• Oraison – Leïla Zhour

     

    Toujours est difficile ce chemin jusqu’à la parole

    Du tourbillon de l’émotion naît le mot

    Puis il se heurte

    Ivre

    Au mur des solitudes

     

    Se dire les mots

    C’est se taire encore

    Un lent vacarme aux allures de séisme

     

    Ils restent

    Et leur austère vérité

    Joue comme reflets de lames

    Sous l’étoffe sans paix de mes yeux clos

     

    Silences, silences

    Si redoutables silences

     

    Je les implore et les écoute

    Mots et silences vivent sans moi

    Me roulent et me retournent

    Dans l’effrayant roulis de leurs clameurs

    Mais dire est l’introuvable porte

    Si lointaine

    Si haute

    Si close aussi

    Que le silence reste mon oraison

     

    Revenir au chemin

    Voie difficultueuse où je suis assaillie

    Mais sans défaite

     

    Aux lisières du murmure se trouve l’écume des houles tues

    Et je me rends à l’embarcadère

    Où gronde la parole

    Impossible douleur des mots

    En chemin vers l’orée de soi.

     

                                     Leïla Zhour – Dans l’envers du silence aux éditions l’Ours Blanc

     

    Oraison – Leïla Zhour

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 21:42
    lapinbleu2

    Encore un très beau texte. Bravo à l'auteure  Leïla Zhour. Bon, je file voir Morphée. Bonne nuit Brigitte !!

    2
    Lundi 21 Novembre 2016 à 07:47
    Séverine

    Très joli texte, merci pour ce partage.

    3
    Lundi 21 Novembre 2016 à 09:34

    Merci JC et Sév pour l'auteure. L'ensemble de son recueil est beau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :