• Eric Momus - Je hais Noël

    Eric Momus  -  Je hais Noël

     

     

     

     

    Un livre de dérision. Mais à y réfléchir, qu’est devenu le sens de Noël lorsqu’on voit le commercial s’en emparer et ce dès le mois d’octobre. Noël est devenu une affaire mercantile. Quant à son esprit, il semble avoir disparu. Il n’y a plus que bouffe et cadeaux qui priment. Personne ne se réjouit plus d’une fête où l’amour devrait être le sentiment premier. C’est pourtant la fête de l’espérance, du renouveau. Qu’en reste-t-il ?

    Les traits d’humour qu’on trouve dans cette anthologie vont dans ce sens.

    Je ne résiste pas à vous copier la 4ème de couverture dont l’humour est un avant-goût de ce que vous allez lire dans ce livre :

    « La maison des décorée, le sapin étincelle, la table est couverte de victuailles...

    Mais attention, tout n'est pas cirrhose ! Les hostilités sont comme les huîtres, " on les ouvre ". Noël est la réunion de toutes les haines : parents, frères et soeurs, bouffe, cadeaux, commerçants, querelles de couples, rires arrachés, baisers collants comme des timbres, grands-parents et autres " panses qui pensent "...

    Comme le prochain est dur à digérer ! Vous allez en prendre un sacré coup. Alors résistez ! Lisez les grands noms du mauvais esprit...

    Allez ! Allais, Arp, Audiard, Bernard, Capote, Chazal, Cioran, Dac, Desproges, Doris, Frémicourt, Geluk, Kraus, Lichtenberg, Mazarin, Michaux, Obaldia, Renard, Sternberg, Töpffer, Topor, Vialatte, Wilde, Vanne... Deux cents propositions pour en finir avec Noël ! »

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 08:19
    Séverine

    Pas totalement faux, chez moi, c'est Noël à quatre cette année, rien de grandiose.

      • Vendredi 16 Décembre 2016 à 11:28

        C'est parfois apaisant et agréable un noël dans l'intimité familiale.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :