• Qui n’aime pas de Lanza del Vasto

    Qui n’aime pas de Lanza del Vasto

     

    Qui n’aime pas l’eau pure a le cœur peu sincère.

    Qui n’aime pas le pain mal juge de la terre.

    Qui se calfeutre et n’aime pas le vent

    N’aura pas l’aventure et n’aura pas l’espace,

    Ni les pleurs du départ, ni son destin devant,

    Celui-là passe et ne sait pas qu’il passe.


    Qui n’aime pas le feu hait la vie ou la craint.

    Flamme mouillée et brûlure de joie.

    Qui forge les grands troncs et cisèle les brins,

    Les poissons de métal, les oiseaux plume à plume,

    Les fauves, les serpents pour qu’ils mangent et soient,

    Et les fusées d’insectes qui s’allument.


    Qui n’aime pas la nuit n’aime pas la pensée,

    Abîme à des triangles d’astres suspendus,

    Où les parfums de l’herbe et les vies trépassées

    Tressaillent, et le monde aux dedans défendus.


    Qui n’aime pas la mer jamais n’aima le rêve.

    Stupeur des ports qui balancent leurs mats,

    Déchéance éternelle et gloire de la grève,

    Perle conçue aux sources des climats.


    Qui n’aime la pudeur jamais n’aima.

    (Lanza del Vasto)

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :