• Paulo COELHO – l’Aleph

    Paulo COELHO – l’Aleph

    L’auteur se trouve dans une phase de sa vie où il se sent insatisfait, où il a l’impression de ne plus être en phase, de ne pas avoir réussi à mener à bien cette incarnation, à ne plus trouver de sens à sa vie.

    Il décide de partir sur la route retrouver ses lecteurs à travers le monde. En allant à la découverte des autres, il espère faire sa propre découverte.

    Lorsqu’il s’embarque sur le transsibérien, une jeune fille, Hilal s’impose, persuadée qu’il a besoin d’elle et qu’il pourra la sauver. Une réciprocité qui trouve sa source dans un lointain passé que les 2 protagonistes vont toucher du doigt en se rejoignant dans l’Aleph, le point où s’ouvre toutes les portes du passé.

    Je suis très mal à l’aise face à ce roman comme devant tous les derniers de l’auteur. Je ne reconnais plus Paulo Coelho. J’ai l’impression que l’homme sage s’est perdu dans une spiritualité qui lui a fait perdre la conscience de la sagesse. Je n’accroche plus à ses écrits, je me sens perdue à le lire. Il ne m’apporte plus réconfort, ni réflexion et je le regrette infiniment

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :