•  

    Des arbres qui marchent - Épisode 4 : La guérison de l'aveugle

     

    « Des Arbres qui marchent » est une série vidéo en huit épisodes (d’environ 35 minutes chacun) qui propose un parcours de sens en huit étapes pour changer de regard, mobiliser des ressources intérieures et avancer dans un monde qui bascule.

    Suite à une demande du Mouvement pour un Monde Meilleur, le réalisateur Pierre-Paul Renders s’est lancé dans une démarche personnelle basée sur ses préoccupations citoyennes, ses lectures, ses intuitions et l’écoute des synchronicités.

    Entre mars 2019 et août 2020, il est allé à la rencontre d’une trentaine de personnes pour échanger avec elles sur des questions de sens, avec l’envie et le besoin de changer de regard, de mode de pensée.

    La page de la série  https://desarbresquimarchent.com

     

    Où s’enracinent nos aveuglements et nos paralysies ? Comment en guérir ? Comment changer de regard, dissiper le voile de nos illusions et prendre conscience de notre interconnexion profonde avec le vivant ?

    Dans le précédent documentaire, nous avons entendu parler des errances, des erreurs du Christianisme. Maintenant Pierre-Paul Renders entreprend de faire parler de conversion écologique. Mais pour commencer il  nous parle maladie plutôt que fautes ce qui implique la recherche d'une guérison plutôt qu'une punition ou un jugement. Et c'est là que se pose un premier diagnostic : celui du nihilisme, la volonté de néant qui devient le néant de la volonté. Le nihilisme tue la volonté, le désir. La société de consommation amène le consommateur à renoncer au désir pour se satisfaire des riens qu'elle offre moyennant finance.  Maintenant que le nihilisme est diagnostiqué, il reste à trouver la voie de la guérison. Il va par la notion de redevenir vivant, de retrouver le désir de vie.  De choisir la vie. L'antidote du nihilisme, c'est la joie. La joie est un moteur de vie.  

    Un autre diagnostique, c'est l'engourdissement de notre sensibilité, la coupure émotionnelle d'avec le vivant. Nous appartenons à une grande masse, nous en faisons intimement parti, nous faisons parti d'un grand tout. Si nous nous comportons d'une manière qui blesse le vivant autour de nous, ça a des impacts sur ce qui nous entoure. Nous sommes interconnectés avec tout le vivant de cette planète et pas seulement les humains. Notre amour peut s'élargir à d'autres que les humains. Pourrait-il s'élargir à toute la dimension vivante du monde ? 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=ep8Vg8Doppw

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Des arbres qui marchent.  Épisode 3: Ce qui pousse dans le cicatrices

     

    « Des Arbres qui marchent » est une série vidéo en huit épisodes (d’environ 35 minutes chacun) qui propose un parcours de sens en huit étapes pour changer de regard, mobiliser des ressources intérieures et avancer dans un monde qui bascule.

    Suite à une demande du Mouvement pour un Monde Meilleur, le réalisateur Pierre-Paul Renders s’est lancé dans une démarche personnelle basée sur ses préoccupations citoyennes, ses lectures, ses intuitions et l’écoute des synchronicités.

    Entre mars 2019 et août 2020, il est allé à la rencontre d’une trentaine de personnes pour échanger avec elles sur des questions de sens, avec l’envie et le besoin de changer de regard, de mode de pensée.

     

    Le système qui nous emmène dans le mur est né dans le judéo-christianisme. Jusqu’où la religion, l’Église et la chrétienté portent-elles une responsabilité dans l’état des choses ? à quelle conversion le christianisme est-il invité ?

    Après des errances et abus interprétatifs faits sur la Bible dans le passé, les chrétiens comme les non-chrétiens doivent sortir du déni, de l'aveuglement, d'une résistance et inventer un nouveau commencement. 

    L'institut catholique, sclérosée depuis des siècles se réveille et son chef, le Pape François, publie un manifeste anti-capitaliste. C'est une véritable bascule sociétale que ce manifeste carrément politique. Nos modes de vie sont remis en question par le Pape, il affirme que l'Eglise ne peut pas être neutre, il y a une responsabilité à prendre. 

    C'est un constat sans mesure qui dénonce l'aspect politisé et capitaliste de l'Eglise. Il y a des résistances, bien sûr les plus riches, les banquiers, les politiques, ceux qui sont responsables de la crise écologique se refusent à prendre cette responsabilité et souhaitent continuer dans le même aveuglement. Mais des forces nouvelles poussent, inexorablement, des forces vives qui souhaitent un renouveau essentiel. 

     

    La page de la série  https://desarbresquimarchent.com

     

    https://www.youtube.com/watch?v=kCQCef5vPXs

    Pin It

    3 commentaires
  • Des arbres qui marchent. Épisode 2: Remonter aux sources

     

    « Des Arbres qui marchent » est une série vidéo en huit épisodes (d’environ 35 minutes chacun) qui propose un parcours de sens en huit étapes pour changer de regard, mobiliser des ressources intérieures et avancer dans un monde qui bascule.

    Suite à une demande du Mouvement pour un Monde Meilleur, le réalisateur Pierre-Paul Renders s’est lancé dans une démarche personnelle basée sur ses préoccupations citoyennes, ses lectures, ses intuitions et l’écoute des synchronicités.

    Entre mars 2019 et août 2020, il est allé à la rencontre d’une trentaine de personnes pour échanger avec elles sur des questions de sens, avec l’envie et le besoin de changer de regard, de mode de pensée.

     

     

    Que faire ? Il n'y a pas de solution miracle. On ne peut pas continuer comme avant, on ne sait pas trouver de solution. Que faire pour éviter l'effondrement ? 

    Et pourtant l'immobilisme n'est pas envisageable, l'isolement non plus. Des actions collectives se mettent en place sans certitude qu'elles changeront quelque chose quant à la planète; Mais elles changeront quelque chose parce qu'elle prépare l'humanité à vivre les catastrophes. 

    L'avenir est incertain. Nous savons qu'il y aura la catastrophe sans retour mais nous ne savons pas quand elle aura lieu, ni comment elle aura lieu.  Nous sommes dans une situation d'incertitude radicale. Tout peut basculer d'un côté ou d'un autre. A nous aussi de faire un choix radical peut-être.

     

    Dans cet épisode encore, n'hésitez pas à me faire remonter vos sentiments, vos opinions, la façon dont vous recevez ce documentaire, le langage des personnes qui s'y expriment. 

     

    La page de la série  https://desarbresquimarchent.com

     

    https://www.youtube.com/watch?v=1KrN7QobnzQ

    Pin It

    votre commentaire
  • Des arbres qui marchent. Épisode 1 : Ce qui arrive

     

    « Des Arbres qui marchent » est une série vidéo en huit épisodes (d’environ 35 minutes chacun) qui propose un parcours de sens en huit étapes pour changer de regard, mobiliser des ressources intérieures et avancer dans un monde qui bascule.

    Suite à une demande du Mouvement pour un Monde Meilleur, le réalisateur Pierre-Paul Renders s’est lancé dans une démarche personnelle basée sur ses préoccupations citoyennes, ses lectures, ses intuitions et l’écoute des synchronicités.

    Entre mars 2019 et août 2020, il est allé à la rencontre d’une trentaine de personnes pour échanger avec elles sur des questions de sens, avec l’envie et le besoin de changer de regard, de mode de pensée.

    La page de la série  https://desarbresquimarchent.com

     

      

    La planète va mal. Nous le savons tous, ou nous devrions tous le savoir.  Réchauffement climatique, biotopes en danger, extinction en masse de centaines d'espèces, les catastrophes se succèdent : tremblements de terre, inondations, raz-de marée, incendies gigantesques....  Nous devrions tous être dans l'urgence de sauver notre monde, nous devrions tous avoir conscience que notre propre extinction est en jeu. Et pourtant le déni existe toujours, voire l'ignorance encore.  Le constat est là, nous sommes spectateurs et non pas acteurs d'une fin qui se profilent. 

    Le réalisateur Pierre-Paul Renders donne la parole à 30 personnes d'horizons différents qui expriment leurs propres craintes, le constat qu'ils font de la situation, les émotions que ça leur procurent.  La peur, mais aussi le sentiment d'urgence sont là. Je les ressens tout comme une colère face à l'inertie, face à l'inaction. Il y a un deuil à faire, le deuil de ce qu'on a connu, le deuil d'un lendemain, le deuil de ce qu'on aurait pu vivre, le deuil de ce qu'on ne vivra jamais. Mais faire son deuil, c'est aussi se réinventer nous dit l'un des intervenants. Et cela implique aussi de se rendre compte que la mort est au bout. Et la peur de la mort repousse l'acceptation du pire. 

    Je suis admirative par ce sentiment d'apaisement, de calme des personnes interrogées. Malgré leurs mots évoquant  ce constat d'échec de l'humanité, il y a eu eux un genre d'apaisement, de paisibilité. Il y a en eux une force morale incroyable, une spiritualité portante. 

    Ecoutons le témoignage, le ressenti de ces personnes. Et je vous invite à me partager vos propres réactions. Pierre-Paul Renders serait intéressé par vos retours.  

     

    https://www.youtube.com/watch?v=ERHge4r3Vns

    Pin It

    3 commentaires
  • Halloween tête de mort gif

     

    "J'ai écouté Wonner-Perrone-Boutry et Cie sous les hourras des anti-masque et antivax ordinaires devenus conspis du covid.

    Une question se pose : peuvent-ils être aussi cons que les propos qu'ils profèrent le laissent supposer ? Eh bien probablement pas, et c'est une bonne nouvelle. Mais il serait temps que ces cons s'en rendent compte !"    Mendax  

     

    Qu'ils ne soient pas tous des imbéciles, je veux bien le croire mais qu'ils ne soient pas cons... j'ai un doute. 

    Où donc est le bon sens ? Que la crise ait été mal gérée, oui.  Que le gouvernement nous ait menti, certes comme tous les politiques pour bien d'autres choses.  Mais comment peut-on remettre en cause la covid ? Comment peut-on encore dire qu'elle a fait moins de morts que la grippe ?  Comment jeter aux gémonies un vaccin en prétendant qu'il n'a pas fait ses preuves alors que les vaccins à ARN messager ne sont pas nouveaux ?  

    Nous sommes retombés dans l'obscurantisme. C'est à douter de la santé mentale de nos concitoyens.  Et le pompon, tout faire pour empêcher les pays pauvres d'avoir accès au vaccin, c'est innommable. 

    Que des individus refusent le vaccin, c'est leur droit mais qu'ils cherchent à mentir, colporter des rumeurs, effrayer les autres, c'est criminel.  Quelque part, je dirai bien, heureusement il s'agit que d'une covid parce que si ça avait été un virus plus virulent encore, nous serions tous morts à l'heure qu'il est, avec des comportements pareils. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=lYdSIS8vAWA

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique