• Jean DIWO – Moi, Milanollo, fils de Stradivarius

    Jean DIWO – Moi, Milanollo, fils de Stradivarius

     

    Un très chouette roman. C’est l’histoire d’un des plus beaux violons d’Antonio Stradivari ayant pour nom : Coucher de Soleil et qui aujourd’hui porte le nom d’une grande virtuose : Térésa Milanollo.

    Jean Diwo prête sa plume au Stradivarius qui raconte sa vie depuis sa création  à Crémone en 1728, ses grandes rencontres avec les virtuoses qui ont caressé de leurs archets ses cordes, des plus grands compositeurs qu’il a côtoyés, des meilleurs luthiers qui l’ont ausculté. Et tout cela dans le contexte historique des siècles qu’il a traversé.

    Un roman qui m’a profondément charmé et que j’ai quitté avec regret. J’espère qu’ils seront encore nombreux ces virtuoses qui auront le bonheur de faire vibrer ce merveilleux instrument.

     

    Jean DIWO – Moi, Milanollo, fils de Stradivarius

    Corey Cerovsek et le Milanollo

     

    Voici Corey Cerovsek qui joue sur Milanollo avec le pianiste  Paavali Jumppanen la Sonate en G major, Op. 78 de Brahms

     

    https://www.youtube.com/watch?v=2ds63mp6wNk

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :