• privatebiker
     

     

    Après le livre du Père Guy Gilbert, ce témoignage tombait à point nommé pour comprendre à quel point le rejet de l’autre alors qu’on ne le connait pas, peut être douloureux et destructeur.

     

    Luc Perreault est un américain moyen au look de motard. Un jour, des parents vont l’insulter parce que son apparence leur déplait et peut-être leur fait peur. La réponse du motard, simple et sincère à cette famille, va créer un buzz et faire le tour du monde.

    Quelque soit notre tenue vestimentaire, notre look mais aussi notre physique, nul n’a le droit de juger l’autre sur ce qu’il donne à voir. N’oublions pas que l’habit de fait pas le moine. Apprenons à donner une chance à chacun. Mais surtout donnons-nous la chance de découvrir sous une enveloppe hors norme quelqu’un de rare peut être, d’exceptionnel.

     

    Lorsque Luc Perreault   croise la route d’une famille en 4X4 rouge ; il voit la petite fille en train de le regarder. Comme tout être normalement constitué, il sourit à l’enfant. Mal lui en a pris. La mère a cette réaction blessante et humiliante en disant à sa fille : « Non ma chérie, on ne parle pas aux sales motards ! » Blessé par cette réaction pour un délit de sale gueule, Luc va écrire un message adressé virtuellement à cette femme et à sa famille, accessoirement adressé aussi à tous ceux qui réagirait de la même façon. Des millions de personnes ont lu et ont été touché par le message que voilà : 

     

    « A la famille en 4X4 rouge à Tim Hurton aujourd’hui,

    Oui ! Je suis un gros gars de 120kg plein de tatouages. Je suis soudeur, je suis bruyant, je bois de la bière, je jure et j’ai la tête d’un gars qui ne ferait qu’une bouchée de votre âme si vous me regardez de travers…

    Ce que vous ne savez pas c’est que je vis un mariage heureux depuis 11 ans, mes enfants m’appellent papounet, je suis diplômé de l’université, ma mère est fiere de moi et dit à tout le monde combien elle est chanceuse d’avoir un fils si génial. Mes nièces et mes neveux sont toujours heureux de voir oncle Luc. Quand ma fille a cassé son bras, j’ai pleuré plus qu’elle ne l’a fait. Je lis des livres, j’aide les gens, je salue nos vétérans et j’ai même pleuré devant le film Armageddon…

    Alors la prochaine fois que je fais un « coucou » avec un sourire à votre petite fille et que vous lui prenez le bras en lui disant : « Non ma chérie, on ne parle pas aux sales motards », souvenez-vous que, bien que vous me brisiez le coeur, ce « sale motard » serait sans doute le premier à courir   de votre maison en flammes pour sauver le poisson rouge de votre fille et lui éviter d’être triste. »

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    coeur-main-mini.autisme

    L'amour n'a ni âge, ni religion, ni condition sociale, ni sexe.... l'amour est tout, l'amour est vie, l'amour est l'amour.

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PnDgZuGIhHs

     

    Pin It

    votre commentaire
  • generosite1

    Quel bonheur que cette vidéo, quel bonheur que d’entendre parler cet homme. Je suis à la fois touchée par le son de sa voix et pas son message. C’est une vidéo à faire circuler, à partager avec le plus grand nombre pour le bien-être de tous.

    Marc Vella est un pianiste itinérant qui a choisi de sortir complètement du système. Avec son piano dans sa remorque, il parcourt le monde pour offrir à la fois sa musique et son amour de la vie et de l’humain. Son regard plein de sensibilité sur le monde est un formidable message d’espérance. Il porte un regard plein d’émerveillement sur le monde mais sans complaisance. Pour lui il n’y a qu’un constat : si on ne laisse pas entrer l’amour dans ce monde, il n’y a pas d’avenir.

     

    « Les armes de destruction massive ne sont pas en Irak, elles sont dans notre cœur, dans notre façon de voir l’autre »  Tout est dit dans cette phrase.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=nrjO7eON94Q

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    generosite1

     

    En lien avec une série d'articles passionnant d'un ami, j'ai trouvé que cette chanson illustrait bien son esprit à la fois libertaire, tolérant et sceptique. http://jpmcpocc.blogspot.fr/

     

     

    Ces deux jeunes artistes ont voulu redonner un nouvel essor, une nouvelle vision plus profonde de la déclaration des droits de l’homme qui devient sous leur impulsion inspirée, la déclaration des droits de l’âme.

    Préambule :

    Considérant que nous ne sommes pas que des corps

    Qu’il y a autant de lois physique auxquelles nous sommes soumis

    La faim le jour et le sommeil la nuit

    Que de lois mystiques auxquelles nous résistons

    La paix, l'unité, la justice, la compassion

    Rohan Houssein et Kalimat proclament la présente déclaration des droits de l'âme comme un idéal poétique commun.

    Article premier

    Les âmes naissent libres et égales en droit et dignité

    Liberté immaculée comme la robe du derviche habité

    Répandant ainsi parfum de rose sur la nuque de ce monde éhonté

    Article 2

    Les âmes sont dotées de talents et de qualités

    Bien plus précieux que tous les joyaux du présents et du passés, que chacun fasse en sorte que tout le monde puisse en profiter car c'est là le but de l'éducation en vérité !

    Article 3

    Les enfants sont à la fois justice et innocence

    Les guerres qui s’enlisent, ils n’y sont pour rien,

    Il est interdit que leurs âmes paisibles rejoignent la brise éternelle sous les effets du gaz sarin ! Et que vos âmes reposent en paix, petites mains, petits médecins des grands maux récompensés Par des nuits sans lendemain

    Article Foi

    Chacune a le droit et le devoir de rechercher personnellement la vérité de son époque. Aucune doctrine ou croyance ne saurait être imposée par la force, le sang ou le bloc. Toute âme a le droit de choisir pour elle-même la voie spirituelle qui lui semble juste de l'exprimer dans sa réalité tant qu'elle se garde de commettre des actes injustes.

    Article 5

    Si mes yeux sont les fenêtres de mon âme, je me dois en tant qu’homme ou femme ici-bas

    De les ouvrir afin de chasser le mauvais air des amalgames, renoncer à la lame tranchante de cette haine qui nous éloigne,

    Comme la caravane, unissez-vous dans ce désert, âmes ! Dressez le mât, sur ces routes océanes, ensemble humez le « rihan » ( parfum de plante, basilic ou myrte en arabe ) extrayez le sucre de la canne, et de la paix devenez artisanes et partisanes...

    Article 6

    Si mon âme a droit à la vie, l'amour et la connaissance. Alors nul ne peut l'empêcher d'élever sa conscience.

    Article 7

    Toute âme a le droit de circuler librement sur n’importe quels mers ou continents, tant qu’elle rayonne, carillonne et que son écho résonne au gré du vent.

    Article 8

    Toute âme devrait de considérer ses qualités comme les vitamines du corps de l'humanité. D'enrayer ses carences

    D'examiner sa conscience

    De répondre à l'urgence

    De guérir de la démence

    Considérer le don comme le fondement de la prospérité

    Afin que se réduisent les extrêmes de richesse et de pauvreté. L'amour et la justice comme ciment de la fraternité

    Afin que soit établit les bases de l'unité dans la diversité.

    Article 9

    Dans ce jardin universel, les âmes fleurissent, mûrissent et libèrent leurs saveurs, à tout promeneur qui en déguste le miel, les protéger des ouragans est essentiel.

    Article 10

    Tout âme est libre de choisir ce qu'elle écoute et ce qu'elle exprime tant qu'elle considère que parler des défauts des autres est un crime. !

    Article 11

    Toute âme est proue sculptée à l’avant d’un corps-navire, sur la route du soi le capitaine maintien la barre pour ne pas qu’il chavire.

    Article 12

    Je ne suis qu’un bout d’âme perdu à la recherche de sa grandeur Une étoile filante qui courent avec ses soeurs

    pour retisser le ciel déchiré par l’ignorance

    Un zeste d’amour qui parfume l’existence

    Une essence d’éternité qui attend la délivrance

    Article Divin

    Tu es l’âme de l’âme de l’univers et ton nom est amour, chaque jour je brandis arme de gratitude, sur le front blessé par l’orgueil je reviendrai vainqueur de ce combat pour l’humilité,

    Âme-soldat, habilitée, en tenue pour affronté l’ennemi en nous même, Alchimiste de mon cœur, préserve moi de la vanité, hé !

    Toi que j’Aime..."

    https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&v=N7MOutbK16g&feature=player_embedded&x-yt-ts=1422579428

     

     


    Pin It

    6 commentaires
  • s'aimer soi-même
     

     

    « La gratitude, c’est un sentiment de reconnaissance que nous éprouvons lorsque nous réalisons la saveur de ce que nous vivons, un rayon de soleil sur la joue, par exemple… » nous dit Florence Servan Schreiber.

    Selon des recherches récentes, plus on manifeste de la gratitude, plus on manifeste de l’émerveillement, plus notre espérance de vie grandit mais surtout plus nous trouvons de la satisfaction à notre vie.

    « Il suffit dans sa journée de repérer trois situations : moment, interaction, goût, sensation qui nous ont fait de bien et pour lesquels on a envie de dire : merci,  pour faire progresser son niveau de bonheur de façon durable au bout de 3 semaines seulement. » Juste trois constats de bien-être faits en fin de journée pour vivre plus heureux, plus longtemps, c’est un challenge que nous devrions tous être capables de relever. Et j’ai envie de dire qu’il est même nécessaire de débusquer le meilleur chaque jour pour se rendre compte que même dans les difficultés, même dans le pessimisme ambiant, la vie vaut le coup d’être vécu car le bonheur est à la porte de chacun. Ce bonheur  n’est pas un état permanent mais un ensemble de petits riens qui font du bien et qui donne envie de dire merci.

    Comment faire pour analyser, apprécier ses moments ?

    On peut partager les bonheurs, les plaisirs, les moments de bien-être des autres, leur offrir les nôtres et  dans ce partage, nos ressentis mutuels s’additionnent, se multiplient. Une belle forme d’arithmétique.

    On peut aussi tenir un carnet que l’on peut appeler son carnet de gratitude où avant de nous coucher, on note tout ce qui nous donne envie de remercier, ne serait-ce qu’un instant fugace. Florence Servan Schreiber nous apprend que le Dr Emmons a démontré que si l’on fait ça avant de s’endormir, le sommeil est plus profond, meilleur, les douleurs chroniques mieux gérées.

    Le niveau suivant est d’écrire une lettre de gratitude. Lorsque nous nous mettons en situation de reconnaissance, le cerveau ne peut pas éprouver en même temps du ressentiment ou de la colère. Alors lorsque les sentiments négatifs nous envahissent, nous pouvons nous asseoir et écrire une lettre de reconnaissance destinée à quelqu’un qui nous a apporté quelque chose. C’est aussi reconnaitre à l’autre son importance pour nous.

    Lorsque nous nous mettons en situation de gratitude, de reconnaissance, nous échangeons un sentiment négatif contre un sentiment positif. Accueillir les sentiments positifs apporte une plus grande assurance, une plus grande confiance en soi, une cohésion.

    En résumé :

    Pratiquer la gratitude permet d’accroître le sentiment de bonheur. Si on la pratique régulièrement, l’état de bien-être se fait durable, ce qui amène une plus grande confiance en soi et par le fait une ouverture aux autres. Cette ouverture amène des échanges, des partages, des richesses qui amènent du bonheur. Et le tout permet de vivre mieux, en meilleure santé. C’est un choix de vie à faire. Moi je l’ai fait.

    https://www.youtube.com/watch?v=nZUfJpVxUNI

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique