• 5xim3g47

    « La faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente. Le rire, le sourire sont l’expression de sentiments, le plaisir et l’envie de communiquer. La gaité devrait être un des atouts de notre vie. Une personne gaie est comme le sel d’une communauté. Le bonheur arrive à ceux qui rient. Ceux qui ont le don de gaieté parviennent souvent aux sommets de la perfection. Par la qualité et la quantité de notre humour et de notre rire, nous allons vers les deux forces de vie que sont la spiritualité et la sagesse. Le rire, c’est une poussée de joie qui fait éternuer le cœur. La plus perdue des journées est celle où l’on n’a pas ri. A quoi bon prendre la vie au sérieux puisque de toute façon nous n’en sortirons pas vivant. » Alphonse Allais

    Les bienfaits du rire sur la bonne santé morale et physique sont de plus en plus reconnus par la communauté scientifique, l’ordre des médecins, le personnel médical et paramédical. On voit de plus en plus des associations comme « le rire médecin » faisant intervenir des clowns dans les services pédiatriques et maintenant aussi gériatriques et psychiatriques.

    https://www.youtube.com/watch?v=ql6kKE4wx2c

     

    Hormis le fait que cela aide à gérer son stress quotidien, à gommer les effets néfastes de ce même stress, le rire est excellent pour prévenir les crises cardiaques. Une bonne crise de fou rire stabilise les battements du cœur, diminue la pression sanguine, facilite l’oxygénation du sang.

    De plus il provoque une relaxation musculaire. Et mieux, rire quotidiennement permet de retrouver un sommeil réparateur.

    Et vous n’avez rien vu. Il agit même sur notre système digestif grâce au massage abdominal qu’il provoque. La digestion n’en sera que meilleure et même le transit régulé.  De même qu’il renforce notre système immunitaire, favorise l’oxygénation des tissus.

    Au niveau du cerveau, le rire stimule l’activité. Rire nous permet de fabriquer une grande quantité de sérotonine  combattant la dépression ; mais aussi des endorphines qui permettent de lutter contre la douleur et encore de la dopamine.

    Rire est à la fois un antidouleur et un antidépresseur. Rire 3 minutes  par jour équivaut à une demi-heure de relaxation. Il suffit de rire 10 mn par jour pour avoir un bénéfice visible sur la santé.

    Et pour en rire : une célèbre mutuelle de santé fait une campagne de publicité sur le thème : « pourquoi le rire est-il bon pour la santé »

    Alors ne perdez pas une occasion de vous faire du bien en riant.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zfQwFsrVXZw

     

    Pin It

    2 commentaires
  • la révolution de l'esprit
     

    Qu’est-ce que la maladie ? D’où vient-elle ? Pourquoi nous atteint-elle ?

    Lorsque nous sommes malades, nous sommes prêts à tout pour guérir. Il y a la solution habituelle,  de se soigner par la chimie. Mais d’autres alternatives nous sont proposées qui peuvent nous aider à guérir en adéquation avec la médecine habituelle. Des guérisseurs, des magnétiseurs, des énergéticiens travaillent en collaboration avec des médecins pour notre bien-être.  Anthony Chêne, l’auteur du documentaire, va au-devant de ces personnes qui vont nous expliquer les facteurs déclenchants de la maladie.  Bien souvent, nous sommes responsables de notre état de santé, nous créons nous-mêmes la maladie. Le rapport que nous avons à soi est important, mais aussi la façon dont nous vivons : nourriture saine et équilibrée, rejet de la colère, ne pas se laisser étouffer par les sentiments négatifs, sortir du stress... La guérison, c’est permettre à son corps de se régénérer. Et pour ce faire il faut bien sûr s’occuper de son corps physique mais aussi de son corps émotionnel voire de son corps spirituel.  Nous découvrons que prendre un instant pour se focaliser sur l’instant présent et être moins dans le mental permet au corps de se retrouver en équilibre. La méditation nous y aide, et nous permet de retrouver l’harmonie.

    La guérison, c’est permettre à son corps physique de se régénérer et de faire retrouver l'harmonie entre nos différents corps.

    Les guérisseurs, chamans, magnétiseurs… s’occupent de la totalité de l’être humain. Ce qu’ils font donc ne s’explique pas, ils travaillent sur d’autres points de conscience. Ils aident l'être humain à redevenir un, à se synchroniser.

     https://vimeo.com/123177716

    La Revolution de l'Esprit (Documentaire) from Tistrya on Vimeo.

     

    En savoir plus sur la maison de production du documentaire : https://www.facebook.com/Tistryaproductions

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    url

     

    En recherche de bonne santé, nous sommes nombreux à nous tourner vers les compléments alimentaires à base de plantes. Il y a dans ce domaine un certain flou artistique amenant de la confusion chez les acheteurs potentiels. Comment savoir à quoi nous avons à faire dans ces flacons ? Comment être sûrs que le principe actif est bien celui annoncé ? Comment savoir ce que contiennent ces flacons ? Pour cela, il va nous falloir lire les étiquettes avec soin.

    Que faut-il regarder ?

    En 1er lieu, la liste des ingrédients, puis la concentration des différents ingrédients, le prorata par rapport à la dose journalière admise, la liste et les quantités d’adjuvants, la liste des ennemis invisibles tels les solvants, adjuvants de synthèse.

    Pour les plantes, doit être stipulé le nom latin, la partie utilisée, son degré de  concentration en actifs, la dose de  prise journalière.

    Pour ce qui est du degré de concentration en actifs, il faut savoir que si l’on achète un produit qui ne stipule pas la partie de la plante utilisée, ni la quantité, ni même son degré de concentration, on risque d’avoir à faire à un produit moins concentré et moins efficace.

    Il faut aussi tenir compte de la quantité d’excipients contenue dans le produit. Une quantité trop importante aura deux effets : celui de trop diluer le principe actif de la plante et celui de la tolérance. Par exemple en ce qui concerne la glycérine (glycérol, macérats glycérinés…) on sait les pouvoirs laxatifs de celle-ci lorsque sa teneur est trop importante. Ces excipients ne devraient pas dépasser les 10% de la teneur des produits.

    Le mieux serait de prendre, si c’est possible, des extraits secs totaux ne contenant aucun conservateur de synthèse. Méfions-nous des produits à base de plantes ou de champignons, bien trop faiblement dosés et qui n’auront absolument pas le même effet qu’un extrait total contenant tous les principes actifs des plantes. En effet les différents principes actifs agissent en synergie et c’est cela qui vous apportera l’efficacité recherchée.

    Attention aux coups publicitaires

    Même dans le domaine des plantes, les effets marketings entrent en jeu. Certains fabricants se servent d’études relatives aux plantes pour accrocher le client sans pour autant respecter les dosages requis permettant d’obtenir les mêmes résultats que les études. Il n’y a aucune commune mesure d’efficacité entre un extrait de plante concentré et un jus de plantes dilués. Pour exemple une seule gélule d’un extrait concentré correspond à 30 gélules de la même plante juste broyée ou 2 à 3 verres de jus de plantes dilué.

    Tout dépend de la dose de plantes mises en œuvre, des températures et méthodes de préparations appliquées.

    La juste dose que vous pouvez consommer est indiquée de façon obligatoire par le fabricant qui prévoit aussi les conditions dans lesquelles la consommation doit être réduite ou non envisagée, des mentions indiquant de ne pas dépasser les dosages recommandées ou d’éviter l’usage de certaines plantes lors de certaines situations (grossesse, allaitement, jeunes enfants), en cas de certains traitements, en cas d’interactions plantes-aliment et/ou médicaments.

    Alors comment s’en sortir ?

    Le choix des produits est aujourd’hui si large que l’on a du mal à savoir ce qui est bon ou non. Entre les différents dosages, les méthodes  de préparation, la qualité des plantes, nous nous retrouvons avec des produits d’apparence similaire. Il est donc extrêmement important de lire la liste des ingrédients et de comparer les tableaux de quantités de plantes et nutriments présents. C’est le seul moyen de ne pas se retrouver avec un ersatz de produit qui s’il vous soulagera le portefeuille, ne vous apportera pas les bienfaits attendus.

    Attention aussi aux produits d’importation vendus à coût moindre. Ils sont souvent fabriqués avec des solvants de synthèse responsables des syndromes du colon poreux et d’intolérances alimentaires. La fabrication d’un extrait de plantes avec des solvants synthétiques revient 2 à 3 fois moins chère. Attention aussi la dénomination Bio ne veut pas dire sans solvants de synthèse.

    Lorsque vous faites votre choix, cherchez les produits réputés de longue date issus de laboratoire ayant pignon sur rue depuis longtemps. Sont à privilégier les extraits de plantes naturellement concentrés garantis sans additifs ou solvant de synthèse ni nanos.

     

    compléments alimentaires

     

    Source : Pluriel Nature N° 110

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    melrose 2013

     

    Sanstitre7Une pomme par jour éloigne le médecin

    « à condition de savoir bien viser ! » rajouta Winston Churchill.

     

     

    Il existe, en France, plus de 1000 variétés de pommes et près de 10 000 dans le monde. Chaque région a ses pommes endémiques mais la société de consommation avec sa notion de rentabilité a réduit l’offre des pommes à quelques variétés. Or il s’avère que les pommes d’aujourd’hui (et c’est pareil pour tous les fruits) sont nettement plus pauvres en vitamine et en oligo-éléments que les pommes d’un très récent passé. En effet dans la 1ère moitié du XXème siècle, lorsque nos parents, nos grands-parents croquaient dans une pomme, ils absorbaient 400 mg de vitamine C ; les fameuses goldens, par exemple,  n’en contiennent plus que 4 mg. Tout ceci en raison d’un appauvrissement des sols, du dopage des fruits par des engrais donnant une croissance trop rapide, des conservateurs divers, de la cueillette avant maturité…  On comprend très vite de l’intérêt à revenir à des fruits et légumes bio.  Philippe Desbrosses, docteur en sciences de l’environnement à l’université Paris-VII nous dit : « Après des décennies de croisements, l’industrie agroalimentaire a sélectionné les légumes les plus beaux et les plus résistants, mais rarement les plus riches sur le plan nutritif. »

     

    DSCN0113

     

    Quels bénéfices pour notre santé ?

    Outre son apport calorique modéré (environ 60 kcal par fruit), la pomme a un effet satiétogène (qui donne une sensation de satiété) très intéressant pour tous ceux qui surveillent leur poids.

    Elle est réputée pour protéger le système cardiovasculaire, rien qu’une pomme quotidienne réduirait la mortalité cardio-vasculaire et est plus efficace que la prise des statines, les effets secondaires en moins. Elle est un excellent régulateur du cholestérol (selon une étude récente menée au CHU d’Angers, la consommation quotidienne de 2 à 3 pommes diminuerait  de 5 à 15 % le taux de cholestérol et améliorerait le taux de   bon cholestérol ), diminue le risque de diabète et est un atout important dans la protection contre les cancers du foie, côlon, poumon, sein… De même elle joue un rôle important contre les affections des voies respiratoires et serait d’une grande aide pour les asthmatiques. Une chose important, n’épluchez pas vos pommes, vous vous priveriez d’éléments indispensables à votre santé.

     

    tableaucompositionmoyennedunepomme

    Les bienfaits des pommes sur la santé ont été démontrées par les chercheurs du monde entier mais plus encore les bienfaits des pommes d’antan de quoi jeter la pomme de la discorde entre l’industrie pharmaceutique et les patients.

    La composition chimique particulière (richesse en vitamines, minéraux, antioxydants, fibres, composés phénoliques…) variée et équilibrée de la pomme  en fait donc un fruit santé de 1ère importance.

     

    Sanstitre9

     

    Variétés de pommes

    Nous l’avons vu précédemment, il existe environ 10.000 variétés de pommes, dont certaines tombées dans l'oubli. 

    L’Inra (l'Institut national de la recherche agronomique) a lancé en 2011 un projet européen avec leurs homologues des autres pays (anglais, belges, italiens, allemands…) celui d’identifier, répertorier sur chacune des variétés connues de pommes, les gênes intéressants de résistance aux maladies, aux parasites mais aussi les gênes inhérents à la qualité du fruit à sa teneur en fibres. Sachant que ces recherches ont pour but de fabriquer de nouvelles variétés de pommes grâce aux techniques de la génétique, pour y inclure des qualités voulues. Je suis dubitative. Pourquoi chercher à modifier génétiquement des fruits alors qu’un tel panel nous est offert par la nature. Lorsque je croque dans mes pommes qui poussent un peu à la va comme je te pousse, j’ai des saveurs plein les papilles, c’est du miel, de la douceur et en plus un parfum que je déguste. Pourquoi Diable ne pas se contenter de ce qui existe depuis la nuit des temps ? Qu’est-ce qui pousse l’homme à chercher la domination jusque dans les qualités intrinsèques des fruits ?

     

    Sanstitre8

     

    Pin It

    2 commentaires
  • pensée Bouddha
     

    Il ne passe pas une semaine sans avoir de nouveaux témoignages ou de nouvelles données scientifiques prouvant les bienfaits de la méditation sur la santé mentale et physique.

    De plus en plus nous découvrons à quel point la méditation peut aider le corps humain à guérir d’une maladie puis à se reconstruire. Réelle action, effet placebo… pour le moment les avis sont partagés mais personne ne remet en question le résultat final qui est l’essentiel dans ce débat : on peut guérir ou se guérir par la méditation. Le pouvoir de l’esprit reste encore inexpliqué, mystérieux mais avéré.

    Une chose est certaine, il y a un lien étroit entre la détresse morale, psychique et la dégradation de la santé. Si l’esprit se sent mal, le corps devient moins résistant. Nombreuses sont les maladies qui se déclenche après que le patient ait été confronté à des difficultés personnelles, des drames, des tragédies. Et l’effet inverse est démontré : en soignant son émotionnel, on soigne mieux et plus efficacement le corps.

    Mais si ceci parait nouveau en occident, il n’en est rien en Orient où la pratique de la méditation et la reconnaissance de ses bienfaits est toute naturelle. Parmi les nombreux témoignages de l’efficacité de cette pratique, celui du lama tibétain : Phakyam Rinpoché qui a sauvé sa jambe de la gangrène, après avoir vécu la torture en Chine, en pratiquant intensément. Si la suspicion est forte chez nous, elle ne l’est pas du tout dans la symbolique bouddhiste où cette guérison est toute naturelle. Car en réalité, méditer est le cœur même de la médecine tibétaine. Il nous raconte son expérience dans son livre : Phakyab RINPOCHE - La méditation m’a sauvé

    Avec ce livre toutes nos certitudes sont ébranlées. Nous sommes amenés à nous poser des questions sur l’interaction entre notre Esprit et notre corps. Bien sûr le niveau de spiritualité de Phakyab Rinpoche est très exceptionnel mais le témoignage de ce lama nous ouvre de nouvelles perspectives, une nouvelle façon d’appréhender ce que nous sommes.

    https://www.youtube.com/watch?v=0PnQgeJSehw 

     

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique