• Richard Rognet - Un peu d'ombre sera la réponse (extrait)

    Tu refuses que décline 

    l'espérance et que

    s'enlise dans l'oubli

    la prière des amants,

     

    tu revois tant de géraniums

    sur le rebord des fenêtres,

    tant de reflets, après la

    pluie, sur les jardins, tu

     

    entends encore les chansons

    que fredonnaient les filles, 

    le soir, avant de rentrer, 

    chez elles. Tu te consoles

     

    avec ces ombres - mais cet

    amour, ô cet amour qui éclaira

    si fort ta jeunesse, ton corps

    l'implore, aujourd'hui. 

     

     

    Richard Rognet -

    Un peu d'ombre sera la réponse (extrait)

     

    Richard Rognet - Un peu d'ombre sera la réponse (extrait)

    « Patrick Watson - Can't Stop Staring At The SunLa Désillusion des Pyramides »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Octobre à 06:47

    Joli poème.

    Bonne journée Brigitte.

    Christian

    2
    Mardi 26 Octobre à 06:53

    Joli poème... et jolie photo fleurie !

    Très bonne journée et gros bisous.

    3
    Mardi 26 Octobre à 06:56

    Lorsque la nuit flirte avec le déclin du jour

    Entre en jeu la beauté des balcons fleuris 

    Ce poème nous le dit si bien 

    Bonne journée Brigitte 

     

    4
    Mardi 26 Octobre à 11:36

    Ils sont tous beaux les poèmes de Richard Rognet car tout en les effleurant il va au fond des choses et nous fait partager toute sa sensibilité.
    Des mots de tous les jours qui viennent nous percuter, raviver des blessures.

    Belle journée Brigitte

    5
    Mardi 26 Octobre à 15:46
    Renée

    Je découvre et le poème et l'auteur j'aime beaucoup. Bisous

    6
    Mardi 26 Octobre à 16:23

    bonjour Brigitte ,

     quelle beauté ce poème des mots si forts et si beaux  j'ai beaucoup aimé merci brigitte belle fin d'après-midi dros bisous monette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :