• Fêtes de la faim – Arthur Rimbaud

    Fêtes de la faim – Arthur Rimbaud

     

    Ma faim, Anne, Anne,

    Fuis sur ton âne.

     

    Si j'ai du goût, ce n'est guères

    Que pour la terre et les pierres.

    Dinn ! dinn ! dinn ! dinn ! Mangeons l'air,

    Le roc, les charbons, le fer.

     

    Mes faims, tournez. Paissez, faims,

    Le pré des sons !

    Attirez le gai venin

    Des liserons ;

     

    Mangez

    Les cailloux qu'un pauvre brise,

    Les vieilles pierres d'église,

    Les galets, fils des déluges,

    Pains couchés aux vallées grises !

     

    Mes faims, c'est les bouts d'air noir ;

    L'azur sonneur ;

    - C'est l'estomac qui me tire.

    C'est le malheur.

     

    Sur terre ont paru les feuilles !

    Je vais aux chairs de fruit blettes.

    Au sein du sillon je cueille

    La doucette et la violette.

     

    Ma faim, Anne, Anne !

    Fuis sur ton âne.

     

    Fêtes de la faim – Arthur Rimbaud

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Juin 2016 à 07:58
    Séverine

    Une poésie que je ne connaissais pas. Merci de me la faire découvrir.

      • Mardi 7 Juin 2016 à 09:17

        C'est un plaisir, Sev. Bonne journée

    2
    Mardi 7 Juin 2016 à 09:09

    Mois non plus je ne la connaissais pas. Merci pour cette trouvaille. Bonne journée.

      • Mardi 7 Juin 2016 à 09:17

        Bonne journée Renal

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :