• Anne BRAGANCE – L’heure magique de la fiancée du pickpocket

    Anne BRAGANCE – L’heure magique de la fiancée du pickpocket

     

    En tout premier lieu, le titre m’a interpelé laissant espérer un roman léger et plein d’humour. Je ne me suis pas trompée.

    Un pickpocket Maxime revient bredouille de sa tentative de vol mais ravit le cœur de sa victime Irina en lui proposant le mariage devant un verre de campari. C’est déjà surprenant en soi mais lorsque la mère d’Irina, arménienne étouffante, dominatrice avec le verbe haut, une langue de vipère bref emmerdante à souhait s’en mêle, ça frise le burlesque. Que peut la pauvre et discrète Marguerite, mère de Maxime face à la tornade Sonia ? Tel un raz de marée celle-ci submerge son monde et veut tout mener à la baguette, légèrement tempérée par son richissime et gentil mari, Apollon qui sera le seul à être vraiment à l’écoute du jeune couple et en sera le soutien. Marguerite défend bec et ongles son fils chéri mais que faire devant la volubile harpie. Même l’appui de ses deux petites jumelles ne sert à rien. Sonia décide, organise, tempête, critique pour finir par céder en se donnant le beau rôle. Mais comme tous ceux qui font beaucoup de bruit, il y a aussi un bon cœur derrière.

    Que ça fait du bien de lire ce roman. C’est drôle, léger, ça a l’accent du sud, ça sent le soleil de Marseille.

    Mais j’ai ressenti plus que ça. D’abord l’histoire conforte mon avis, qu’il ne faut pas juger les gens, qu’il y a derrière chacun une histoire, un vécu qui pèse et qui parfois nous fait sortir des sentiers battus. Irina, Apollon ont vu en Maxime plus qu’un voleur à la petite semaine. Ils lui ont donné une chance de montrer qui il était au fond. Et ils ont découvert un être sensible, profondément attaché aux siens, qui a laissé de côté ses espoirs pour être le soutien de sa famille. 

    Le roman m’a inspiré une seconde réflexion. Nous avons tous des rêves, les garder secret c’est se priver d’une chance de les réaliser. Les rêves se partagent afin de leur ouvrir une fenêtre permettant de les atteindre.

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Mai à 08:27

    je viens de découvrir cette écrivaine en lisant "Anibal". J'ai adoré! Un concentré de soleil, d'humour et de tendresse

    Bon dimanche

      • Dimanche 14 Mai à 19:22

        C'était mon second roman d'elle et j'ai aimé les deux. Je me prépare à en lire un 3ème. Résumé dans quelques semaines :)

        Bonne fin de dimanche Kri

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :