• James A. LEVINE – Bingo’s run

    James A. LEVINE – Bingo’s run

     

    Bingo Mwolo, dit le nabot, quinze ans a déjà connu bien des épreuves dans le bidonville où il vit. Plus de père, sa mère assassinée sous ses yeux, il survit tant bien que mal dans un milieu de violence quotidienne, gangréné par les narcotrafiquants. Bingo n’a dans la vie pour seule perspective que de courir. Etre coureur, c’est accomplir des missions, livrer de la drogue pour le caïd. Et Bingo est le meilleur coureur de Wolf. Non seulement il est rapide mais sa petitesse le fait passer inaperçu. Et l’un des principaux clients de Bingo est l’artiste peintre : Thomas Hunsa, le Maître, qui n’accepte d’être livré que par notre jeune héros. Bingo sent confusément que le Maître a du talent, il est sensible à son œuvre et il se dit qu’il sera son marchand d’art un jour. Témoin d’un meurtre, Bingo se retrouve dans un orphelinat où un bien étrange curé sévit. C’est dans ce cadre qu’une américaine le découvre et propose de l’adopter.

    Mais dans ce milieu où règne la violence, la corruption, l’escroquerie, l’embrouille, la méfiance de Bingo ne tarde pas à se manifester.  Cette femme, dont la profession est de vendre des toiles, ne voudrait-elle pas lui voler les œuvres de Hunsa ? Il décide donc d’assurer ses arrières en faisant signer un contrat d’exclusivité à l’artiste. Mais ne serait-il pas en train de faire fausse route et ainsi perdre toutes ses chances de changer de vie ?

    Ce roman est à l’image des courses du jeune héros rapide, véloce, vif. Il nous retrace la vie d’un petit africain au cœur d’un milieu hostile, corrompu, plein de violence. Le prix de la survie est lourd. La misère est là, quotidienne, obligeant à utiliser tous les moyens pour pouvoir vivre. C’est cruel, inhumain et pourtant cela reste le quotidien de million de personne.

    Le personnage de Bingo est si attachant qu’on poursuit la lecture avec avidité en espérant pour lui une conclusion heureuse.

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :