• Biodiversité et pesticides, pourquoi on a tout faux | Pierre-Henri Gouyon | TEDxLannion

    Biodiversité et pesticides, pourquoi on a tout faux | Pierre-Henri Gouyon | TEDxLannion

     

    Pierre-Henri Gouyon est ingénieur agronome, docteur en écologie et en génétique, formé à la philosophie et à l’histoire des sciences. Il a enseigné au Muséum National d’Histoire Naturelle, à AgroParisTech, Sciences Po, l’école Polytechnique et l’école Normale Supérieure. Ses travaux de recherche portent sur l’évolution, la génétique, l’écologie et la biodiversité. Impliqué dans les débats concernant les relations entre sciences et société, il a notamment présidé le Conseil Scientifique de la Fondation Nicolas Hulot. 

    Quand l'intérêt économique va  à l'encontre de la biodiversité. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=dLQKs1KBw9Y

     

    « Alberto Ghizzi Panizza macrophotographieI’M TIRED | LABRINTH & ZENDAYA »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mars à 22:56

    Oui tant que certains continueront à faire les andouilles dans la nature , la biodiversité en souffrira 

    Bonne soirée Brigitte 

    2
    Jeudi 31 Mars à 07:43

    Vraiment passionnant et qui donne froid dans le dos.

    Bonne journée Brigitte.

    Christian

    3
    Jeudi 31 Mars à 09:13

    Passionnant... et édifiant !!

    Très bonne journée et gros bisous.

    4
    Jeudi 31 Mars à 14:56
    Renée

    On est en train de la perdre a grand pas cette biodiversité! bisous douce journée

    5
    Jeudi 31 Mars à 15:11

    bonjour brigitte,

     ôh que oui ça nous fait froid dans le dos  mais comment agir rapidement  et interdire  tout ces poisons n'attendont pas qu'il soit trop tard ,,cette terre nous en sommes toute et toutes les locataires bel après-midi brigitte et des gros bisous monette

    6
    Balaline
    Jeudi 31 Mars à 18:42

    Autour de nous et nous sommes à la campagne avec peu de champs cultivés et pourtant les apiculteurs ont beaucoup de mortalité chez leurs abeilles. Les pesticides soit disant interdits doivent encore rester au fond des placards et être pulvérisés en catimini. Evidemment ceux qui les produisent essaient de nous faire croire que ce n'est pas un problème pourvu qu'ils continuent à brasser et engranger des millions. Tout part à la dérive mais les voix des plus faibles n'entament en rien celles des plus forts.

    Belle soirée Brigitte 

    7
    Samedi 2 Avril à 16:52
    Jean Claude Divet

    On a à faire de vrais voyous quand on voit les différentes infiltrations et les personnes qui ont été abusées comme certains scientifiques. C'est de la délinquance. C'est révoltant. Quand je dis que les lobbyings ont la vie dure, en voilà un exemple. ça fait froid dans le dos quand on voit qu'ils sont prêts à tout pour défendre l'indéfendable.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :