• Tito TOPIN – Les enfants perdus de Casablanca

    Tito TOPIN – Les enfants perdus de Casablanca

     

    Encore un beau roman avec une page d’histoire racontée comme je les aime. Cette fois la trame du roman se déroule d’abord pendant la seconde guerre mondiale lors du débarquement américain au Maroc puis pendant  les émeutes qui précèdent l’indépendance du Maroc, soit entre 1942 et 1955, à Casablanca. Et au cœur de ce drame historique se nouent et se dénouent des passions, des drames. Les personnages principaux se mêlent les uns aux autres : Louis Shapiro, un sergent américain qui va ouvrir l’un des bars les plus importants de Casablanca. Jilali Lamrani son avocat et l’avocat de ses coreligionnaires, Gabrielle pianiste et Lucas qui vivent un impossible amour. Mais aussi des personnages historiques tels que Patton, Churchill et de Gaulle.

    Autour de ces personnages gravite la mort avec son lot de trahisons, crimes, tortures, assassinats. On vit aussi l’insupportable mépris et le racisme des colons vis-à-vis des Marocains, ce mépris que l’on retrouve dans toutes les colonies du monde.

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juillet à 07:42
    Séverine

    La colonisation n'a jamais eu que du bon. Et ce racisme perdure, même dans l'autre sens à présent.

      • Mercredi 5 Juillet à 08:15

        Le racisme est la plaie de l'humanité. comme la religion, elle gangrène nos sociétés :(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :