• Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    « La nature nous parle mais nous ne l’écoutons pas » Victor Hugo

     

    D'étranges figures éphémères et primitives, mi-humaines, mi-végétales, émergent du marais... Elles semblent nous observer à demi cachées parmi la végétation. Leurs visages immobiles, tristes, paraissent surveiller nos gestes, épier nos mouvements. Ils sont si vulnérables. Nous qui avons détruit la nature, qui nous sommes éloignés d'elle, éloignés de nous-mêmes, nous qui avons renié nos origines, nous sommes un danger.

     

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    Ces créatures, pourtant, portent, en eux, une sérénité. Celles de ceux qui savent et qui veulent alerter. Attention à trop nous éloigner de notre nature profonde, nous nous perdons, nous-mêmes. Renier la nature de nos origines, c'est renier notre humanité. La nature est une et nous sommes la nature intrinsèquement liés à toute la vie sur cette planète.

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus


    Ces créations, appelées Homo-algus, sont l'œuvre de la sculptrice et artiste française Sophie Prestigiacomo.
    Amoureuse de la Bretagne, l'artiste s'est installée à proximité de  la Réserve Naturelle des Marais de Séné en Bretagne.  Patauger dans les marais, marcher le long de ponts en bois grinçants,  regarder le paysage changer avec le flux et le reflux des marées qui submergent cycliquement une partie des terres, est pour elle un ressourcement continu et une inspiration constante.

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    Hormis l'armure métallique qui donne leur position désirée, les Homo-algus sont sculptés uniquement dans la boue et les algues. Créations éphémères, elles sont destinées à retourner à la terre nourricière. Elles sont aussi fragiles que l'écosystème où elles sont nés.

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    Ecoutons-les nous dire que nous sommes de la même nature qu'elles et que comme elles nous sommes fragiles et de passage. Soyons plus attentifs à la nature, elle saura nous offrir de l'apaisement, de la beauté, de la vie. 

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    Pour en voir et en savoir plus sur l'artiste et son oeuvre 

    sa page facebook :  https://www.facebook.com/homalgus/

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

     

    Et ce reportage sur elle 

    https://www.youtube.com/watch?v=XMffqh9WT2c

     

     

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

    Sophie Prestigiacomo et ses homo-algus

    « Quand la musique classique s'invite au Bhoutan Metin ARDITI – Prince d’orchestre »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    did
    Jeudi 25 Novembre 2021 à 21:07

    De toute beauté ...

      • Jeudi 25 Novembre 2021 à 21:10

        Merci à toi de me l'avoir faite découvrir.  Je suis d'accord, de toute beauté 

         

    2
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 06:43

    Les personnages sont "particuliers".... mais étonnants...

    Très bonne journée et gros bisous.

    3
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 08:29

    Je connaissais l'existence de ces personnages aussi impressionnants que d'une poésie incroyable. Ils donnent à réfléchir c'est certain. Mais je me demande aussi quel effet ils peuvent provoquer lorsqu'on tombe sur eux par hasard ?

    4
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 13:33

    bonjour Brigitte , ah oui si tu tombes nez à nez avec ces œuvres ça peut faire peur au 1 er abord ! hi hi hi  mais après  oui il y a du talent derrière ça  ! merci pour cette découverte gros bisous beau weekend A+

    5
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 14:09

    bonjour Brigitte  , 

    admirable cette petite vidéo et un grand merci à l'artiste de ces oeuvres  surprenantes. bel après-midi et gros bisous monette

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 15:25
    Renée

    c'est certes super bien fait mais j'avoue que ces créatures sont angoissantes, comme l'avenir? Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :