• UN ÉTRANGE TRAFIC ILLÉGAL DE MUSIQUE !

    Bone Records - YouTube

     

    Quand la musique occidentale était interdite en Russie, un étrange trafic illégal va naître : la Bone Music (musique sur os), ce qu'on peut considérer comme le premier gros trafic illégal de musique. Connue aussi sous le nom de music on ribs (musique sur côtes),  il s'agit d'enregistrements improvisés au gramophone réalisés à partir de films radiographiques durant les années 1950-1960 et vendus sous le manteau, permettant ainsi aux Russes d'écouter de la musique occidentale, interdite. Une ouverture musicale au monde dans un pays où règne l'enfermement. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=vjM4CqgzLps

     

    « Babouillec par Monsieur Roux : Espèce en voie d'apparitionIls enquêtent avec des insectes »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Avril à 07:00

    Passionnant... ça montre aussi que, même sous une dictature, les gens peuvent être très inventifs...

    Très bon dimanche et gros bisous.

    2
    Dimanche 24 Avril à 08:06

    Une découverte très intéressante.

    Bon dimanche Brigitte.

    Christian

    3
    Dimanche 24 Avril à 08:46

    De tous temps la combine a fait des heureux 

    La musique adoucie les mœurs mais il y a encore tant à faire face à ces abrutis dictateurs qui sévissent encore 

    Bon dimanche Brigitte

    Bises 

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 24 Avril à 14:53

    bonjour brigitte,

     et oui depuis des  lustres j'en est toujours entendue parler bien des pays ou la dictature sévit encore les peines doivent être très lourdes, agréable dimanche à toi et gros bisou   monette

    5
    Dimanche 24 Avril à 14:58
    Renée

    ça prouve bien que tout interdit est contournable et surtout très attrayant. Tout bon dimanche bisous

    6
    Balaline
    Dimanche 24 Avril à 16:41

    C'est formidable comme l'être humain peut être inventif quand il y a trop d'interdits, de répression dans un pays surtout lorsqu'il s'agit de musique, d'art ou de créations personnelles. Une histoire tout à fait méconnue et pourtant quel exploit pour ceux qui ont mis en oeuvre un tel partage !

    Merci pour cette découverte Brigitte; belle soirée.

    7
    Lundi 25 Avril à 09:37
    marine D

    Astucieux, surprenant, je suis toujours surprise par l'ingéniosité de certains êtres très malins, tout pour la musique, c'est mon crédo !

      • Lundi 25 Avril à 10:48

        Joli credo que je partage :D 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :