 2016 à 12:58

        Et pourtant je refuse d'abandonner Marialis et je m'efforce de faire ma part en espérant que toutes ces parts cumulées faites par des millions de personnes dans le monde, feront une différence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :