• Les paysans de demain, le champ des possibles

    Les paysans de demain, le champ des possibles

    Césarion et ses banquisards https://banquisards.blogspot.fr/

     

    Des nouveaux paysans, appelés des néo-paysans opposés au productivisme inventent un nouveau monde agricole, plus humaniste, plus responsable, plus solidaire.

    Ils sont de plus en plus nombreux ces   français qui, chaque année, choisissent de changer de vie pour devenir paysans. Et parallèlement de plus en plus de paysans installés se remettent en question, remettent en question leur façon de travailler. Et tout cela implique de retourner sur les bancs de l’école où ils apprennent et découvrent le fonctionnement de la nature, comprendre la vie du sol, de sa faune et de sa flore. Mais la formation théorique est accompagnée aussi de la formation pratique. Et là aussi, des surprises les attendent.

    Le dialogue qu’on entend entre un père issu de la paysannerie traditionnelle et le fils néo-paysan est révélateur. Le fils, avec un vrai bon sens terrien, nous dit qu’il est inutile d’aller chercher ailleurs ce qu’il faut pour traiter naturellement ces cultures alors que ça pousse sur place. Et le père de rétorquer : ça demande des connaissances beaucoup plus importantes pour le paysan. Moi j’y connais rien du tout. Quand on me parle de consoude, je ne sais pas la reconnaitre dans la nature. C’est là qu’on voit que je suis un pur produit de l’enseignement agricole technique. J’y connais rien à des choses de base qu’on devrait commencer à apprendre.

    Tout est dit.

    Un superbe documentaire plein d’espoir. Espérons que les néo-paysans deviennent de plus en plus nombreux. Une autre agriculture est possible. Il faut y croire. C’est en le démontrant qu’on arrivera à convaincre d’autre.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=BsfvQgjIFIw

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Mars à 08:17

    Et oui,il serait grand temps que le monde agricole évolue.

    Bonne journée Brigitte.

    Christian

    2
    Vendredi 9 Mars à 06:55
    jean Claude Divet

    Salut Brigitte !!

    Alors là je dis bravo !! Il s'agit de faire connaitre à un maximum de monde ce genre d'initiative qui donnera encore plus d'envie de se lancer à ceux qui hésitent encore à franchir le pas et également à convaincre ceux qui ne le sont pas. J'ai partagé sur les réseaux sociaux et je vais rebloguer ton article tellement cela est important pour moi. Si chacun amène sa petite pierre à l'édifice on arrivera à avancer. Convaincre, convaincre et encore convaincre. Ce ne sera que comme ça que nous arriverons à inverser le cours des choses. ça prendra du temps, c'est certain. Mais cela est faisable. Il suffit d'avoir envie et la volonté de faire quelque chose très utile pour la nature, pour nous et les autres. Merci Brigitte pour ce merveilleux partage. Bonne journée !!

      • Vendredi 9 Mars à 10:31

        Je suis contente de lire ton enthousiasme. Et je dois dire que je suis assez fière d'avoir pu t'entrainer sur cette voie. Tu es devenu un vrai néo-jardinier.  Pour la passion, tu l'avais déjà mais tu as découvert la nature sous un autre angle, tu as découvert les dangers des pesticides et aujourd'hui tu es un fier défenseur de la biodiversité. Bravo à toi JC

      • Vendredi 9 Mars à 10:53
        jean Claude Divet

        Merci Brigitte pour m'avoir fait connaitre cette autre façon de voir les choses. Au fait une question. Au sujet de l'article concernant les différents modes de culture et d'agriculture, on a pas parlé de me semble t il l'agriculture raisonnée. Il faudrait la situer comment ? Entre le traditionnel et le bio ?

      • Vendredi 9 Mars à 12:48

        Pour moi ça reste de l'agriculture traditionnelle.  Utilisation du tracteur, labour, monoculture, pesticide même réduit....  C'est à mon sens, du marketing pour endormir les clients. Je ne comprends pas la démarche de ces paysans. Là où je peux admettre, c'est que ce soit une étape avant de passer au bio. Sinon, je n'approuve pas la démarche.

    3
    Dimanche 11 Mars à 14:12
    jean Claude Divet

    Merci Brigitte pour ces précisions. Bon dimanche après midi !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :