• Pierre des Boutières, un homme hors du temps.

    Pierre des Boutières,  un homme hors du temps.

     

    Pierre des Boutières, un homme hors du temps.
    Cet homme vivait seul dans sa ferme au ''Tru'', nom qu'il avait lui-même attribué au lieu-dit.
    Figure locale incontournable, Pierre était un personnage attachant, d'un tempérament très sociable. Son portrait de vie fait partie intégrante du film ''Ardéchois paysans montagnards''.

    Cet homme, ayant le sens de l'essentiel, a tout compris de la vie.  La vie, ce n'est pas ce qu'on en fait aujourd'hui :  autocentrée, consumériste, indifférente, éloignée de son essence même qu'est la nature.  Dans sa solitude, il est heureux. C'est la vie de nos grands-parents que nous nous sommes hâtés d'oublier pour une technologie qui nous éloigne les uns des autres. 

    Une belle histoire, une belle vie. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=-gctkR8SHbU

    « Les Arbres pour guérir la Terre | Ernst Zürcher |Popeck "Popeck et Mozart" - Archive INA »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Janvier à 07:10

    Il faut toujours avoir vécu de la sorte pour continuer à le faire... Je ne pense pas que des "jeunes" puissent accepter de vivre ainsi maintenant...

    Très bonne journée et gros bisous

    2
    Jeudi 21 Janvier à 07:18

    Joli reportage sur la vie assez rude de cet homme.

    Bonne journée Brigitte.

    Christian

    3
    Jeudi 21 Janvier à 16:25

    bonjour brigitte ,

     quelle rudesse une vie humble  avec l'amour de son chien grande solitude voulue certainement j'ai bien aimé gros bisous monette

    4
    Jeudi 21 Janvier à 17:29

    J'ai cru revoir mon vieil Henri à Sury aux bois, puisse son âme voler en paix par delà la Forêt.

    Bonne soirée Brigitte

     

    P.S. Faire confiance aux scientifiques et aux médecins ?

    Future jeune maman, ils m'ont dit qu'il était indispensable de prendre du Distilbène car je risquait de perdre mes bébés. Et puis un jour on nous a avouer que non seulement le distilbène se servait strictement à rien, mais qu'il avait provoqué des milliers de malformations urinaires et génitales.

    Si on ajoute à ça l'agression sexuelle d'une petite fille de 4 ans que je connais bien par son médecin. Je ne suis pas prête à leur faire confiance.

    Et puis qui vérifiera qu'on ne porte pas le même masque depuis 3 mois ? A part une histoire de gros sous, tout cela n'a pas de sens.

    J'espère que tu ne m'en voudras pas trop. Je t'embrasse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :