• Balade de la vie en rouge – Paul Verlaine

    Balade de la vie en rouge – Paul Verlaine

     

    L’un toujours vit la vie en rose,

    Jeunesse qui n’en finit plus,

    Seconde enfance moins morose,

    Ni vœux, ni regrets superflus.

    Ignorant tout flux et reflux,

    Ce sage pour qui rien ne bouge

    Règne instinctif : tel un phallus.

    Mais moi je vois la vie en rouge.

     

    L’autre ratiocine et glose

    Sur des modes irrésolus,

    Soupesant, pesant chaque chose

    De mains gourdes aux lourds calus.

    Lui faudrait du temps tant et plus

    Pour se risquer hors de son bouge.

    Le monde est gris à ce reclus.

    Mais moi je vois la vie en rouge.

     

    Lui, cet autre, alentour il ose

    Jeter des regards bien voulus,

    Mais, sur quoi que son œil se pose,

    Il s’exaspère où tu te plus,

    Œil des philanthropes joufflus ;

    Tout lui semble noir, vierge ou gouge,

    Les hommes, vins bus, livres lus.

    Mais moi je vois la vie en rouge.

     

    Envoi

     

    Prince et princesse, allez, élus,

    En triomphe par la route où je

    Trime d’ornières en talus.

    Mais moi, je vois la vie en rouge.

     

                                      Balade de la vie en rouge – Paul Verlaine

     

    https://vimeo.com/122055439

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Novembre à 11:16

    Je ne connaissais pas. Merci pour ce partage. Bonne journée.

      • Mardi 21 Novembre à 16:21

        Il y a tellement de merveilles en littérature qu'il nous reste à découvrir.  Bises Renal

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :