• Ne soyons pas des âmes vides, soyons porteurs d'espoir

    Nous sommes une grande majorité à ne plus supporter de vivre sous un système d'oligarchie où le pouvoir appartient à un petit nombre qui s'incombe tous les droits. Ce petit nombre a oublié le sens du mot démocratie  : démos = peuple et kratos = pouvoir. Le pouvoir du peuple. 

    Nous venons de prendre un coup de massue avec le résultat des élections américaines. Ne tombons pas dans les mêmes excès. Ne fabriquons pas du désespoir. C'est ensemble qu'il faut réfléchir. L'avenir est à l'unité, au travail commun, au respect de l'autre. C'est ensemble qu'il faut aller de l'avant.

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 09:48
    lapinbleu2

    Brigitte, je suis dévasté après de tels résultats que personne ne prévoyait. Mais comme tu dis nos hommes politiques ont oublié le sens de la démocratie et c'est à nous de leur faire comprendre. Je ne veux pas être pessimiste mais je crains pour nous en 2017. Je sais ce n'est pas positif. A quand une révolte générale du peuple pour dire non aux agissements de nos politicards ? J'en rêve mais es ce que ce rêve va se réaliser un jour ?

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 09:57

        Il y a un moment il faudra bien qu'on prenne notre destin en main. Quand une majorité se trouve au bout du rouleau avec des difficultés majeures mais vitales : travailler, manger, se loger, pouvoir se soigner.... et qu'on ne cesse de la ponctionner à mauvais escient, le risque est grand de choisir nous aussi le pire. Mais ce n'est pas la solution, ça ne le sera jamais.

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:35
        lapinbleu2

        Oui, ce ne sera pas une solution. Ce que j'ai peur et ça fait des lustres que je le pense. A force de monter une frange de la population contre une autre, les gens vont être complètement paumés et ça risque de déboucher sur une guerre civile. Certains diraient que j'exagère. Moi je ne le crois pas.

        Après il y a un autre cas de figure. C'est de se munir des manches de pioches (façon de parler) pour se rebeller contre les politiques. Et ça risque de faire vilain. Je préfèrerais cette solution. Quand on voit les flics manifester, eux qui ont un droit de réserve, c'est qu'il y a un vrai problème en France. Ce sera peut être ça le déclencheur ?

    2
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:21
    Séverine

    Résultats assez surprenant, mais quelque part, n'est-ce pas un ras-le-bol chez eux aussi ?

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:36

        Bien sûr qu'il y a un ras le bol. Nous en avons tous ras le bol mais est-ce que voter le pire est la solution ?  Je ne crois pas.

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:48
        lapinbleu2

        Le pire ne sera pas la solution. Je suis bien d'accord avec toi. Pour moi, la solution serait que tous ensemble nous nous rebellions. Reste à définir comment ? ça reste compliqué à mettre en place mais ce n'est pas impossible si on le veut. Il y aurait un truc imparable c'est déjà que tout le monde vote blanc mais je me dis qu'il y aura toujours des rigolos qui continueront de voter. On ne refuserait pas le vote puisqu'on se déplacerait.

    3
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:41

    Je ne sais pas ce qui pourrait être le déclencheur JC. Je reste persuadée que la solution se trouvera dès lors que les humains auront compris qu'il faut travailler ensemble conjointement, collectivement, collégialement mais ensemble. Si les gens se montent les uns contre les autres, c'est vers la haine qu'ils se dirigent.

    Tout devrait être géré ensemble, le travail, l'enseignement comme la politique. Le jour où l'homme aura compris et admis ça, le jour où il acceptera de ne plus se comporter comme un mouton, d'oublier ses acquis, ce jour-là les choses changeront

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:59
        lapinbleu2

        Entièrement de ton avis Brigitte. Pour ça, il faudra une refonte des mentalités. Il y a encore du chemin à parcourir. Je pense que le jour où les gens n'auront plus rien à bouffer, ils réagiront. Mais ce n'est pas pour demain car avec leur p.... de cartes de fidélité des différentes enseignes ils achètent tout à crédit y compris la bouffe à des taux exorbitants. Beaucoup vivent au dessus de leur moyen grâce à ces cartes. ça m'a toujours révolté ce genre de truc. Le gouvernement ne risque pas de les interdire car ça les arrange bien. ça masque une bonne partie des difficultés des ménages qui s'y complaisent. Alors pour une prise de conscience ce sera difficile car beaucoup ne manquent de rien avec ce système mis en place.

    4
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 17:13

    cette  démocratie peut avoir ses revers, la preuve. 

    JP

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 19:39

        Ce sont des risques qui font peur. Nous ne sommes pas à l'abri des mêmes revers, hélas.

        Bonne soirée JP

    5
    Césarion
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 17:33

    Jimmy Hendrix a dit : " quand le pouvoir de l'amour vaincra l'amour du pouvoir, le monde vivra en paix ! "

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 18:08
        lapinbleu2

        Très vrai Césarion.

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 19:40

        Il va encore passer quelques siècles pour y arriver, pour peu qu'on soit encore une espèce vivante sur Terre

    6
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 20:35
    lapinbleu2

    Nous ne serons plus de ce monde pour le vérifier. Il va en falloir des générations

    pour changer ces mentalités. Au fait Brigitte es ce que tu reçois mes mails ?

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 21:28

        Oui et j'avais répondu. Visiblement tu ne reçois pas. J'ai encore une fois essayé de t'envoyer le dernier mail.

    7
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 08:26

    Un président d'une grande Sagesse il nous faut.

      • Jeudi 10 Novembre 2016 à 08:50

        Ma jeune amie Isa serait-elle possédée par Maître Yoda ? :D

        Crois-tu qu'il soit déjà né ce président d'une grand sagesse ? Pour le moment je n'en vois pas la pointe du nez par contre des nez de Pinocchio, j'en vois pleins.

      • Jeudi 10 Novembre 2016 à 11:30

        Ce n'était pas une incantation, ni le délire d'un esprit possédé mais une sorte de prière. Où se cache t'il ? Je suis sans doute trop confiante et naïve clown ... mais je ne veux pas abandonner tout espoir en l'avenir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :