•  

     

    Pavage du disque de Poincaré par des triangles.

    Par Guillaume Jacquenot Gjacquenot — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9741365

     

    Étienne Ghys, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, remet en question les fondements des mathématiques : les axiomes. Il raconte comment, en oubliant leurs a priori, et en changeant les lois, les mathématiciens ont créé de nouveaux mondes.

    Pourquoi n'avions-nous pas un prof de maths comme Etienne Ghys ?  Il n'y aurait pas eu de "nuls en math".  Il nous apprend à remettre en cause ce que l'on nous affirme être vrai. Et à comprendre une théorie en fonction d'une réalité. 

     Pour présenter cette vidéo, je vous copie l'introduction du livre d'Etienne Ghys : Poincaré et son disque. 

    "Henri Poincaré n’a pas inventé la géométrie non euclidienne. Même le fameux disque de Poincaré existait avant lui. Pourtant, il a fait un usage si ´époustouflant de cette géométrie et de son groupe d’isométries que le nom disque de Poincaré n’est certainement pas usurpé.(...)  Mon but principal est d’essayer de transmettre une intuition géométrique de cet objet qui est passé progressivement, en moins de deux siècles, du statut de contre-exemple dont l’existence même ´était douteuse `a celui d’un concept central qui a envahi presque toutes les mathématiques."

     

    https://www.youtube.com/watch?v=I1xM1bicp4U


    3 commentaires
  • Pyramide, La Grande Pyramide De Gizeh, Architecture

     

    L’Égypte, un des lieux les plus fascinants de notre planète. Ses pyramides passionnent le grand public. Elles sont un objet de fantasme pour toutes sortes d'"alternatifs" : pseudo-archéologues, ufologues, complotistes... et ont fait l’objet de nombreuses théories. Certains pensent qu’elles sont l’œuvre d’une civilisation disparue, pour d’autres elles sont un message pour les générations futures…

    Épaulé par les témoignages de scientifiques reconnus et d’experts, le Grand Virage souhaite offrir au public un point de vue nouveau, pragmatique, et proposer par ce biais un droit de réponse aux archéologues professionnels, trop souvent tournés en dérision par les "documenteurs" pseudo-archéologiques…

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zZcNVxu59Vc

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Ils enquêtent avec des insectes

     

    L’entomologie médico-légale: les insectes habitent notre planète depuis 250 millions d’années, mais nous commençons à peine à comprendre leur rôle dans le processus de décomposition. Or, ce processus peut fournir de précieuses informations aux enquêteurs .

     

    Vraiment un documentaire passionnant sur l'entomologie médico-légale ou entomologie forensique ou simplement entomologie légale, qui est l'étude scientifique (et ses applications) des interactions entre les arthropodes (particulièrement les insectes nécrophages, nécrophiles) et les affaires de justice. 

    Elle permet la datation des cadavres dans les enquêtes criminelles, mais elle concerne également la détermination de l'origine géographique de marchandises, la protection des animaux (indices de cruauté envers les animaux) et la protection d'espèces protégées

    Un documentaire tourné sous forme d'une enquête. Rassurez-vous tout est suggéré rien n'est montré, donc pas d'images gore. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=qm62hSG2TB8

    Pin It

    4 commentaires
  • Quelle électricité pour demain ?

     

    La consommation d’énergie, en France, a été multipliée par pratiquement trois entre 1960 et le milieu des années 2000 alors que la population a augmenté d’environ un tiers sur cette période. Cette forte augmentation de la consommation d’énergie vient surtout de l’augmentation de la consommation du pétrole avec l’explosion de la mobilité.

    En 2019, la consommation finale en France était de 1617 TWh et la consommation d’électricité était de 473 TWh. Cette consommation d'électricité ne représente donc que 30% de la consommation énergétique. Donc les questions de l’utilisation de l’énergie ne se résument pas à l’électricité qui n’est qu’une partie de l’énergie qu’on utilise. Pour la production d’électricité, grâce au nucléaire, la France émet peu de CO2. Mais, pour les transports, la production de chaleur et l’industrie, la France utilise encore de grandes quantités de ressources fossiles.

    L’empreinte carbone moyenne d’un français est supérieure à la moyenne mondiale à cause du niveau de consommation et de l’utilisation de ressources fossiles dans les transports, la production de chaleur et certaines industries. 

    C'est important à l'heure où le GIEC a publié le dernier volet de son rapport. Il y dit bien que « Les demi-mesures ne sont plus une option ». Les experts y rappellent qu'il n'est pas trop tard pour lutter contre le changement climatique, mais que chaque « retard supplémentaire » amenuise les chances humaines de construire un avenir vivable. Il est urgent donc de réagir et d'agir. 

    La France a signé l’Accord de Paris et s’est donc engagée à réduire ses émissions territoriales de gaz à effet de serre. Pour ça, la France s’est dotée d’une feuille de route: la stratégie nationale bas carbone, SNBC. La SNBC est une proposition de trajectoire, une direction dans laquelle il faut aller. Mais, il y a encore beaucoup de travaux pour décrire les différentes possibilités permettant de tenir cette trajectoire. 

    La transition énergétique envisagée pour la France ne suppose pas seulement de garder une électricité bas carbone, ça suppose aussi de réduire fortement les énergies fossiles dans la consommation énergétique française.

    Il faut donc augmenter la production d’électricité par rapport à aujourd’hui pour réduire les émissions de CO2 dans d’autres secteurs: transports, production de chaleur et industrie. Et évidemment, on veut faire ça avec de l’électricité bas carbone. Mais tout cela découle de l’état de la production électrique française aujourd’hui.

    La production électrique française repose aujourd’hui pour une large part sur la production nucléaire complétée par des renouvelables et, malheureusement, un peu de fossiles.

    Or nos centrales nucléaires seront en fin de vie en 2050. La durée de vie des installations photovoltaïques et éoliennes étant considérée inférieure à 30 ans. Il ne restera pas grand chose de la production d'électricité en France en 2050.  D'ici là, il faut donc construire, ou reconstruire, tout un parc de moyens de production électrique. Nous sommes dans une période charnière où il faut faire rapidement des choix dont nous vivrons les implications pendant les prochaines décennies.

    L’augmentation prévisible de la demande d’électricité et le renouvellement du parc sont deux éléments fondamentaux pour comprendre le sujet de la transition énergétique en France. Mais, ça ne nous dit pas ce qu’on doit construire.

    Alors quelle électricité pour demain ? 

     

    Cette petite vidéo est passionnante et claire. Une belle analyse de l'évolution de notre système électrique. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=XbrcUz0pu80

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Sur les traces d'Arachné

     

     

    Conférence animée par Christine Rollard, arachnologue au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris.

    Connaissez-vous vraiment le monde des araignées ? En se laissant guider par leurs fils de soie, on découvre des capacités et des mœurs très diversifiés, souvent méconnus.
    Partons à leur découverte !

     

    En écoutant Christine Rollard qui  nous partage avec passion ses connaissances sur les araignées, nous en apprenons plus sur elles. Sur leur morphologie, sur leur nature, leur nombre mais aussi leurs soies. On découvre avec étonnement qu'il existe des fermes d'élevage pour l'exploitation des soies pour la création de vêtements, de fibres optiques, de gilets pare-balles.... 

    C'est fascinant.  Christine Rollard est agréable à écouter, on se laisse embarquer dans son voyage au pays des araignées et on en ressort grandi d'enseignements et de découverte. 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=nzl8LMQReoA

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique