• Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    "La nature m'a donné l’oubli pour me reconstruire, l'art a fait la suite"

     

    Shelomo Selinger, né le 31 mai 1928 à Szczakowa (Pologne), est un sculpteur et dessinateur franco-israélien.

    Déporté à l'âge de 13 ans, il aura survécu à l'internement dans 9 camps de concentration et deux marches de la mort.  Un médecin militaire juif de l'armée soviétique, libératrice du camp, le trouve juché sur une pile de cadavres, laissé pour mort en 1945 à Terezin. Il réussit à le ramener à la vie. Pendant 7 ans, Shelomo Selinger vivra dans une amnésie totale, lui permettant de se reconstruire peu à peu.

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    Parti pour Israël, il rencontre la femme de sa vie, Ruth dans un kibboutz et l'épouse. C'est auprès d'elle qu'il s'ouvre à l'art en même temps que lui reviennent peu à peu des bribes de souvenirs des atrocités vécues. Des cauchemars le hantent, le terrorisent. Il décide de leur donner vie et d'y insuffler de la lumière. Ainsi il se répare peu à peu à travers l'art et il répare le monde. 

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    En 1956 il s'installe à Paris avec son épouse, s'inscrit à l'école des beaux-arts. La reconnaissance arrivera peu à peu. C'est à la fois une oeuvre autobiographique et un devoir de mémoire que créé Shelomo avec toujours l'objectif de rayonner. 

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    L''œuvre sculptée de Shelomo Selinger comprend à ce jour plus de 800 créations de tous formats et matériaux, qu'il s'agisse de granit, granit rose, grès, marbre, bronze, chêne, acacia, merisier, frêne ou hêtre. Quarante-huit sculptures monumentales sont exposées en plein air dans des lieux publics, dont cinq mémoriaux consacrés à la Shoah et à la Résistance (le Mémorial national des Déportés de France, à Drancy, le Mémorial de la Résistance, à La Courneuve, le Requiem pour les Juifs d'Allemagne  à Bosen dans la Sarre,  le Monument aux Justes parmi les Nations de Yad Vashem, à Jérusalem ...)

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    Aujourd'hui à près de 94 ans, Shelomo Selinger est un des derniers survivants des camps de la mort et il continue de témoigner encore et encore 

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    Le site de l'artiste où vous trouverez les coordonnées de l'atelier que vous pourrez visiter sur rendez-vous avec lui : https://www.shelomoselinger.fr

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

    Et pour le découvrir un peu plus,  un documentaire bouleversant sur et avec Shelomo Selinger : 

    "Shelomo SELINGER renaît à l'âge de 17 ans, il est amnésique mais vivant. Depuis la guerre il a recomposé son passé et construit une vie florissante. Il développe un art férocement voué à la vitalité. Chaque matin, il sort de chez lui et s'empresse d'aller marteler le granit ou le bois. Le rythme de ses coups résonne comme un métronome dans la cour de son atelier, accompagné parfois par les répétitions de son voisin le pianiste. Nous suivons Shelomo SELINGER dans sa vie quotidienne. Il nous révèle son histoire et la profondeur du dialogue qu'il a engagé avec la matière. Avec l'aide de ses amis et de sa famille, un portrait se dessine de cet homme débordant de lumière, force de la nature, déterminé, attachant, célébrant inlassablement la victoire de la vie."

     

    https://www.youtube.com/watch?v=FvSJvGJVcN0

     

    Shelomo Selinger célèbre la vie et l'amour contre l'oubli

     

     

     

     

    « Les aventures des banquisards Le louis d’or sous la pierre »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Février à 07:02

    De belles oeuvres pour se "libérer" des atrocités vécues....

    Très bonne journée et gros bisous.

    2
    Lundi 7 Février à 08:59

    Bonjour Brigitte ; c'est très émouvant, non seulement son travail est remarquable, mais il fait un travail de mémoire auprès des gens, des enfants, pour que les générations futures sachent ce qu'a été le nazisme, pour que l'on fasse tout pour "Plus Jamais Ça" ; et je crois que c'est aussi et surtout pour eux qu'il faut tout faire pour empêcher la montée de l'extrême-droite eu Europe, porteuse de ces idées nauséabondes petites sœurs du nazisme et dangereuses pour la démocratie et les libertés.

    3
    Lundi 7 Février à 11:26

    Merveilleuse rencontre avec cette homme Artiste 

    Merci Brigitte 

    J'ai apprécié 

     

    4
    Lundi 7 Février à 11:37

    bonjour brigitte

    merci à cet homme pour ces oeuvres magnifiques  très touchant et plein d'espoir en l'humanité émue je suis  belle journée à toi et des gros bisous monette

    5
    Lundi 7 Février à 15:26
    Renée

    Mon Dieu quels atrocités il a vécu heureusement que l'art lui a permis aussi d'exprimer tout cela et de el surmonter, et en plus c'est beau....Bisous douce semaine...(Petite question : Reçois tu ma news?)

    6
    Lundi 7 Février à 18:29

    Je me demande encore comment toutes ces personnes ayant vécu l'enfer et ayant survécu ont pu entamer une "nouvelle vie " avec toutes les atrocités, les manques et les peurs dans leurs bagages. Quel courage et quelle foi en l'humain !

    Heureusement ce monsieur a pu dévier toutes ses souffrances par la création qui a été aussi une libération.

    Bonne soirée Brigitte

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :