• Le temps de cerveau disponible

    Le temps de cerveau disponible

     

    Un documentaire qui tend à nous montrer combien nous sommes formatés par ce que nous voyons à la télévision. Celle-ci a un véritable pouvoir sur nous et il s’avère que ce pouvoir est devenu nuisible.

    En augmentant notre capacité à voir des choses horribles, nous diminuons notre sensibilité, ce qui fait de nous des êtres humains. Bref, l’ingurgitation régulière et massive d’ignominies, de matraquages publicitaires, de jeux pervers et idiots nous déshumanise.

    On nous abreuve au quotidien d’images pleines de cruauté, de sexualité, d’humiliation, de violences et c’est une forme de lobotomie volontaire. Vous êtes-vous demandés si ces émissions ne sont pas simplement là pour vous contrôler ?

    La télévision transgresse les tabous, les interdits, franchit des limites, expose l’intimité et joue le jeu des exhibitionnistes et des voyeurs. Dès 1983 la télé n’a plus de barrières morales. En exacerbant nos pulsions, elle nous rend plus manipulables. A force nous perdons notre capacité de raisonnement et nous restons passif à regarder ce grand n’importe quoi.

    Vous comme moi allez être surpris en voyant ce documentaire le nombre de choses sordides que nous avons regardé sans même nous rendre compte du caractère scabreux de ce que nous regardions.

    Aujourd’hui tous les divertissements ont un seul et même but : la surconsommation. Tout est bon pour nous pousser en ce sens, relooking des personnes, des maisons (sous couvert bien sûr d’une bonne action)… et comme la télé n’a plus de limites, elle passe à la proposition d’un remodelage sur table d’opération pour chirurgie plastique. Cette fois elle transgresse l’intégrité physique des humains. Elle exploite l’homme et ses pulsions. Mais vous verrez jusqu’à où elle est prête à aller pour exploiter les pulsions et vous allez être horrifiés.

    Peut-on laisser la télé continuer à exploiter les pulsions au risque d’engendrer des comportements violents de nos concitoyens ?

     

    https://www.youtube.com/watch?v=amzLnvfaeJM&feature=youtu.be

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Juin 2016 à 10:14

    J'aime pas la télé ... mdrrr 

    De temps en temps pour un beau film ou un documentaire choisi...

    C'est d'ailleurs peut-être pour ça que je suis devenue ou redevenue très sensible... Très bonne question !

    Bonne journée et bonne semaine happy

      • Lundi 20 Juin 2016 à 10:20

        Je l'ai beaucoup aimé et je m'en suis complètement détachée au point de ne plus la regarder. Aujourd'hui la lecture prime et mes recherches sur le net. Car mon but c'est apprendre et partager. Mais sur le net, je veille à rester sceptique et je trie, vérifie les infos avant de les gober.

        Bonne journée et bonne semaine à toi aussi

    2
    Lundi 20 Juin 2016 à 11:08

    Oui tout à fait :D Je suis beaucoup plus sur le net aussi maintenant avec la facilité de trouver ce qu'il nous plaît tout en vérifiant comme tu dis les origines. wink2

     

    3
    Lundi 20 Juin 2016 à 18:31

    c'est vrai, quand on y réfléchi bien , on se rend bien compte de ce que l'on est en train de devenir. C'est tout juste si on ne mange pas devant la télé en regardant des personne mourir de faim. La télé nous donne envie de choses inutiles qui rempli nos maisons, de même pour les infos qui se terminent toujours par un invité qui sort un livre, un CD, et j'en passe. Merci de nous le rappeler, merci pour ce partage.  

      • Lundi 20 Juin 2016 à 20:14

        Et quand je pense que certains parents collent leurs enfants devant la télé dès le matin avant d'aller à l'école. La télé est le meilleur laveur de cerveau qui soit.

        Bonne soirée Polgara

    4
    Il y a 15 heures

    Bonjour Pestoune ! J'ai découvert ton blog via les liens présents sur celui de Polgara.

    Je n'ai pas grand chose à rajouter sur ce post, je partage complètement ton avis. Même si, sur mon blog principal (Dernier Bastion - La Trollière), je m'exprime sur le sujet de la télé (et de son influence) en termes beaucoup plus... verts, excentriques, désabusés ou carrément vulgaires. Je n'en ai pas honte. Je n'ai pas non plus honte de vouloir de tout cœur ce que j'appellerai "l'écran noir généralisé", en gros, la fin de la télévision en France.

    Il devient regrettable, en 2017 (et je n'ai que 31 ans), de côtoyer des jeunes de 12 à 18 ans qui ne rêvent que de devenir "vedette de télé-réalité" (le fameux quart d'heure de célébrité de Andy Warhol), qui parlent comme leurs "stars", qui adhèrent tacitement et totalement à ce modèle de "société" proprement honteux. Sans parler, bien sûr, des conséquences psychologiques ou physiques : combien de harcèlements (dans la vie réelle comme sur les réseaux sociaux), combien de jeunes filles souffrant d'anorexie et affichant "fièrement" leur "volonté de maigrir" (jusqu'au pire, parfois), combien de détresse intellectuelle, comment quantifier le nombre d'incultes (volontaires pour la plupart, ou "wesh les livres ça prend la tête") dont le vocabulaire ne dépasse pas 300 mots ?

    Je n'ai pas honte d'être un "outsider", pour autant, je ne me sens nullement "supérieur". Mais je choisis mes fréquentations amicales, surtout sur le critère du "point commun" (idéologique, culturel, philosophique, spirituel, ou les quatre à la fois ^^), et je n'ai pas à en rougir. J'avais 15 ans quand "Loft Story" est apparue sur les écrans. 16 ans plus tard, je réalise que je suis un "extraterrestre", mais je suis bien tel que je suis.

    Il est sûr que quand on verra débouler une télé-réalité genre "Les Metalleux et les Gothiques dans le Larzac", j'aurai honte d'appartenir à ces mouvements culturels. Heureusement, ce n'est pas pour tout de suite.

    Je crois, plus que tout, que ça fait partie d'un "grand plan du bouzin", une sorte de chape de plomb pour abrutir le maximum de personnes possible, avec évidemment la bénédiction des annonceurs comme des autorités (voir le laxisme du CSA sur un certain animateur de la 8...), car... quand on manipule un peuple tout entier (ou presque, sauf les mecs et filles qui pensent/raisonnent comme nous), on peut tout lui faire faire. Ou presque.

    Bonne continuation pour ton blog ! Au plaisir de te lire.

    - Antonin "Troll" :) 

      • Il y a 10 heures

        Bonjour Antonin. Des propos rassurants, il existe donc des jeunes qui sortent du lot.

        La télé est notre panem et circenses (du pain et des jeux) du monde moderne qui nous abrutit, nous permet d'être des dominés sans plus la volonté de nous révolter. Mais la télé n'est plus seule, elle est accompagnée par les jeux vidéo et le net. A voir le nombre de gens qui transmettent des informations sans les vérifier. Et plus c'est con, plus c'est bon.

        L'intelligence moyenne des Français a fortement baissé et pour cause. L'abêtissement de la masse populaire est largement organisée. Lorsqu'on a à faire à des moutons qui se contentent de regarder un écran et d'y ingurgiter la moindre ânerie, on peut gouverner tranquillement. Ainsi des gens sans envergure finissent par diriger nos Etats et ce fait est mondialement répandu. En effet comment expliqué la mise au pouvoir d'individus comme Trump ou Poutine par exemple.

        Dans l'antiquité, les empereurs successifs organisaient des jeux de cirque pour abêtir la population et maintenir la paix civile, nous nous organisons des émissions viles comme celle qui tu as citées.

        Merci de ton passage et de ton commentaire passionnant, Antonin. A bientôt de te lire chez toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :