• Le lion, emblème de la Franche-Comté

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

     

    La Franche-Comté est composée des départements du Doubs, de la Haute-Saône, du Jura et du Territoire de Belfort.

    Emblème héraldique

    Le lion d’or sexué, couronné, armé et lampassé de gueules (qui tire une langue rouge), aux griffes rouges dressé sur un fond azur, orné de billettes d’or (pour souligner l’importance de la forêt), est présent dans les armes de nombreuses villes de la région Franc-comtoise ainsi que sur le sceau du Parlement.  Cet emblème héraldique prend place soit sur un écu, soit sur un drapeau.

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

     

    Histoire

    C’est au XIIIème siècle que le comte Othon IV de Bourgogne le fait figurer dans ses armes pour remplacer l’aigle germanique pour marquer son rapprochement avec le royaume de France et son reniement de l’ancienne allégeance au St Empire germanique. Ainsi il deviendra peu à peu le symbole de la région.

    Après l’abandon de la Franche-Comté par l’Espagne lors de la guerre de Hollande grâce au traité de Nimègue, le 10 août 1678 le blason et tous autres symboles sont désavoués en faveur des fleurs de lys de Louis XIV. Puis le blason disparait presque complètement après la Révolution française de 1789, dont un des décrets abolit les armoiries locales.

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

    Le renouveau du lion Comtois

              Le lion Peugeot

    En 1847, les frères Jules et Emile Peugeot, franc-comtois de souche, confient à l’orfèvre-graveur Justin Blazer de dessiner un logo représentatif des qualités des scies que fabriquaient la société. Le lion des armoiries mais marchant s’impose pour symboliser les trois qualités des lames de scie Peugeot, résistance, souplesse et vitesse. En 1948 Peugeot reprend à son compte le lion héraldique pour orner les 203.

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

    Ensuite la marque utilise différentes représentations de lion stylisé très éloigné du symbole régional avant d’y revenir au début des années 1970

     

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

     

            Le lion de Belfort

    Encore un lion en symbole de la vaillance de la population belfortaine qui résista aux Prussiens pendant 103 jours. Cette résistance va provoquer la scission entre Belfort et le Haut-Rhin (Prussien à ce moment) qui rejoindra la Franche-Comté. Bartholdi va créer le lion de Belfort long de 22 mètres, haut de 11 mètres qui surplombera la ville et lui donnera le surnom de la cité du lion, en hommage à cette héroïque résistance. http://pestoune.kazeo.com/le-lion-de-belfort-a123105816

            Le lion héraldique renait

    Grâce à l'initiative d’historiens ou de graveurs, le Lion héraldique n’est jamais tombé dans l’oubli. Mais à la fin des années 1980, certains élus souhaitent sauvegarder l’image du Lion Comtois et oeuvrent en ce sens. Il y a un véritable sens identitaire dans la région et le drapeau comtois est une fierté pour la majorité de la population. Le Mouvement Franche-Comté tente d'amener le drapeau au rang de véritable emblème. Malheureusement l’Etat n’a pas permis que les plaques minéralogiques de la région   puissent   intégrer cet étendard.

    Hélas avec les temps modernes, le lion comtois a perdu son sexe (excès de pudeur ?), sa langue et ses griffes et deux de ces couleurs (de azur, or, rouge et noir, il ne reste plus que azur et or) ce qui en fait un pâle ersatz du vaillant lion héraldique, un gros chat ne représentant plus en rien la fierté et la combattivité comtoise.

    Le lion, emblème de la Franche-Comté

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :