• Aux animaux de Jacques Reda

    Aux animaux de Jacques Reda

     

    O bêtes, écoutez : je vous aime comme on

    Peut aimer l’ordre et l’innocence.

    Par les sentiers des bois où parfois je recense

    Vos empreintes dans le limon,

     

    Par les prés où longtemps vous demeurez placides

    Dans un nuage de douceur,

    Sans souci de l’orage ou de l’équarrisseur,

    A la fois obtuses, lucides,

     

    Transparentes plutôt pour vous-mêmes, je crois

    Voir quelque chose de céleste

    Dans l’ombre de vos yeux, les bonds qui vous délestent

    Des doutes ou des désarrois.

     

    Auprès de vous je sens notre vie anormale,

    Faussement terrestre, tandis

    Que s’il reste ici-bas trace d’un paradis,

    C’est grâce à la vie animale,

     

    Aux pelages, sabots, crocs, cornes et naseaux

    Qui peuplent encore le terre ;

    A vos voix dont le son souvent rudimentaire,

    Depuis l’âne jusqu’aux oiseaux,

     

    Semble monter du fond de l’Arche vagabonde

    Quand va s’arrondir l’arc-en-ciel

    Et surgir le premier rameau providentiel,

    Fleur des pâturages du monde.

     

    Vous n’avez pas rompu le pacte avec le dieu

    Qui parfois, dit-on, vous habite,

    Et, lancés comme nous, sur une folle orbite,

    Vous ne quittez pas le milieu

     

    Mais renaissez toujours les mêmes, sans Histoire,

    Sans archives ni monuments,

    Absorbés tout entiers dans le flux des moments,

    Quand la terreur du transitoire

     

    Qui nous presse, nous fait bâtir, établir des

    Répertoires où vos espèces

    Aussi vont en troupeaux de colonnes épaisses :

    Les disparus, les liquidés,

     

    Tous ceux qui seront morts dans une décennie,

    Ours, éléphants, derniers chaînons

    D’un long rêve réglé, que nous exterminons,

    Hâtant notre propre agonie. (…)

     

                    Jacques REDA

                    « Lettre sur l’univers »

     

    Aux animaux de Jacques Reda

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Juillet à 21:26

    Superbe poésie.

    Merci du partage.

    Bonne soirée Brigitte.

    Christian

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :