• Nickolas BUTLER – Des hommes de peu de foi.

    Nickolas BUTLER – Des hommes de peu de foi.

     

    Voici un portrait de l’Amérique racontée sur deux générations. Cela commence par Nelson qui sera le lien directeur du roman.

    Fils et petit fils d’ivrogne, Nelson est un garçon droit, ayant un sens de l’honneur très développé, excellent élève, bon scout, il raflera tous les insignes. Mais souffre-douleur et mal aimé des jeunes. Il n’a qu’un ami ou ce qui se rapproche le plus d’un ami : Jonathan.

    Des années plus tard, Nelson revient après avoir fait le Vietnam. Il est aujourd’hui le chef de camp et s’apprête à recevoir le fils de Jonathan qui véhicule lui aussi les mêmes valeurs qu’il avait. Mais ces valeurs s’effondrent peu à peu. Le monde change, la mentalité américaine change. Les misogynes, les fachos et leur vision radicale prennent le relais dans l’Amérique bien-pensante. Les valeurs morales semblent s’effondrer, les idéaux se perdent.

    Un roman que j’ai beaucoup aimé. Très Amérique profonde, il y a une nostalgie qui en émane. La nostalgie d’une époque, de certaines valeurs, la nostalgie des êtres.

    Mais ce roman évoque aussi les failles des êtres, leur fragilité, leur inconstance.

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :