• Le chanvre une mal aimée si utile

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Utilisé depuis la préhistoire ; à la fois pour ses vertus hallucinatoire que  médicale, pour ses propriétés textiles et comme aliment, le chanvre a traversé les siècles. C’est probablement l’une des premières espèces végétales « domestiquée » par l’homme.

    Les premières traces de son usage remontent à 8000 ans avant Jésus Christ en Chine où ses vertus médicinales ont vite été reconnues. Tantôt aimé, tantôt désaimé à travers les siècles, le chanvre retrouve un regain d’intérêt pour ses nombreuses qualités.

     

    Botanique :

    Le chanvre (Cannabis sativa L.) a pour autre nom vernaculaire cannabis. C’est une plante annuelle de la famille des Cannabaceae qui peut selon les espèces  atteindre une hauteur de 1 à 3 mètres environ, à tige cannelée. Il y a des plants mâles et des plants femelles.

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Le chanvre comprend plusieurs sous-espèces (environ une centaine) dont certaines ont un taux de THC plus important et sont recherchés pour leur propriété psychotrope, d’autres sont plus riches en fibre et recherchés pour d’autres utilisation que l’on verra plus loin. On distinguera principalement deux variétés cultivées pour des usages différents : le chanvre textile et le chanvre indien. Il existe aussi une variété spontanée ou sauvage (Cannabis sativa ruderalis)  que l’on trouve en Europe centrale et Europe de l’est et considérée comme une mauvaise herbe.

    On le trouve partout sauf peut-être au pôle Nord ou dans les régions tropicales humides. Cette plante a une extraordinaire capacité d’adaptation. Elle modifie spontanément sa biologie et ses propriétés en fonction du climat et du type de terre dans laquelle elle se développe. Le chanvre est très résistant aux maladies y compris cryptogamiques (champignon).

     

    Utilisations du chanvre

    Le chanvre une mal aimée si utile

    fibre de chanvre

     

    Dans le chanvre tout est bon. Outre le pouvoir hallucinogène en fonction du taux de THC dans la plante, le chanvre a de multiples utilisations. Médicinales (nous les développerons plus loin), mais on s’en sert aussi dans l’alimentation humaine (les graines chénevis) et animale,  pour la fabrication de textile, de cordage, du papier (billet de banque, papier à cigarettes, livres précieux) ainsi que dans les cosmétiques, dans la construction (béton et mortier de chanvre), dans l’isolation thermique et phonique (laine de chanvre, chèvenotte), dans l’industrie automobile en tant que litière et pour le paillage au sol en permaculture. Il s’agit vraiment d’une plante à tout faire, une ressource naturelle de haute qualité.

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Les principaux producteurs de chanvre sont la France, la Chine, le Chili et l’Ukraine. En 2013 la France a produit 48 264 tonne soit 71% de la production mondiale (selon la FAO).

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Usage thérapeutique du cannabis

    N’oublions pas les nombreuses vertus médicinales du chanvre.

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Nous savons que le cannabis a des effets psychotropes. Le haschich, l’herbe, la marijuana, la ganja… est prisé pour ses effets sur l’humeur, les émotions grâce au THC le TétraHydroCannabinol qui agit directement sur le cerveau.

    Mais ce n’est qu’un aspect du cannabis. Ses effets thérapeutiques bénéfiques sont nombreux, ainsi  il soulage   certaines maladies. Anti vomitif, anti-nauséeux, il aide à vaincre les effets indésirables de la chimiothérapie. Il stimule l’appétit ce qui est indispensable lorsqu’il faut gérer son poids dans la maladie. Il aide aussi à améliorer le sommeil, les spasmes notamment chez les malades de la sclérose en plaque et les épileptiques. Il aide à dilater les bronches pour les personnes atteintes d’asthme, une dilatation des vaisseaux améliorant le glaucome… Et surtout, il aide à contrôler la douleur. Cet effet est connu depuis l’Antiquité.

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

    Image :  docteurbonnebouffe.com

    La recherche s’intéresse de près au cannabis notamment pour lutter contre certains cancers. En effet  un laboratoire lillois travaille actuellement sur la mise au point de cannabinoïdes de synthèse pour traiter les tumeurs du cancer de la prostate.

    Elle s’intéresse aussi à une efficacité possible face à la croissance de certains cancers du cerveau, face à la progression de la maladie d' Alzheimer, ou encore pour aider au traitement des Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC)   et des tics excessifs ou pathologiques ( syndrome de la Tourette).

    Par contre, il faut absolument éviter de consommer le cannabis sous la forme de joint, le risque de cancer des poumons est aussi élevé que pour le tabac.

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

     

    Législation française pour la consommation du cannabis

    3En France les lois concernant les drogues interdisent le cannabis depuis 1925. Celui-ci a été retiré de la pharmacopée française depuis 1953.

    Sa prohibition n’a pas évolué depuis. Son usage, importation, vente, transport et production sont strictement interdits par la loi. Ainsi, le Cannabis, ainsi que ses dérivés à base de cannabinoïdes (naturels ou de synthèse), ne sont pas autorisés pour usage médical en France.

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Néanmoins depuis 1999, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSPS) a autorité pour délivrer des autorisations nominatives ou Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) pour tous produits de santé. »  (le magasine de la santé)

    « En France, le Marinol ® est le seul dérivé cannabinoïde utilisé, mais uniquement par l'intermédiaire de l’ATU (une Autorisation Temporaire d'Utilisation nominative), qui est rarement connue et encore plus rarement utilisée par les médecins. Seuls 63 patients en ont bénéficié depuis 2001, alors que les bénéficiaires potentiels se compteraient par milliers !

    Directement liée au problème du cannabis récréatif, la situation nationale du cannabis médical n'est pas sans rappeler celle de la morphine. Jusque dans les années 90 en France, cet opiacé dérivé du pavot aux propriétés connues depuis le 19e siècle était boudé par les professionnels de santé en raison de sa proximité avec des drogues prohibées, l'héroïne et l'opium... alors qu'il était largement utilisé chez nos voisins.

    Les mentalités évoluent, la recherche progresse, et on peut penser qu'indépendamment de la répression de son utilisation à des fins récréatives, l'usage du cannabis médical sera amené à se développer en France. La multiplication récente d'études, de témoignages de soignants et de patients confirmant son intérêt dans certaines indications devrait accélérer ce processus. » Dr Jean-Philippe Rivière

     

    Le chanvre une mal aimée si utile

     

    Sources  

    http://ufcmed.org/cannabis-medical/histoire-legislation/botanique-et-cannabis/

    http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=1161

    http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/textiles/11-chanvre-historique.html

    http://www.elle.fr/Deco/Pratique/Maison-ecologique/Tout-savoir-sur-le-chanvre

    Biocontact mensuel n°276 Février 2017

    http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/12846/5-choses-vous-ignorez-surement-chanvre-ses-bienfaits

    http://ufcmed.org/cannabis-medical/histoire-legislation/le-cannabis-medical-et-sa-legislation-en-france/

    http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/medicaments/cannabis-therapeutique/le-cannabis-therapeutique-herbe-medicinale_250.html

    http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/drogues/cannabis/13438-cannabis-medical.htm

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Mars à 09:33

    J'aime cette image avec les fibres!

      • Samedi 11 Mars à 11:29

        hormis  la finesse du maillage, c'est surprenant qu'une plante se défasse ainis.

        Bonne fin de semaine Anne.

    2
    Samedi 11 Mars à 09:43

    Bonne fin de semaine

    JP

    3
    Dimanche 12 Mars à 08:53

    Un billet très intéressant

    Bon dimanche

      • Dimanche 12 Mars à 11:36

        A toi aussi By Kri

    4
    cesarion
    Dimanche 12 Mars à 10:26

    amusant ... lol 

    5
    Mardi 14 Mars à 11:01

    Coucou Bri smile

    Très intéressant ! J'en apprend encore grâce à toi ... car je ne savais pas que le cannabis était une variété de chanvre. Mais ça ne m'étonne pas.

    J'ai une connaissance pêcheur qui avant de pêcher lançait des amorces contenant du chanvre . Grâce à ça, il paraît que la pêche était meilleure :) Les asticots semblaient peut-être plus appétisants ... ;) 

    Bisous et belle journée smile

    Ps : as-tu trouvé finalement pour commenter mon nouveau blog ? Tiens-moi au courant car cela m'intéresse pour y remédier . Jusque maintenant je nai pas encore eu d'autres retours ... erf

      • Mardi 14 Mars à 11:31

        Je croule sous les déclarations administratives. Dès que j'en aurais fini, j'étudierai à fond ton blog :P et je dirai ce que j'en pense;

        Bonne journée Murielle

    6
    Mardi 14 Mars à 11:38

    Mdrrr oui pas de soucis tracasse mdrrr ;)

    7
    Mardi 14 Mars à 11:39

    Au fait, y a pas encore vraiment grand chose heinnn que 4 à 5 articles mais merci pour le retour :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :