• Hubert Félix Thiéfaine – La vierge au dodge 51

    Hubert Félix Thiéfaine – La vierge au dodge 51

     

    Ce matin le marchand de coco n’est pas passé

    Et au lieu de se rendre à l’école

    Tous les vieillards se sont amusés à casser des huîtres

    Sur le rebord du trottoir avec des démonte-pneus

    Sur ma porte j’ai marqué : absent pour la journée

    Dehors il fait mauvais, il pleut des chats et des chiens

    Les cinémas sont fermés c’est la grève des clowns

    Alors je reste à la fenêtre

    A regarder passer les camions militaires

    Puis je décroche le téléphone

    Et je regarde les postières par le trou de l’écouteur

     

    Tu as la splendeur d’un enterrement de première classe

    Tu as la splendeur d’un enterrement de première classe

    Et moi je suis timide comme un enfant mort-né

    Et moi je suis timide comme un enfant mort-né

    Oh timide, mort-né !

    Dans X temps il se peut

    Que les lamelles de mes semelles se déconnectent

    Et que tu les prennes sur la gueule

    Je t’aime, je t’aime, je t’aime

     

    Et je t’offre ma vie et je t’offre mon corps

    Mon casier judiciaire et mon béribéri, je t’aime !

     

    Ce matin les enfants ont cassé leur vélo

    Avant de se jeter sous les tramways n° 1, n° 4, n° 10,

    n° 12, n° 30, 51, 62, 80, 82, 90, 95, 101, 106 et 1095

    Qui gagne un lavabo en porcelaine

    En sautant de mon lit j’ai compté les morceaux

    C’est alors que j’ai vu le regard inhumain

    De ton amant maudit qui me lorgnait comme une bête

    A travers les pâles du ventilateur

    Tout en te faisant l’amour dans une baignoire

    Remplie de choucroute garnie

     

    Tu as la splendeur d’un enterrement de première classe

    Tu as la splendeur d’un enterrement de première classe

    Et moi je suis timide comme un enfant mort-né

    Et moi je suis timide comme un enfant mort-né

    Oh timide, mort-né !

     

    Dans X temps il se peut

    Que les lamelles de mes semelles se déconnectent

    Et que tu les prennes sur la gueule

    Je t’aime, je t’aime, je t’aime

    Et je t’offre ma vie et je t’offre mon corps

    Mon casier judiciaire et mon béribéri, je t’aime !

     

    https://www.youtube.com/watch?v=BAJVUs9-aRs

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :